leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall sur le pétrole du Sénégal, "il faut qu'on fasse des débats sérieux"

Le débat sur le pétrole découvert au Sénégal préoccupe la haute hiérarchie du pays. A cet effet, le Président Macky Sall qui animait une conférence, n'a pas mis de gants pour affirmer avec force ses convictions. Il invite ainsi à la retenue tous ceux qui agitent la question du pétrole.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Mai 2017 à 15:39 | | 0 commentaire(s)|

Macky Sall sur le pétrole du Sénégal, "il faut qu'on fasse des débats sérieux"
"La recherche pétrolière est une activité sérieuse, régie par le code pétrolier, et personne ne peut s'amuser en cette matière puisque tout est réglé préalablement. comment peut-on penser qu'on peut se réveiller un beau matin et en faire ce qu'on veut? Il faut qu'on arrête et qu'on essaie de faire des débats sérieux qui tiennent la route.", déclare en substance le Président Macky Sall.

Avant de s'interroger, "comment on peut prétendre que le Sénégal a perdu des centaines de milliards sur ces projets d'exploitation de pétrole? Il est temps qu'on se consacre sur l'essentiel et qu'on arrête les discussions inutiles".

Selon le Président de la République, ce qu'il faudrait faire actuellement, c'est de travailler. A l'en croire, c'est beaucoup de milliards qui sont en train d'être investis, aujourd'hui sur ce secteur et rien que sur l'énergie, près de 105 milliards de francs CFA ont été déboursés.

"Ces réalisations ne peuvent pas, bien sûr, intéresser l'opposition. Plus de deux millions d'enfants démunis qui sont pris en charge. Sur l'éducation, tout le monde a vu les efforts fournis", fait-il remarquer.

Le Président Macky Sall demande aux différents politiciens d'arrêter de dire des contrevérités pour pour éviter qu'on ne colle une certaine étiquette à ceux qui s'activent dans cette science. "C'est désolant que de grandes personnes disent des choses qui sont archi-fausses car ce n'est pas un bon exemple pour la jeunesse", regrette-t-il. Aux membres de son parti, il leur demande de rester calme, parce qu'il n'aime pas les bruits et les querelles.

Même si on est à l'approche des élections, il faut que les uns et les autres sachent raison garder et se concentrer sur le travail et sur l'essentiel, en cessant les arrogances. Pour lui, il faut taire toutes les querelles pour l'intérêt du parti APR mais aussi du Sénégal. Le chef de l'Etat invite les membres de son camp à l'ouverture pour accueillir de futurs adhérents.

source: direct info