leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall, un pouvoir qui préfère la force et non le dialogue


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Février 2015 à 09:10 | | 1 commentaire(s)|

Macky Sall, un pouvoir qui préfère la force et non le dialogue
Le pays est bloqué sur presque tous les plans et le président Macky Sall n'a pas l'air de détenir les cartes en main pour apaiser les différents foyers de tension qui se multiplient. Beaucoup de responsables politiques de l'opposition réunis au sein du FPDR Front patriotique pour la défense de la république ont étés conduits au commissariat central de Dakar.Certains ont étés libérés après 72 h de garde-à-vue. Le pouvoir a préféré utiliser la force pour empêcher le sit-in du FPDR le samedi 31 janvier sur la place de l'obélisque. Les forces de l'ordre, comme toujours, étaient contraintes de faire un boulot pas simple. Et devant ses faits, il est inadmissible voir inacceptable qu'on interdise le droit de manifester à des partis politiques légalement constitués. Le Front Patriotique pour la défense de la république a, pour sa part, décidé de faire un autre sit-in le mercredi 04 février avec ou sans autorisation. Au même moment, le ministre de l'Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo qui n'a rien de mieux à dire sur la tension qui se dessine entre le pouvoir et l'opposition qualifie le "Fipou" du secrétaire général du PDS, Me Abdoulaye Wade, à de "l'amusement qui n'engageait que lui". Il ne sait sans doute pas que le passage en force du véhicule de Wade pour accéder à la place de l'obélisque, si ce n'était pas du "Fipou", ça lui ressemblait beaucoup.

Jon Birahim






Hebergeur d'image