leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall et les mourides

Il a fallu du temps pour que les nuages se dissipent entre Touba et le palais de la République. L’audience que le président de la République a accordé à une délégation du khalife général des mourides conduite par serigne Bassirou Mbacké le porte parole du khalife suscite encore moult interrogations. L’ombre d’Abdoulaye Wade l’ex président de la République et d’Idrissa Seck ont lourdement pesé sur cette rencontre. Doit-on parler d’une victoire de Macky Sall, ses partisans diront oui, mais l’affaire est plus complexe que cela.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Octobre 2013 à 22:39 | | 7 commentaire(s)|

Macky Sall et les mourides
« Aucun régime ne peut caporaliser Touba. Notre communauté est au dessus de cela et nous le prouvons régulièrement en démontrant aux autorités politiques que Touba peut se suffire à elle-même. Elle a le pouvoir économique et son pouvoir spirituel est incontestable. » Des confidences d’un dignitaire mouride qui a fait partie de la délégation du khalife général des mourides reçue le mercredi 11 septembre dernier par Macky Sall. La coïncidence a été trop belle pour être fortuite ont considéré nombre de personnes préoccupées par la chose politique.

Qu’au lendemain de la décision d’Idrissa Seck, déclarant qu’il quittait la coalition Benno Bokk yakkar, une délégation du khalife général des mourides soit reçue au palais de la République ne saurait être hasardeuse. La présence des dignitaires de Touba au palais ne pouvait qu’être planifiée parce qu’on connaissait les desseins de Idrissa Seck le patron du parti Rewmi. Et qu’il fallait sauver la République. D’où cette audience ? Que nenni ont indiqué presque en chœur, des voix autorisées de Touba et des proches du palais de la République. Le Khalife général des mourides ne saurait être impliqué dans de telles manœuvres politiques et jamais le président de la République n’irait orchestrer une telle combine même s’il s’agit de déstabiliser un adversaire politique fut il Idrissa Seck. Une telle analyse n’est que vu de l’esprit balaie d’un revers de main, un dignitaire mouride membre de la délégation qui a été reçue par le président de la République.

L’audience au palais a été voulue et demandée par le khalife général des mourides selon lui. C’est un acte de courtoisie du khalife qui a reçu plusieurs fois à Touba ou à Mbacké Cayor le président de la République. La présence d’une délégation du khalife des mourides n’en et pas moins une belle onction pour Macky Sall. C’est une guerre de tranchée que mènent les partisans de Macky Sall et l’opposition libérale particulièrement. De source informée, nous avons appris que c’est sous la houlette de l’ancien ministre Madické Niang et d’autres personnalités de premier plan que le parti démocratique sénégalais bat campagne pour discréditer le nouveau régime. La déclaration du chef de l’Etat taxant les marabouts de citoyen ordinaire a été largement exploitée par ses détracteurs. C’est durant cette période que par la voix de serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadr lors du grand magal, Touba a invité le président Macky Sall « au pardon et à la clémence à l’égard des sénégalais ».

Un appel en faveur de Karim Wade et des autres personnes ciblées par la justice dans le cadre de la traque des biens mal acquis ont conclu certains. Une lecture confortée par la relation très poussée et très visible entre l’ancien régime et Touba. L’ancien président Wade avait mis la République à genoux. Une attitude dont se garde pour l’heure le nouveau régime. Macky Sall ne s‘inscrit pas dans la dynamique de Abdoulaye Wade qui avait demandé à ses ministres d’aller recueillir les prières du Khalife général des mouride avant d’exécuter une quelconque mission qu’il leur aurait confiée. » Une déclaration qui avait choqué tous les républicains.

Les responsables politiques membres de l’APR de Touba sont montés au créneau pour désamorcer les bombes posées par les détracteurs de Macky Sall. le président de la République lui-même a déclaré lors de sa dernière visite à Touba : « je crois que il y a beaucoup d’interventions malveillantes qui ont pour vocation de mettre un grain de sable entre Touba et le Président de la République. Cela ne peut pas aboutir. Ce n’est pas fondé sur des éléments objectifs et concrets. Notre vocation en tant que chef de l’Etat, c’est d’abord apporter tout le soutien de l’Etat à la religion, à toutes les confréries et particulièrement Touba pour ce qu’elle représente. Notre engagement est sans calcul. » Une mise au point appréciée par Moustapha Cissé Lô vice président à l’Assemblée Nationale qui a multiplié les déclarations en indiquant qu’il n’y avait aucun nuage entre le président de la République et Touba.

