leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall n'est pas Idrissa Seck. Par Alioune Ndao Fall

Après avoir posé les bases solides d’un parti républicain (l’Apr) en l’espace de trois ans, et, à cinq mois des élections présidentielles, les attaques des frères et sœurs d’un moment ne peuvent distraire les républicains que nous sommes. Cependant, je conseille aux Snypers du Mouvement «Idy pour un Sénégal meilleur» de changer leur fusil d’épaule. Je leur conseille aussi, à relire cet article d’un grand journaliste monsieur Abou Abel Thiam, qui nous éclaire véritablement sur la personnalité de leur frère et leader Idrissa Seck. -- « Le mépris et les méprises d’Idrissa Seck ‘Au regard de l’échec massivement constaté aujourd’hui, le devoir me prescrit d’intervenir pour éviter le naufrage’. Naufrage ? Idrissa Seck aurait pu parler de déluge, puisqu’il se veut le Noé de 2006.


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Septembre 2011 à 01:41 | | 41 commentaire(s)|

Macky Sall n'est pas Idrissa Seck. Par Alioune Ndao Fall
Le maire de Thiès - ville où il ne compte pas de domicile – a décidément peu de respect pour ses compatriotes, ‘tous nés pour être dirigés’ par lui. Il a si peu de considération pour les Sénégalais que, comble d’arrogance, il a commencé sa tournée d’étalage de ses richesses par Ziguinchor. Là même où il avait lancé son fameux ‘Je suis un homme riche !’, devant les bailleurs de fonds, c'est-à-dire ceux chargés d’aider financièrement son pays pauvre. Sans bouder au passage le plaisir de houspiller publiquement une dame, ministre à l’époque. ‘Le redressement économique signifiera de faire avec les meilleurs d’entre nous une alternance générationnelle..’ Ce Idrissa Seck-là n’est vraiment pas nouveau : il est resté tout aussi méprisant pour les Sénégalais. Sinon comment peut-il ainsi dire que c’est dans la classe politique qu’on retrouve ‘les meilleurs’ du pays ? Une telle assertion est grave. Même si, dans son répertoire des joyeusetés, on l’a déjà entendu décrété, par sa fatwa à lui, le politicien marabout, que tous les hommes de gauche iraient en enfer. Les hommes de gauche dont il s’honore aujourd’hui d’être leur compagnon, les hommes de gauche parmi lesquels figure Landing Savané à qui il fait appel aujourd’hui. Ce n’est pourtant pas là sa plus vertigineuse contradiction. Sous ce chapitre, c’est un délice que de lire son dernier texte, envoyé sous forme de Cd aux journalistes comme pour les tenir à distance prophylactique. L’ex-quasi président de la République y écrit que ‘peu importe que le médecin se nomme Idrissa Seck ou pas’ pour soigner le Sénégal qu’il dit malade. Mais, quelques lignes plus loin, sa conviction pathologique d’être ‘né pour être président’ reprend le dessus, et lui fait dire : ‘En ce nouveau Sénégal, je veillerai sans concession au principe de l’Etat de droit’. Décidément, les Sénégalais n’y échapperont pas : le messie pour eux est un bonhomme de courte taille, revenu au pays à la tête d’une fortune à l’origine inexpliquée (sinon trop clairement comprise), après avoir mis le pays en péril institutionnel par des intrigues de basses eaux au sommet du pouvoir. Seck a été ministre du Commerce : que retiennent les Sénégalais de cet épisode ? Il a été directeur de cabinet du président Wade : quel souvenir en ont les hauts fonctionnaires et les alliés politiques du président ? Il fut Premier ministre, ‘quasi président de la République’ : avec quelle incidence pour la stabilité du pays ? Au profit de qui ? Seck crie tellement fort qu’on n’entend pas ce qu’il dit. A le suivre, sa rupture avec Wade s’expliquerait par son opposition au vote de la loi Ezzan, les projets ‘irréalistes’ et l’immixtion de la famille présidentielle dans les affaires de l’Etat. Seck n’a pourtant quitté le gouvernement que forcé et contraint, limogé par le président de la République. La conduite vertueuse exigeait de sa part de démissionner si tant est qu’il était si opposé à Wade sur des questions aussi importantes. Il ne l’a pas fait. On peut logiquement en déduire que Seck est du genre à rester dans un gouvernement même lorsqu’il est convaincu que la voie empruntée par celui-ci n’est pas la meilleure pour le pays. Pour quelles raisons ? Le maire de Thiès veut un nouveau Sénégal. Nous préférons un Sénégal nouveau. Celui en construction depuis qu’il n’est plus aux affaires. Nous préférons ce Sénégal des réalisations socioéconomiques à celui de la parlotte, celui de l’efficacité vertueuse à celui des intrigues au sommet de l’Etat, celui où nous vivons depuis que le président Wade a confié le gouvernement à Macky Sall à celui de la période tumultueuse de 2003/2004. Il se doit à la vérité de l’avouer : l’actuel Premier ministre est en train, de réussir, à vêpres, servira à corriger le retard enregistré, à none, par son prédécesseur. L’on se souvient qu'une fois arrivé au pouvoir, Idrissa Seck avait déclaré que son souci premier était de ‘formater l’esprit des Sénégalais’. C'est-à-dire les dresser, les conditionner, les modeler à son goût. Comme l’on tentait de le faire dans les régimes totalitaires, par le moyen de la police politique. Seck parle d’’abomination morale’… Il se pavane pourtant avec le député Mama Dabo, qu’il exhibe fièrement comme un trophée. Alors que, en contradiction avec l’esprit de nos lois qu’il vote, ce député continue de bénéficier des avantages attachés à son statut de parlementaire, lui qui, dans les faits, a démissionné de son parti, donc de son mandat, en déclarant son soutien à un candidat à la présidentielle qui n’est pas celui de sa formation. Vous avez dit parangon de la vertu ? Mais la suprême offense au pays, c’est d’appeler son futur parti ‘Rewmi’. A moins d’en ignorer la portée, il n’est pas concevable, dans une république, d’appeler son parti ‘La Nation’. De la même façon que le vert-jaune-rouge ne saurait être pris pour couleurs d’une formation politique, on ne peut l’appeler ‘Rewmi’. C’est d’une prétention innommable et d’une désinvolture inacceptable ! La nation, c’est ce que nous avons de plus en commun. Qu’adviendrait-il si dix prétendants à la fonction présidentielle désignaient chacun son parti sous le vocable de Rewmi, en pulaar, en soninké, diola, sérère et j’en passe ? Ne jouons pas à ce jeu-là : à trop forcer sur la communication, sans souci des fondamentaux du pays, on en vient à devenir dangereux : il va bien falloir que Idrissa Seck le comprenne, lui qui avait déjà fait une adresse à la nation, le …4 avril. Dans son plaidoyer pro domo, l’ancien Premier ministre explique que c’est lui le messie, parce que, dit-il, il a connu « l’envers et le revers de l’alternance ». Il voulait certainement parler de « l’envers et l’endroit ». Ce que retient l’opinion majoritaire, c’est qu’après avoir connu l’envers de l’alternance avec lui, nous en connaissons l’endroit depuis son départ.» Alioune Ndao Fall Secrétaire national Chargé de la Diaspora Apr



