leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall prend un risque : le Sénégal sur la ligne de front de la lutte antiterroriste contre AL QUAÏDA et AQMI (Grégoire Samba Ndiaye)


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Juin 2013 à 18:11 | | 2 commentaire(s)|

Macky Sall prend un risque : le  Sénégal sur la ligne de front de la lutte antiterroriste contre AL QUAÏDA et AQMI (Grégoire Samba Ndiaye)
Malgré le recul du Sénégal dans tous les domaines depuis un an et le mécontentement populaire né de promesses électorales sans lendemain, Obama, diplomatie oblige félicitera son collègue Macky Sall. Mais savait naïf, un peu fourbe, mais pas au point d’exposer son pays en première ligne contre AL QUAÏDA et AQMI pour faire plaisir à la France et aux Etats-Unis.

Raccompagnant Macky Sall dans la Cour de l’Elysée, Le Président Hollande, face à la presse avait déclaré qu’en accord avec le Président Macky Sall, le Sénégal allait devenir la base de la lutte antiterroriste en Afrique de l’Ouest. L’engagement était oral avec Hollande. Mais les Etats-Unis dont la première préoccupation est l’anéantissement des groupes islamistes sont venus avec l’espoir de sceller un accord écrit et distribuer les rôles.

Obama, fait exceptionnel, va passer deux nuits au Sénégal mais qui est assez naïf pour croire que c’est pour rendre hommage à la première démocratie en Afrique et saluer l’amitié des peuples américain et sénégalais ?

Wade, le champion de la démocratie en Afrique, le créateur du premier parti d’opposition légale de notre continent, l’auteur de la loi instituant, pour la première fois dans le monde, la parité absolue homme-femme, le protecteur de la presse largement soutenue et dotée d’une magnifique ’’ Maison de la presse qui fait face’’ au Monument de l’Indépendance et à l’océan, Wade était là. Et pourtant Obama n’est pas venu.

Base antiterroriste de l’Occident en Afrique de l’Ouest, contre AL QUAÏDA, AMQMI et tous les islamistes, le Sénégal vient, par son Président, de se positionner en première ligne mais attention au retour de bâton et ne vous étonnez pas si, bientôt, les terroristes se signalent et déplacent le front du Nord Mali vers le Sénégal

C’est ce pas que Wade, tout en étant antiterroriste sincère et organisateur de la première conférence africain contre le terrorisme n’a jamais voulu franchir. Macky Sall, lui, a enjambé allègrement la ligne fatidique.

Ne soyez pas naïfs, l’accord ne sera pas public mais il est déjà connu. Il sera aussi question de la dépénalisation de l’homosexualité et de la légalisation du mariage de personnes de sexes opposés. Bien entendu l’engament de Macky sera largement payé mais comment ? Peut-être un ou plusieurs grands projets farfelus qui ne verront jamais le jour. Mais Macky se sera engagé jusqu’au cou.

Engagement dans la lutte contre le terrorisme que tout le monde condamne, oui, mais pas déplacer la ligne de front chez nous et occuper la première place pour faire plaisir à la France et aux Etats-Unis. Après tout, la France, ne pourrait-elle pas s’arroger l’honneur d’héberger la première ligne et d’occuper la première place ?




Grégoire Samba Ndiaye
Doctorant en Histoire Université Descartes
Militant cadre du PDS en France



1.Posté par Lieutenant Ndiaye le 28/06/2013 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

excellente contribution

2.Posté par soldat le 29/06/2013 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pfff....cet article est un feu de paille !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image