leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall visite le Parc national du Niokolo Koba

Rédigé le Samedi 27 Avril 2013 à 23:47 | | 2 commentaire(s)

Le chef de l’Etat Macky Sall a visité samedi le Parc national du Niokolo Koba, se disant ainsi ‘’surpris’’ de se voir signifier qu’il devient ainsi le deuxième chef de l’Etat sénégalais après Léopold Sédar Senghor à s’être rendu dans cette réserve de biodiversité de 913.000 hectares.



Macky Sall visite le Parc national du Niokolo Koba
‘’J’étais surpris qu’on me dise que j’étais le deuxième président à visiter le parc national Nikokolo Koba’’, a dit Macky Sall, à l’hôtel Simenti, après s’être rendu sur certains sites du parc pour observer la faune.

Arrivé à Tambacounda depuis mercredi dans le cadre du Conseil des ministres délocalisé, Macky Sall était accompagné pour cette visite de Ali Haidar (ministre de l'Environnement), Youssou Ndour (ministre du Tourisme et des Loisirs), Mor Ngom (directeur de cabinet du président de la République), Aminata Touré (ministre de la Justice) et Mbaye Ndiaye (ministre d'Etat).

Le gouverneur de Tambacounda, Gabriel Ndiaye, et le président du Syndicat d’initiatives du tourisme de Tambacounda, Ansoumane Signaté, étaient aussi de la partie.

‘’Le Parc national est un instrument extrêmement très important de la politique d’environnement de notre pays et depuis très longtemps’’, a dit Macky Sall, indiquant que ce parc, créé juste avant l’indépendance (1954), ‘’doit mériter toute l’attention des pouvoirs publics’’.

A 80 kilomètres de Tambacounda et 600 km de Dakar, le PNNK, classé patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981, renferme 78% des forêts-galeries du pays, 1500 espèces de plantes à fleur, 80 espèces de mammifères, 330 espèces d’oiseaux, 36 espèces de reptiles et 20 espèces d’amphibiens, a indiqué, dans sa communication, le directeur des parcs nationaux, le colonel Soulèye Ndiaye.

‘’Si le président de la République a la possibilité de venir le visiter, je crois qu’il ne faut pas s’en priver et c’est ce que je fais’’, a poursuivi le chef de l’Etat qui avait pu observer entre autres des cobes de bufon, des phacochères, des crocodiles.

Certaines espèces n’ont pu être vues, compte tenu de l’heure à laquelle est arrivée la délégation présidentielle. Parvenu aux environs de 9 heures à l’entrée du parc située à droite de la route de Kédougou, dans le village de Dar Salam, le cortège présidentiel a dû mettre une heure pour rejoindre l’hôtel Simenti, à une trentaine de kilomètres sur une piste cahoteuse.

Après l’exécution de l’hymne national sur place et une revue des troupe, il a visité la mare située près du campement, le musée avant d’embarquer pour un safari qui l’a transporté sur d’autres sites de la réserve, dont le campement villageois de Diénoundiala et le camp du Lion.

Le président Sall a souligné que bien qu’étant venu pour le Conseil des ministres, il a dit au ministre de l’Ecologie Ali Haidar qu’il comptait visiter le parc. ‘’Souvent, je passais pour aller à Kédougou [sud-est], mais c’était en période de campagne électorale, on n’a pas beaucoup de temps’’, a expliqué Macky Sall avant d’ajouter : ‘’je n’ai pas regretté et je reviendrai ici très souvent d’ailleurs et j’aimerais que les Sénégalais suivent [mes] pas’’.

‘’A l’école déjà, on apprend le Niokolo Koba aux élèves qui n’ont qu’une idée très vague peut-être avec des photos’’, a-t-il fait remarquer, soulignant dans le même moment la possibilité de venir voir les animaux dans leur milieu naturel.

Après la visite, le président a repris l'avion à l'aéroport de Tambacounda, mettant fin à un séjour de quatre jours dans la capitale orientale.



ADI/ASG



1.Posté par Nime le 28/04/2013 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est aussi le seul Président à avoir banalisé le département en charge de l'environnement et des ressources naturelles en le faisant piloter par un ministre aussi inculte que Ali Haïdar. Voilà un mauvais exmple de ce l'on peut appeler discrimination positive.Visiter le parc est une bonne chose. Reste à savoir les dispositions qui seront prises en vue daméliorer l'efficacité de sa gestion Surtout encore que le Président ne se trompe sur le sens pur et authentique du concept du Développement durable

2.Posté par Diop le 28/04/2013 21:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali est un excellent ministre, les personnes qui sont contre lui ne sont pas de bonne foi

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image