1.Posté par Ousmane le 05/09/2011 01:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Fall, pourquoi s'attaquer a Idrissa??? De quoi avez vous peur??. Vous avez raison, macky ne sera jamais Idrissa. D'abord, Idrissa a toujours eu sa maison a Thies, et il habite la meme maison d'avant alternance. Et Macky est ce que tu le connaissais avant 2000??.
Ensuite, Idrissa n'a pas attendu qu'on le sorte du pouvoir pour partir, il a longtemps combattu Karim, alors Que Macky etait le bras armé de ce dernier jusqu'a ce que Karim se rende compte que Macky ne fait pas le poid devant Idrissa et il l'a fait sortir (rappelle toi du role joue par macky sur les chantiers thies...un vrai leche cul ce Macky)
Enfin, en politique, macky ne peut pas faire le quart de ce que Idrissa a fait, parcequ'il n'a aucun charisme, aucune envergure et surtout il ne sait pas s'exprimer sans faire de faute de francais.

Alors arretez la propagande et préparez votre poulain pour 2012 au lieu de divaguer
Sans rancune

2.Posté par Ousmane le 05/09/2011 01:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Fall, pourquoi s'attaquer a Idrissa??? De quoi avez vous peur??. Vous avez raison, macky ne sera jamais Idrissa. D'abord, Idrissa a toujours eu sa maison a Thies, et il habite la meme maison d'avant alternance. Et Macky est ce que tu le connaissais avant 2000??.
Ensuite, Idrissa n'a pas attendu qu'on le sorte du pouvoir pour partir, il a longtemps combattu Karim, alors Que Macky etait le bras armé de ce dernier jusqu'a ce que Karim se rende compte que Macky ne fait pas le poid devant Idrissa et il l'a fait sortir (rappelle toi du role joue par macky sur les chantiers thies...un vrai leche cul ce Macky)
Enfin, en politique, macky ne peut pas faire le quart de ce que Idrissa a fait, parcequ'il n'a aucun charisme, aucune envergure et surtout il ne sait pas s'exprimer sans faire de faute de francais.

Alors arretez la propagande et préparez votre poulain pour 2012 au lieu de divaguer
Sans rancune
Ousmane

3.Posté par bathie15 le 05/09/2011 02:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M.Fall,

vous ne rendez aucun service a Macky en vous attaquant a IDY.
Macky est devenu opposant quèen 2008 parce qu'on lui a retire son FROMAGE (la presidence de l'assemblee.

En 2000, Macky était locataire d'un appartement a DERKLE.

Ou a-t-il pris tout l'argent qu'il possede aujourdhui ???

Balaye d'abord devant ta porte avant d'aller voir ailleurs.