Mieux, Bassirou Sy, membre du Conseil économique, social et environnemental au avait souligné qu’« Il n’y a aucune zone d’ombre entre le khalife général des mourides, son porte parole, et le président Macky Sall. Les relations sont très bonnes et sont au beau fixe », lors d’un meeting de remerciement dédié au président de la République et à son épouse, Marième Faye Sall à Mbacké. La relation entre Touba et Macky Sall ne dépendra cependant que des actes qui seront posés. Des forces sont tapies à Touba pour guetter le moindre faux du nouveau régime. Des forces qui ne se cachent guère et qui clament à tue-tête que ce sont de pro-Idy, des pro-Karim ou pro-Pape Diop. Si Abdoulaye Wade s’était engagé à faire de Touba une ville-lumière en promettant une enveloppe de 100 milliards de Frs CFA, au rythme de 20 milliards FCFA a décaissé par an, l’évaluation qui a été faite a révélé que près de milliards seulement ont été injectés à Touba.

Des voix se sont élevées pour dénoncer le comportement de Wade qui aurait reçu du défunt khalife Serigne Saliou Mbacké 10 milliards de FCFA pour les travaux de Touba et qui ne le aura pas utilisé à bon escient. Les travaux de Touba ont été bloqués des mois durant et c’est le nouveau régime qui dès son installation a débloqué la situation en allouant à la société Henan Chine chargée de travaux une enveloppe de 9 milliards. En recevant Serigne Bass Abdou Khadre et la délégation qui l’accompagnait, Macky Sall a déclaré qu’il est conscient du rôle important que Touba joue dans le pays. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’il s’est engagé à faire plus qu’Abdoulaye Wade à Touba. affirme devant les dignitaires mourides sont souhait de réaliser toutes les promesse faites à la cité religieuse. Il a demandé à Touba de dégager ses priorités dans le programme spécial prévu pour la ville sainte sur l’enveloppe de 209 milliards prévus pour le développement de la région de

Pape Amadou Fall

La Gazette



1.Posté par aw le 02/10/2013 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maitre est un mécréant il ne croit rien du tout ,tout ce qu'il faisait est de jouer seulement dans la mentalité des gens pour gagner leur suffrages

2.Posté par awaw le 03/10/2013 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c faux , la gazette c des laudateur du régime, c le mag du porte parole du gouvernement qui parle suivez mon regard. Il n’y a pas pire démagogie que de vouloir faire avaler au sénégalais c faux et d'ailleurs comment Macky peut -il gagner les mourides. ce papier est une analyse trop supercielle des rapports entre L'occupant de l'avenue Roume et Touba.

3.Posté par BEUFFF le 03/10/2013 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que cela soit claire l'Etat ne doit pas s'agenouiller devant aucune cité religieuse que ça soit Touba ou ailleurs ces dignitaires mourides doivent arréter leur lobbying ce pays n'appartient à personne ils ne fontt que raller touba touba et apré qu'ils nous foutent la paix

4.Posté par OKF le 03/10/2013 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BEUFF WALA MBAME, TU ES COMME MACKY SALL. LES CHEFS RELIGUIEUX VOUS DERANGENT. LES MARABOUTS NE SONT PAS DES CITOYENS ORDINAIRES
TOUBA EST UNE CITE RELIGIEUSE PAS COMME LES AUTRES. LE SENEGAL A LA CHANCE D AVOIR UN GRAND HOMME COMME MAME BOROM TOUBA. TOUBA EST UNE GRANDE VILLE A PART QUI APPARTIENT AVEC L'ACCORD DE DIEU A KHADIMOU RASSOUL. L' ETAT Y GAGNE BEAUCOUP. TU NE CONNAIS PAS SER TOUBA C'EST POURQUOI TU INSUTES. QUI VIVRA VERRA. SER TOUBA AMOUL MOROM.

5.Posté par boultogne le 03/10/2013 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cé toi qui le dit .MAKY é élu grace aux priéres de FEU SERIGNE SALIOU. IL essai de nous trahir mé qui vivra verra.

6.Posté par kurtis le 03/10/2013 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est faux Macky n'a pas été élu grâce aux prières de Serigne Saliou. Car Bethio avait bien dit que Serigne Saliou lui avait demandé de soutenir Wade. Alors on peut demander à soutenir l'un et prier pour que l'autre gagne. S'il vous plait enlever le nom de Serigne Saliou dans les choses de ce bas monde. Macky a été élu par 65 pour cent de senegalais, ça c'est sur. Le mouridisme c'est pas de la politique meme si certains marabouts sous Wade ont troqué les khassaides avec les billets de banque des Wade. Ils ont tous menti car Wade a été dégagé

7.Posté par EGALITE le 03/10/2013 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toutes les Confréries & Religions doivent être traitées au même pied d'égalité. L'état doit s'occuper de tous les coins du pays pour un Sénégal prospère. Si maintenant un Président commet l'erreur de vouloir procéder à un traitement de faveur, certes il bénéficiera de la sympathie des membres d'une telle ou telle tarikha mais il va forcément se créer des ennemis.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image