leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall exhorte les Etats africains à accélérer l’intégration par l’économie et les infrastructures

Dakar, 15 juin (APS) - Le président sénégalais Macky Sall a exhorté dimanche les Etats africains à accélérer l’intégration par l’économie et les infrastructures d’interconnexion, suggérant de confier les études de faisabilité des projets du NEPAD à la Banque africaine de développement(BAD), pour plus d’efficacité et de rapidité.


Rédigé par leral.net le Dimanche 15 Juin 2014 à 16:20 | | 0 commentaire(s)|

Macky Sall exhorte les Etats africains à accélérer l’intégration par l’économie et les infrastructures
‘’Il nous faut davantage combattre les inégalités sociales, promouvoir l’emploi, améliorer la qualité de la gouvernance et accélérer l’intégration par l’économie et les infrastructures d’interconnexion’’, a-t-il dit lors de l’ouverture à Dakar du Sommet du NEPAD sur le financement des infrastructures.

Convoqué par le président sénégalais Macky Sall, président du Comité d’orientation des chefs d’Etat et de gouvernement du NEPAD, ce sommet se tient en présence des présidents du Nigeria Goodluck Jonathan et du Mali Ibrahima Boubacar Keïta, arrivés à Dakar samedi en fin d'après-midi, et du président du Bénin Boni Yayi, dont l'avion a atterri à Dakar ce dimanche matin.

‘’L’Afrique a enregistré depuis quelques années des progrès significatifs par une croissance accélérée dans un contexte international difficile. La gouvernance en Afrique s’est améliorée, grâce à des institutions fortes et à l’avènement d’un leadership de plus en plus guidé avec l’obligation de résultats’’, a rappelé le président Sall.

Il a invité ses pairs africains à la mise en œuvre de ressources pour la mobilisation des financements des projets du NEPAD.

Le président sénégalais a souhaité que le management des études pour la mise en œuvre des études de faisabilité puisse être confié à la BAD à travers son mécanisme Africa 50. Selon lui, la supervision de l’Agence du NEPAD ''nous permettra de gagner du temps et d’avancer à notre rythme".

‘’La BAD en a les moyens et les ressources humaines, et cela permettrait d’aller beaucoup plus vite vers la faisabilité de nos projets. Bien entendu, la supervision politique restera sous la responsabilité de la Conférence des chefs d’Etat et de l’Agence du NEPAD’’, a souligné Macky Sall.

Selon lui, l’Afrique doit rompre avec les modèles de financements classiques pour ‘’ atténuer la dépendance du continent à l’égard de l’extérieur, compte tenu surtout du reflux de l’aide publique au développement et de la volatilité des marchés de capitaux’’.

‘’Du reste, l’expérience montre que la part des budgets nationaux consacrés à l’investissement est en progression constante sur le continent à la faveur des reformes menées par les administrations fiscales et de l’apport de la diaspora africaine’’, a poursuivi le président sénégalais.

Il appelé à oeuvrer à la réalisation du Fonds Africa 50 de la BAD, destiné à mobiliser plus de 100 millions de dollars pour l’appui aux projets d’infrastructure en Afrique.
BHC/ASG






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image