4.Posté par MARIO le 05/09/2011 02:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en ne peut guerir votre complexe sur IDY c'est lui qui vous fait peur,vous ne pourrez jamais oublier les sorties de votre poltron de maky au meridien president,sortie qui a vallu l'emprisonnement d'innocent comme bara tall farez sandjiry et consort,l'envoi au chomage de plus de 3000 travailleurs,le senegal ne peut pas oublier l'apres audience de votre diaame de maky avec alioune sow pinochet doudou wade disant le voila il est allé pleurenicher chez serigne bara pour que le president lui pardonne d'avoir convoqué karim,si je revois son visage pato et toutes les couleuvres qu'il a accepté d'avalé simplement pour exister je me dis que ki dou goor dou gor,comment peut on confier notre pas a un homme comme ça,quant a abou abel on compend sa haine de IDY parce qu'il en fait une affaire de haal poulard ,c'est ce qui l'aveugle,il n'a plus d'objectivité des qu'il s'agit de IDY,mais qu'il aboit la caravane passera
Ecrit par: MARIO | 05/09 03:26AM

5.Posté par boy Matam le 05/09/2011 02:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sur que IDY n'est pas MACKY.

IDY DOU MOROMOU MACKY.Macky etait son boy jusqu'en 2004.

le mot REWMI ne signifie rien pour un SERERE, UN DIOLA , UN HALPULAR etc.....

Tu n'as pas d'argument contre IDY alors vaut mieux te taire.


6.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


1-Contre Mamadou Dia Macly sall disait: «Monsieur le Président Mamadou Dia, Dans un article publié le 27 juin 2006 dans plusieurs quotidiens sénégalais, votre notabilité s’est livrée à des attaques « ad hominem » contre le président Abdoulaye Wade et sa famille. Votre démarche heurte nos mœurs sociales et notre culture de respect. Maodo, vous me permettrez de vous rappeler que tout, dans la démarche du président Abdoulaye Wade, nous ancre profondément dans la République» Tah85@live.fr

7.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2-Contre dansokho avec qui il fréquente son salon, Macky sall disait: «Avec tous le respect que je lui dois mais ,les propos de Dansokho ne font plus bouger les gens au Sénégal. Il nous a habitué à des catastrophismes, il nous a toujours promis l'enfer au Sénégal. Dieu merci on a pas encore vu l'enfer» Tah85@live.fr

8.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


3-Pour défendre Karim Wade, Macky Sall disait: «On ne peut pas refuser à Karim Wade qui est un sénégalais comme n'importe lequel des sénégalais, c'est pas parce qu'il est de teint clair qu'il n'est pas sénégalais. C'est Karim Meissa Wade, il s'appelle, fils de son père. Pourquoi il n'aurait pas droit à assumer une fonction publique au Sénégal» Tah85@live.fr

9.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3-Pour défendre Karim Wade, Macky Sall disait: «On ne peut pas refuser à Karim Wade qui est un sénégalais comme n'importe lequel des sénégalais, c'est pas parce qu'il est de teint clair qu'il n'est pas sénégalais. C'est Karim Meissa Wade, il s'appelle, fils de son père. Pourquoi il n'aurait pas droit à assumer une fonction publique au Sénégal» Tah85@live.fr

10.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

4-Pour entrer dans les bonnes graces du fils à papa Karim, Macky sall disait: «Dans un passé très récent, le président Senghor avait son neveu dans le gouvernement, ça n'a pas choqué. Adrien Senghor était son fils, il a fait un travail, il n'y a pas eu de problème. Le président Diouf avait son propre jeune frère dans le gouvernement. Nous n'avons jamais remis en cause ce principe, c'est pas parce qu'on est jeune frère du président de la République ou on est fils d'un président qu'on peut pas travailler dans son entourage. C'est un faux problème» Tah85@live.fr

11.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

5-Pour défendre la famille Wade, Macky sall disait: «Ce sont des attaques faciles. J'ai vécu difficilement ces attaques contre la personne de Abdoulaye Wade, je ne parle pas d'attaques contre le Président ou l'homme politique Abdoulaye Wade. Mais quand on attaque en disant : le père, la femme, le fils, la fille, ce n'est plus de la politique. Ce n'est pas normal. Nous avons tous une famille à préserver» Tah85@live.fr

12.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


6-Pour contrer IDY qui était le premier à dénoncer le projet monarchique de Wade, Macky sall disait: «Je laisse la responsabilité à Idrissa Seck qui a dit que l'époque Wade est révolue d'assumer ses propos. Je pense que quelqu'un qui a servi autant le président de la République en étant son numéro 2, son chef du gouvernement, son directeur de cabinet a une part entière dans le bilan qui a été fait, je lui laisse l'entière responsabilité de ses propos.»

13.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

7-Pour Wade chanter les louanges de Wade un lundi 16 octobre 2006 «Vous êtes pour le Sénégal et l’Afrique, ce que Napoléon fut pour la France. A chaque fois que l’on eut besoin d’un homme et d’un seul, tous les esprits se sont tournés vers vous, Maître»

«Comme Roosvelt qui, en 1929, tira l’Amérique de la grande récession par la politique des grands travaux, vous avez mis le Sénégal sur orbite, pour en faire un pays émergent, grâce à vos vastes chantiers qui ont fini de redonner aux éléphants leurs couleurs naturelles» Tah85@live.fr

