leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall sur la transhumance et le démantèlement du Pds : "Nous allons réduire l'opposition à sa plus simple expression"

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr) a avoué, hier, lors d’une conférence de presse restreinte à Kaffrine, son intention d’encourager l’accueil des transhumants, même s’il récuse cette appellation.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Avril 2015 à 12:37 | | 14 commentaire(s)|

Macky Sall sur la transhumance et le démantèlement du Pds : "Nous allons réduire l'opposition à sa plus simple expression"
La transhumance politique, qui sous-tend le démantèlement de l’opposition, a encore de beaux jours devant elle. Le président de la République, Macky Sall, qui a récusé cette expression du fait de sa charge « péjorative », va l’encourager davantage. « Ne parlons pas de transhumance qui a une charge très péjorative. Le terme n’est pas acceptable. Mais, il ne faut pas oublier que nous sommes dans une démocratie. La liberté d’aller et venir est garantie par la Constitution. On ne peut pas mettre les gens dans des carcans politiques. Lorsque vous avez une majorité, il faut chercher à la consolider en allant chercher dans le camp adverse, dans l’opposition. L’opposition est dans son rôle, elle critique et cherche à récupérer des gens dans la majorité. Que quelqu’un quitte un parti où il ne se sent plus à l’aise pour rejoindre un autre parti, il n’y a rien de plus normal. Pourquoi quand quelqu’un quitte le parti au pouvoir pour aller dans un parti d’opposition, on ne parle pas de transhumance. Je suis un exemple, j’ai quitté le Pds pour aller créer mon parti dans l’opposition mais personne n’a parlé de transhumant. Les idéologies sont désormais relativisées. Nous n’accueillons pas des responsables politiques de l’opposition à coût de milliards ou avec des postes. Non ! Nous sommes dans une logique politique. Nous cherchons à renforcer notre majorité pour gagner le 1er tour. Le mot d’ordre : c’est l’ouverture. Amenez des gens d’où qu’ils viennent avec n’importe quel moyen. Nous allons réduire l’opposition à sa plus simple expression. Ça va continuer », a expliqué, le président de la République, Macky Sall.

Grand Place






Hebergeur d'image