leral.net | S'informer en temps réel

Macky cherche 4 milliards de FCFA pour construire le siège de l’Apr

Tous ceux qui auront participé à porter Macky Sall au pouvoir ne devraient pas hésiter à donner mille francs par mois pendant un an, pour doter l’Apr d’un siège digne de son statut de parti au pouvoir.
Comme les autres partis ayant pris le pouvoir dans ce pays, l’Alliance pour la République (Apr) est en train de penser sérieusement à acquérir un siège. Le Quotidien a appris qu’une option a même été prise sur un terrain à Dakar, pas trop mal situé. Mais l’équation qui reste à résoudre est celle du financement. Le siège devant être celui d’un parti politique comme les autres, il ne saurait être question d’en financer la construction avec les deniers publics.


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Août 2014 à 12:51 | | 5 commentaire(s)|

Macky cherche 4 milliards de FCFA pour construire le siège de l’Apr
C’est pour essayer de résoudre ladite équation qu’un architecte, et non des moindres a apporté sa pierre à l’édification du projet. Oussey­nou Faye, président du Syndicat national des architectes du Sénégal (Synas), n’est, en effet, pas un novice et son idée semble avoir été mûrie depuis un bon bout de temps, tellement elle est élaborée.
M. Faye indique avoir travaillé en tenant compte de la disponibilité du terrain et des particularités du sol. Il en a sorti un projet de siège pour l’Apr qui semble assez impressionnant, comme on peut le voir à l’image.

A la différence des autres partis qui, pour des besoins similaires, ne mettent à contribution que les dirigeants, et mieux encore que le leader, qui fait ériger la structure dans une totale opacité, en invoquant le plus souvent, « l’aide des amis », pays ou partis, Ousseynou Faye pense que l’Apr a une base politique assez importante pour lui permettre de trouver les près de 5 milliards dont il aurait besoin pour ce projet.

Se basant sur les résultats du premier tour de la Présidentielle de 2012 qui a vu Macky Sall arriver second tour avec environ 270 000 voix, l’architecte part du fait que ces électeurs sont restés pour une bonne partie bien disposés à l’égard du leader de l’Apr. Bien que n’étant pas tous militants, ils ont démontré qu’ils seraient disposés à apporter leur obole pour une cause importante. Il a donc calculé qu’ils ne rechigneraient pas à donner 12 000 francs Cfa pour la construction de ce siège.

« Chaque personne donnerait 1000 francs Cfa par mois, pendant douze mois, ce qui pourrait faire, pour les 259 000 électeurs du premier tour, plus de 3 milliards 100 millions de francs. On pourrait élargir la souscription aux militants et sympathisants de la Diaspora, aux directeurs de sociétés et assimilés, ainsi qu’à tous les cadres dirigeants d’entreprise et ou hauts fonctionnaires qui le voudraient ». Même si la souscription est tout à fait volontaire, on pourrait croire que si le chef de l’Etat Macky Sall s’y impliquait, les objectifs pourraient être atteints plus ou moins aisément.

Le Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image