14.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


les halpulaars se font berner par macky sall sur les immigrés comme ils l-ont été à l'époque par djibo kâ avant de les trahir pour rejoindre abdou diouf et wade après. macky est loin d'êttre crédible. il utilise la fibre sensible des halpulaar alors q'en realité il n'est interessé que par ses interêts personnels. qu'a t'il fait pour le fouta quand il était premier ministre de wade. qu'a t'il fait pour les immigrés quand il fallait les défendre contre la loi sur l'interdiction d'importer des voitures de moins de 5 ans au sénégal alors qu'il était ministre de l'interieur premier ministre et numero 2 du pds. rien du tout lui qui disait que cette loi était bonne la décrit aujourdhui. lui qui disait que l'état consacre 40% du budget à l'education nationale le denie aujourdhui. macky est un imposteur et incapable de diriger le pays

"La fibre ethnique, Macky l'a fait vibrer à fond sachant qu'elle est payante auprès des habitants du terroir, Halpulaar en l'occurrence. Le garçon né dans la Saloum revendique fièrement ses origines Peulh perdus dans le village de N'douloumadji Founèbé (département de Matam).
Le pulaar prononcé par Macky a surpris plus d'un. Il est bien agencé et change selon le les spécificités, culturelles, sociales de chaque localité. Ce qui n'est pas évident pour quelqu'un qui est né et a grandi dans un milieu sérère."

Thièrno Souleymane Envoyé spécial au Sénégal. Extrait du « Le Quotidien de Nouakchott ». Parution : N°243 du Lundi 09 Mars 2009

15.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nommé Premier ministre le 21 avril 2004, directeur de campagne d’Abdoulaye Wade, lors de la présidentielle du 25 février 2007, et tête de liste lors des législatives passées, Macky Sall fait aujourd’hui partie de ceux qui critiquent et s’opposent à Abdoulaye Wade et à son parti, le Pds. Voici un rappel de quelques-unes de ses déclarations


Lors du Congrès d’investiture en vue de la Présidentielle 2007 tenue au Méridien Président, Macky Sall a tenu un discours mémorable. S’adressant à Abdoulaye Wade, il a déclaré : « Vous êtes pour le Sénégal et l’Afrique, ce que Napoléon fut pour la France. À chaque fois que l’on eut besoin d’un homme et d’un seul, tous les esprits se sont tournés vers vous, Maître … Comme Roosevelt qui, en 1919, tira l’Amérique de la grande récession par la politique des grands travaux, vous avez mis le Sénégal sur orbite pour en faire un pays émergent, grâce à vos vastes chantiers qui ont fini de redonner aux éléphants leurs couleurs naturelles ». Ainsi parlait l’actuel leader de l’APR qui est allé même jusqu’à revendiquer sa qualité de fils spirituel d’Abdoulaye Wade.
Dans un entretien du jeudi 5 juillet 2007 avec le site "Innovation démocratique", il a déclaré, parlant de Me Wade :
« Je ne vais pas revendiquer l’exclusivité de cette qualité (fils spirituel), mais naturellement, je suis son prolongement en tant que son proche...


8 ANS ET DEMI DE COMPAGNONAGE AVEC WADE. 5 ANS A LA TETE DE LA PRIMATURE. MACKY INSULTAIT TT LE MONDE INCLU LE MAODO MAMADOU DIA. 11 CAS DE MORS DEPUIS L’ALTERNANCE. IL EN A ASSISTE AU MOINS 4. IL EST MÊME PLUS COMPTABLE que wade

16.Posté par Tah! le 05/09/2011 02:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous n'êtes absolument pas objectif. N'est-ce pas Macky qui avait convoqué le corps diplomatique, la presse internationale et nationale pour lire ce fameux rapport partial, mensonger e Idrissa n'est pas macky.  Les relations idy-wade sont différents de celles wade-macky. Idy a toujours été du PDS, Macky est un ancien de AJPADS. Idy était un collaborateur de Wade, Macky in subordonné, celui là même que Wade et sa meute ont utilisé pour salir Idy.t subjectif contre Idy.
A la guerre comme à la guerre quand Idy s'est senti menacé jusque y compris pour sa vie ,il s'est défendu comme il le pouvait, en se gardant de mentir ou calomnier.
Et malgré qu'on ait fouillé on a rien trouvé contre lui; alors qu'au même moment aucun de ses propos n'était démenti. Alors???
Votre mentor que vous essayez de comparer à Idy ne lui arrive pas à la cheville. On ne connait aucune maîtresse à Idy, il ne s'est jamais abaissé pour lécher le rideux cul de Wade.
Idy avait bien raison, et l'état d'avancement de ses chantiers sont là pour le prouver.depuis 2003 qu'il avait refusé de les défendre, à ce jour en 2010, où en sont l'aéropprt et les autres projets?
Quand vous dites que Idy était en négociation avancé avec Tanor, vous même ne vous prenez pas au sérieux. Idy était, si vous l'oubliez le représentant de Wade et celui qui avait fait que Wade crut encore à ses chances. Vous aurez beau cherché à salir Idy,il est plus digne, plus noble, plus pieux que votre esclave qui se dit "torodo" alors qu'il est qu'un esclave affranchi; donnez-lui un cheval et vous saurez que c'est ce qu'il sait faire le mieux, l'ethnocentrisme passera surement à l'assemblée nationale peut être mais jamais à la magistrature suprême.

