leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall propose la mise en place d’un fonds mondial dédié à l’eau

Le président sénégalais Macky Sall a suggéré, vendredi, à ses pairs des autres pays membres des Nations unies, de mettre en place un fonds mondial dédié à l’eau, pour faciliter l’accès d’un plus grand nombre de personnes à cette denrée.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Avril 2016 à 09:22 | | 2 commentaire(s)|

Macky Sall propose la mise en place d’un fonds mondial dédié à l’eau
"Nous avons préconisé la mise en place d’un fonds mondial de l’eau", a dit M. Sall sur la RTS1, en s’exprimant depuis New York (Etats-Unis d’Amérique), où il a participé à un "panel de haut niveau sur l’eau", à l’invitation du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et du président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim.

Macky Sall et 14 autres chefs d’Etat étaient appelés à faire des propositions à la communauté internationale en matière de vulgarisation de l’eau.

Avec un fonds mondial dédié à l’eau, les Etats devraient pouvoir "continuer à supporter les financements des besoins" en mettant en place des "ouvrages communs, des barrages hydrauliques, des barrages agricoles, des outils de navigation et tout ce qui peut transformer les [cours d’eau] en outils de coopération et de solidarité", a suggéré le président sénégalais.

Il a cité l’OMVS, l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal - dont son pays est membre avec la Guinée, le Mali et la Mauritanie -, comme un bon exemple de coopération internationale dans le domaine de l’hydraulique.

L’OMVS est un modèle de coopération permettant d’assurer la "mobilisation des ressources pour le financement des besoins" en eau, selon Macky Sall.

"Nous sommes 15 chefs d’Etat [appelés à] apporter une nouvelle réflexion sur la question de l’eau, en termes d’accès pour toutes les populations du monde", a-t-il dit à propos de ce "panel de haut niveau" organisé ce vendredi au siège des Nations unies.

L’objectif de cette rencontre est d’arriver à "des politiques nouvelles à mettre en œuvre, au niveau mondial, afin que l’objectif de développement durable relatif à la disponibilité de l’eau en quantité suffisante et de qualité, l’ODD6, puisse être atteint", a expliqué Macky Sall.

Il a par ailleurs parlé de l’expérience sénégalaise en matière de vulgarisation de l’eau potable. "Nous avons développé des stratégies nationales d’accès à l’eau potable et à l’assainissement", a-t-il dit.

Le président Sall a aussi évoqué les projets en train d’être mis en œuvre au Sénégal dans ce domaine, à travers le Programme eau et assainissement du millénaire (PEMA), soutenu financièrement depuis une dizaine d’années par plusieurs partenaires, dont la Banque mondiale.

De même a-t-il évoqué le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), que soutient le Programme des Nations unies pour le développement, pour faciliter l’accès des zones rurales à une eau de qualité et en quantité suffisante.






Hebergeur d'image