leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall n’est pas et ne sera pas de « la société du 10 décembre » de Napoléon Bonaparte.

Attention à ce que le pouvoir de l’émotion et du verbe ne l’emporte sur celui de la raison. N’oublions pas que l’enfer est pavé de bonnes intentions. La conquête du pouvoir ne se décrète pas. Comparons ce qui est comparable, Macky Sall n’est pas Idrissa Seck et l’Apr ne saurait être une sœur jumelle de Rewmi. Le président Abdoulaye Wade a manqué de qualificatifs pour féliciter Macky Sall au vu et su de toute la population sénégalaise pour le formidable travail accompli partout où il est passé.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Avril 2009 à 02:55 | | 1 commentaire(s)|

Macky Sall n’a jamais produit de CD à l’endroit du président et de sa famille encore moins le traiter de tous les noms. Il a été démis de ses fonctions de Premier ministre à la surprise générale puisqu’il venait de remporter et les présidentielles et les législatives. Il n’a jamais cherché à s’accrocher à un poste ni revendiquer une quelconque légitimité quant à la reprise du Pds, cette société du 10 décembre du président Wade. Le seul bilan dont le pouvoir libéral peut se prévaloir est l’œuvre du Premier ministre Macky Sall. Avant Macky Sall et après Macky Sall point de bilan. A l’assemblée nationale, pour avoir défendu les principes démocratiques, et exercé les prérogatives de cette institution de la république, tout le Sénégal a été témoin des méthodes autoritaires utilisées par le Roi président afin juste de l’écarter du chemin balisé vers la présidence pour son fils le Prince Karim Wade. Mais la réaction de Macky Sall restera à jamais gravée dans les annales de l’histoire politique du Sénégal ; une démission en bloc de toutes ses fonctions (Président de l’assemblée nationale, Député, Maire) et de tous ses postes au Pds. Il va s’en dire que le président de l’Apr/Yaakaar n’a pas son deux, comme disent nos autres cousins. Non il est clair que Macky Sall n’est pas Idrissa Seck pour aller discuter avec le Président Wade en vu d’un éventuel retour au pouvoir, ou d’une reprise de la société du 10 décembre (Pds). En trois mois d’existence l’Apr/Yaakaar et son leader ont séduit une grande majorité de sénégalais. Si le Pharaon Républicain et son fils Prince acceptent le retour de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck alors que la veille des locales ce dernier était pestiféré par la Gc et le Pds, c’est avouer que le Président de l’Apr/Yaakaar est sortie vainqueur des élections locales du 22 mars. Il ne leur reste qu’à faire usage de la langue de bois comme ils savent si bien le faire, pour essayez de contenir la déferlante Apr/Yaakaar. Macky Sall a des valeurs, des vertus à défendre, dont l’honneur, l’humilité, la vérité et la justice. François 1er vaincu et fait prisonnier, écrit à sa mère après la bataille de Pavie « de toute chose il ne m’est demeuré que l’honneur et la vie, qui est sauve. » L’humilité ramène l’homme à sa véritable mesure, à l’écoute de ses limites. Elle l’empêche d’aller au-delà de ce pourquoi il existe. La vérité elle, stigmatise le mensonge, la démagogie, l’utopie. En revanche elle encourage le pragmatisme, la raison, le courage. Et la politique repose sur elle de la même façon que la révélation. La justice se rend à plusieurs niveaux, ceux du droit, de l’Etat, de la paix sociale, ce que n’ont pas compris nos autorités libéraux. Non Macky Sall n’est pas Idrissa Seck et l’Apr /Yaakaar n’est pas une sœur jumelle de Rewmi. Comme Moïse bâtisseur de la cité du Pharaon Séti, ensuite banni par ce dernier sous l’influence de son fils Ramsès, il reviendra pour libérer son peuple et non pour l’asservir à nouveau. Aussi la condamnation à mort de Louis XVI pour légitimer l’installation de la république dans les palais royaux souille d’une tache indélébile le Tribunal Révolutionnaire. Ce n’est pas en faisant appelle à l’ancien Premier ministre Idrissa Seck que les Instituions de la république seront sauvées et que la séparation des pouvoirs sera effective.

Le Président de l’Apr/Yaakar, Macky Sall ne sauraient aucunement participer à une telle entreprise. Il reste avec le peuple dans le peuple, afin de voir naitre un Sénégal pour tous construit par tous les sénégalais.
Alioune Ndao Fall

Chargé de la Diaspora Apr/Yaakaar



1.Posté par georges le 15/04/2009 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils ont raison maky est digne lautre cest un griot qui na pa de valeur

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image