17.Posté par Tah! le 05/09/2011 03:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macky sall n'est pas Idrissa Seck prcq Macky sall est un traitre trahi. Utilisé comme un papier toilette ont il défendait croyant etre Pm a vie et liquider a son tour apres avoir incriminer Idrissa Seck qui se battait dans le parti pas attendre qu'on te foute dehors pour commencer a etre courageux de parler.

Macky défenseur de karim Wade, moi Tah je vous le depiece avec des arguments vérifiables pas en calomnie. J'invente rien, Macky sall est le candidat dont son air constipé laisse savoir que c'est pas un dirigeant...

Les menaces et les insultes peuvent continuer de pleuvoir sur ma boite mais j'invente rien, les archives sont la.

Tah85@live.fr

18.Posté par Mor Ndao le 05/09/2011 04:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive Idy!

19.Posté par elimane-usa le 05/09/2011 05:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vous aspirez a conquerir le pouvoir, il est suspect de ne critiquer personne d'autre que Idrissa SECK. Ca sent la jalousie. L'adversaire de IDY n'est pas Macky SALL mais WADE a qui il denie la possibilite de se presenter devant le peuple senegalais,et, a juste raison. IDY a deja fait ses preuves. Il reste a votre dirigeant de faire les siennes sans recourir a des pratiques malsaines qui nous detournent de l'essentiel.

20.Posté par BILIDIO le 05/09/2011 06:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi sincèrement je pensais que tout le monde était plus intelligent que Macky dans son parti mais apparemment tu est plus nul que lui.
Macky ne sait même pas s''exprimer en français tout au long d''une interview sans faire de faute. Il n''a pas de personnalité ni la carrure d''un président.
Ce qui vous montre la différence entre les deux hommes déjà c''est leurs discours quand on les invités tour à tour à l''émission GRAND JURY. IDY a dit qu''il ne citerait pas de nom et en aucun moment il n''a cité de nom. Par contre MAcky qui a dit qu''il ne voit pas pourquoi il le nommerais mais avant la fin de son son interview il l''a nommé en parlant du vote des thiessois pour IDY quand on lui a posé la question à savoir si APR était un parti "ethniciste".
MACKY ne fait pas le poids devant IDY et il le sait. Imaginer un peu un face à face IDY-MACKY au deuxième tour en 2012 ...

21.Posté par Koufanaty le 05/09/2011 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu as commis une trés gràve erreur en s'attaquant à Idy. Aujourd'hui le Sénégal tt entier est derrière ce jeune, courageux, intelligent et plein d'ambitions pour le Sénégal et les sénégalais. Idy est une référence, un modèle pour la jeunesse. Idy n'a jamais caresser qui que ce soit. Idy n'est pas un papier à toilette, Idy n'a jamais insulté Maodo, Idy est loin d'être un ethniciste, Idy ko gorko tigui !
A.M. HANN

22.Posté par ZOE le 05/09/2011 07:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
c'est regrettable ces attaques des partisans de Macky contre IDY.Macky et IDY sont tous issus de l'arbre Wade.Idrissa Seck n'est pas comparable à Macky.Il est plus charismatique et plus compétent.Il pouvait être le parfait président mais sa tortuosité et son manque de respect envers le peuple l'ont disqualifié.
Macky a attendu d'être viré pour s'attaquer à la famille de Wade.Alors qu'ils ne se moquent pas des Sénégalais!!!!!


23.Posté par sasssa le 05/09/2011 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

idrissa seck est meilleur que macky .inchalah idrissa seck sera president au senegal

24.Posté par baye le 05/09/2011 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais Mr Fall nous savons depuis longtemps que M; Abou Abel Thiam depuis qu'il était à Walf trvaillait pour Maky par un lynchage médiatique contre Idy. Ce monsieur n'est pas une référence nous n'avons pas été surpris de le voir comme conseiller com de Maky. Il faut donc pas le citer comme exemple il est partisan. C'est vrai maky n'est pas Idy puisqu'il n a pas couilles. Idy n'avait pas démissionné puisqu'il menait le combat à l'intérieur et il a continué le combat dans le PDS et Maky qui était parti demander pardon à Wade à Touba pour rester au perchoir de l'assemblée avait il démissionner. Il a attendu d'être défenestré pour rendre le tablier. Je vous en prie vous n'avez pas de leçons à donner à personnes. Maky est intiment lié à la gestion gabégique du pays. nous voulons seulement qu'il nous explique les fonds Taîwanais qu'il distribuait c'est du papier ou de l'argent.

25.Posté par NGagne le 05/09/2011 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macky et Idy c'est bonnet blanc et blanc bonnet ,si jamais un de ces individus arrivait au pouvoir,
les Sénégalais risquent de revivre ce qu'ils ont vécus durant ces 11 ans.Ce sont des hommes de parti,des hommes de clan ,ceux qui sont derriére ne sont pas intéressés par les intérêts des populations mais sont surtout intéressés à gérer des intérêts individuels ,il nous faut une rupture par rapport à ce que nous avons vécus durant ces 50 derniéres années.La période des messies est révolue ,il faut s'appuyer sur toutes les compétences que regorgne notre pays aussi bien au niveau local qu'au niveau de la diaspora sans tenir compte de la couleur politique pour redresser ce pays.Il nous faut tourner le dos aux partis politiques ou à défaut exiger au niveau de la constitution
qu'un président de la république ne saurait être un chef de parti.Tous nos maux depuis les indépendances viennent de là,la collusion permanente entre le parti et l'état.

26.Posté par kanediallo le 05/09/2011 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que les vrais ennemis de macky et idy sont ceux qui disent du mal sur macky pour le compte de idy et ceux qui disent du mal sur idy pour le compte de macky la majorité des gens qui interviennent ici ne parlent que pour leur candidat et denigre les autres , l'interet des senegalais est aileurs ce n'est pas la personne de idy ou de macky qui interresse les senegalais donc arretons ces enfantillages l'essentiel c'est que le bon dieu nous donne le president qui est le meilleur qui qu'il soit c'est ça le plus important dire du mal sur idy ou sur macky ça vous avance à quoi j'en suis sur que la majorité des gens qui ecrivent ici ont fait pire et ne veulent pas que les gens soient au courant , donc les gars faites attention car dieu est le seul juge ici et dans l'au delà

27.Posté par omar le 05/09/2011 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

premiere contre vérité dés la premiere ligne:idy n a de domicile a THIES. j ai pas juger utile de lire une contribution dont le faux est le premier pilier

28.Posté par Baymo le 05/09/2011 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Fall ,je suis desole mais vous avez une memoire courte ,certe que vous avez raison de dire que IDY n'est pas macky mais IDY n'est son égal sur tous les domaines.ce qui me desolé le plus lorsque j'ai vu macky a la tele au palais de justice je me demande, est ce que cette personne a de la vergogne.comment peut -on accuse une personne devant tous les ministres et les diplomates de ce pays et tourne la soutenir parceque tu es exclu du pouvoir.c'est inimaginable .

29.Posté par bling bling le 05/09/2011 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous vous trompé Monsieur: Macky et Idy sont pareils. Ils sont tous des voleurs qui se sont enrichis sur notre dos et qui ne se sont opposés à wade que quand ils ont été virés! Nous ne voulons pas d'eux!

30.Posté par anat lo le 05/09/2011 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BINTOU VOYANCE 33 970 62 27 AMI DU NET ,VOUS QUI DES CONTRAINTES DANS LA VIE QUOTIDIENNE,EN PARTICULIER POUR LE TRAVAIL OU DES DIFFICULTES POUR ATTEINDRE LE SOMMET ,UN PROBLEME DE PROMOTION,DE SANTE ,SI VOUS VOULEZ AUSSI VOUS DEBARASSER DES MAUVAIS SORTS ,DE LA MECHANCETES DE VOS ENNEMIS ,QUE LA CHANCE VOUS SOURIT ETERNELLEMENT BREF…SAVOIR BEAUCOUP SUR TA PERSONNE,TON AVENIR LE SEUL REMEDE C’EST-CE 33 970 62 27 .EN UNE SEANCE DE VOYANCE ,LA DAME DE MBACKE VOUS ECLAIRERA TOUT CE QUI TE TEND VERS VOUS.AVEC DES SACRIFICES SAINES ET SIMPLE QU’ELLE VOUS INDIQUE ET EN PARFAITE COMPATIBILITES AVEC VOS CHANCES.

31.Posté par SENEGALAIS le 05/09/2011 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'intérêt de cet article est de rapproché le pauvre nom indigeste de macky au nom célestre et facilement consommanble de Idrissa SECK ou Idy. aprécier de vous-même, ts les commentaires sont favorables à 99% pour Idy. alors est le patron de diam macky le rencunieu.

32.Posté par thio le 05/09/2011 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci kanediallo, pour ta contribution, tu es intelligent ;c'est ce qui manque notre
pays des personnes intelligents il y en a mais pas assez

33.Posté par sy le 05/09/2011 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne veux meme pas lire alioune fall qui a engrossé une secretaire qui sert maintenant a ofejban. il lui a loué un appartement et sa propre femme n''est pas au courant de ce qu''a fait ce flubustiers. je n''aime pas idy mais macky est pire. il est trop ethnocentrique alors esclave qu''il est il aurait du aimer les fatickois plus que les foutankais

34.Posté par diallo le 05/09/2011 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VEND TERRAIN A GANDON 20/20 PRIX ABORDABLE

35.Posté par diallo le 05/09/2011 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VEND TERRAIN A GANDON 20/20 PRIX ABORDABLE CONTACT 77.405.59.34

36.Posté par jasman le 05/09/2011 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SOULEYMANE JULES DIOP:


Nous voilà entrés de plain-pied, sans qu’il n’y paraisse, dans l’ère du moralisme libertaire. Il autorise le vol, le mensonge, et le reniement à tout moment. Il arrive à tout justifier, ou à peu près tout, par l’impératif national et le conditionnel patriotique. Avec une prouesse remarquable, les intérêts d’un parti deviennent ceux d’un pays, et les intérêts de deux hommes, ceux de onze millions d’individus. Je ne crois pas que les dizaines de « rewmistes » comprennent quelque chose à ce qu’on leur a fait faire en début de semaine. Ils ont été des soldats obéissants. Arrêtez la guerre, et ils arrêtent la guerre. Mais c’est la qualité première d’un militant : la discipline. Je me suis toujours intéressé à la structuration de ce parti, qui fonctionne jusqu’ici dans une parfaite illégalité, avec des statuts qui changent toutes les semaines. Il faut observer que dans sa devise « avoir, savoir, pouvoir », l’avoir vient avant tout le reste. Son chef lui-même, s’est lancé dans une course effrénée pour les deux premiers termes, condition nécessaire à la conquête et à l’exercice du pouvoir. Il a clairement dit à Mamadou Oumar Ndiaye du temps de Sopi, dans un entretien resté mémorable, qu’il lui fallait des moyens financiers subséquents et une capacité intellectuelle conséquente. Qu’il ait acquis le premier ne fait aucun doute. Le second est plus qu’hypothétique, je le confesse. C’est aussi une bonne façon de percevoir à quel point un parti peut s’identifier à son chef.

Le problème avec Idrissa Seck, c’est d’avoir fait de la recherche effrénée de l’argent, non pas un conditionnel à la conquête du pouvoir, mais un impératif à sa propre survie. Il m’a confié, au début de l’alternance, alors qu’ils venaient de prendre le pouvoir, que s’il n’avait pas 6 milliards, il ne s’engagerait pas aux élections. Il n’avait pas dit 6 milliards volés, il avait dit 6 milliards. L’argent devait donc déterminer tout le reste. Il partage avec Abdoulaye Wade ce goût prononcé pour les pécunes. Leur problème est donc centré, non pas sur la question de la gestion du pouvoir, mais sur la gestion des pactoles qu’ils recevaient des « généreux donateurs arabes ». Idrissa Seck s’est confié à un Directeur de la publication d’un quotidien indépendant de la place, au début de sa brouille avec le président de la République. « J’ai mis de l’argent de côté, mais c’est lui qui m’a demandé de le faire. Il m’a demandé si je mettais de l’argent de côté, j’ai dit non. Il m’a dit que c’est maintenant qu’il faut le faire, c’est maintenant qu’il faut préparer 2012 ». Evidemment, ce que Wade ne savait pas, c’est que son adjoint préparait… 2007.

Idrissa Seck n’est pas allé voir Abdoulaye Wade avant la présidentielle, par souci de rassemblement. Il l’a fait par nécessité. Quand le président de la République a fait arrêter son convoyeur de fonds, Vieux Sandiery Diop et son principal bailleur Bara Tall, il ne lui restait que la reddition en position accroupi. Il faut saluer le courage et la loyauté de l’entrepreneur, donneur de « paquets de sucre ». C’était leur nom de code. Quand Wade l’a appelé, pour se plaindre de le voir dépanner Idrissa Seck, il lui a répondu « c’est mon argent, j’en fais ce que je veux ». C’est la raison de son emprisonnement. Si Seck avait la garantie des finances, il les aurait laissé moisir en prison, sans état d’âme. Il est allé se donner à Wade, parce qu’il ne pouvait pas tenir financièrement. Il a encore changé d’avis, après avoir obtenu son soutien financier, c’est indéniable. C’est la raison de la grosse colère du président de la République, et il a raison quand il dit à Oumar Sarr et sa bande qu’ils n’ont rien compris. Il n’y a pas d’autre explication à sa seconde reddition. Il était tellement certain d’avoir trahi le président de la République, qu’il croyait sa fin proche, quand Wade a gagné la présidentielle. C’est ce qui explique son empressement à le féliciter, tout en boycottant (comble de l’illogisme) les législatives. Il ne lui restait plus qu’à trouver un moyen de fuir le pays, pour se réfugier en France. La date de son départ, il ne l’a pas choisie au hasard. C’est un 5 avril. Il a dit, dans sa peur presqu’irrationnelle de la prison, « je vais partir à cette date, parce qu’avec tous les chefs d’Etat qui viennent participer à la fête, Abdoulaye Wade n’osera pas m’arrêter ». Un an auparavant, il lui a fait le même coup, en lui balançant une déclaration de candidature en pleines festivités du 04 avril. En réalité, c’est ce qui a toujours déterminé l’agenda d’Idrissa Seck, depuis sa sortie de prison. Il choisit des mois comme le ramadan, le 4 avril, la korité, pour faire ses forfaits, en s’assurant de neutraliser son bourreau, par ces dates « bénies ». Au fond, c’est le président de la République qui s’est fait avoir deux fois, dans cette querelle de mafieux. « Libère-moi, on va se partager les fonds », et il disparait. Quand Wade bloque tous les comptes en Europe, il revient, « donne-moi un peu de sous, je vais calmer mes militants pour te soutenir », et il présente sa candidature à la présidentielle !


Ce qui fait mal, c’est le nombre de familles déchirées, le nombre de carrières sacrifiées par les turpitudes de cet homme loquace. Il fait croire qu’il est inutile de croire, qu’il est inutile d’espérer, que le mensonge est une vertu, que finalement, personne n’est fiable. C’est ce seckticisme politique qu’il faut combattre, parce qu’il conduit à un nihilisme social. Nous ne pouvons pas continuer à enseigner aux enfants de ce pays que la fin justifie toujours les moyens, que tous les politiciens sont menteurs et roublards, quand ils n’y ajoutent pas la bouffonnerie. C’est inadmissible, quelle que soit la raison qu’on puisse invoquer. Je disais à un ami commun, bien gentil de me transmettre ses salutations, que finalement, Idrissa Seck est un Abdoulaye Wade en plus jeune. Ce qu’Abdoulaye Wade a de mieux, c’est qu’il ne nous ment pas. Disons que, quand il nous ment, nous savons qu’il nous ment. Idrissa Seck a la jeunesse en plus, le coran pour nous endormir. J’étais en train de réfléchir à nouveau à la façon dont certains membres de son entourage se sont enrichis. Pas tous, évidemment. Tous les gens dignes qui l’ont entouré sont restés pauvres. Mais ceux qui sont venus de Thiès en mobylettes n’ont pas construit leurs villas de 300 millions aux Almadies avec de l’argent gagné, excusez-moi.

Finalement, nous devons remercier Dieu de nous avoir sauvés de cet homme. Il fait ressurgir des préjugés tenaces sur sa condition. Il a dit tant de mal de Wade… Et maintenant, il envoie tous ceux qui l’ont soutenu se soumettre sans condition. Quelle ignominie ! Il faut comprendre la sortie du président de la République contre Oumar Sarr. C’est Idrissa Seck qui lui a dit tout ce qu’il a sorti contre son porte-parole, c’est lui Idrissa Seck qui se jouait de tous, et qui pense qu’il est le seul que la nature ait fait avec 300 grammes de cervelle. Il était mort avant la présidentielle, il vient de mourir une seconde fois. J’étais étonné de voir, pendant que les deux finalisaient leurs négociations, le radicalisme de Rewmi dans le cadre du Front Siggil Sénégal. Oumar Sarr tirait sur le fils du président de la République, pendant que son mentor lui parait ses canines dorées. Quand il a fallu rejoindre Abdoulaye Wade, il a proprement sabordé le front de l’opposition, comme il avait fait avec Ousmane Tanor Dieng et Abdoulaye Bathily.

Depuis une semaine, des amis communs intercèdent en faveur de ce nouveau reniement. Ils assurent que, malgré tout, je pourrai visiter le pays sans être inquiété. Il prendra le pouvoir, ou le pouvoir le prendra. Il se paiera la tête de tous ses ennemis, pour consommer tranquillement sa « fortune » amassée. Mais où est la morale dans tout ça ? Il retournera au pouvoir sans son âme. Il l’a déjà vendue.

37.Posté par deme le 05/09/2011 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la question que je voudrai te poser jasmin ou jules diop est de savoir ou tu as puisé toutes ses informations car tu ne peux les avoir que de wade ou de idy si tu n''''est pas doté d''''un pouvoir surnaturelle?

38.Posté par tafa le 06/09/2011 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j ai pas confiance a idy il faut la reconnaître
idy a volé tous l argent de ce pays
il ne sera jamais president

39.Posté par meuz le 06/09/2011 01:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ndeyssane tah mom kouko lathie nou sa papa dii dokhotee sakh mounila '' macky sall avait di'', heureuzmen kil na pas vole de milliards. vs n'avez ke le net particulierement leral comme tribune, continuez c bien les elections ne se gagneront pas en cliks! cet article ne date pas d'aujourd'hui leral la recycle juste pour vs donner l'acaz de parler de votre ''politicien sans domicile fixe''. le peuple a vomi vote grenouille de leader yaguena et le coran a brule sa gueule de satan!!du courage nakk liiilene daal dafa metiii!!

40.Posté par SANK le 06/09/2011 02:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

serieusement ; je suis profondement surpris par ce papier par ce que je pense que IDY et Macky doivent plutot chercher a cheminer ensemble qu"à chercher querelle

Mais d'ailleurs la question qui s impose est celle ci : POURQUOI S'ATTAQUER A IDY

Voila encore une fois ce qu on peut définir comme entourage malsain car certainement Macky a été obligé d'accepter une telle demarche qui consiste a s'attaquer a un concurent qui pourtant disait l'autre jour ce qu il convient de prendre chez Macky

Ah non c est pas bien ; et c est sur que cette attaque donne plus de sympathie a Idy qu'a Machy

Oui il est évident que Macky n est pas IDY qui maitrise bien son entourage au contraire de Macky dont le Parti comporte des éléments difficiles a controler

Alors qu' IDY a su mettre la haute main sur le PDS lorsqu il etait aux affaires

ATTENTION VISEZ CE QUI DOIT L'ETRE AU LIEU DE VOUS AFFAIBLIR


41.Posté par jasman le 06/09/2011 06:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idy maitrise son entourage? quel entourage , il n'ya en pas , il est la seule constante comme son "pére" au PDS. L'APR est un parti politique avec de fortes personnalité, des débats d'idées, des échanges alors que c 'est Idrisa Seck sa parole est "sacrée". il décide seul, prend des décisons seul comme le commun des despote. Le probléme de ce mec est son ego surdimensionné , il croit qu'il a été touché par le doigt de Dieu . Dou am touss

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image