leral.net | S'informer en temps réel

Macky dit niet à un Sénat et opte pour un Haut Conseil des collectivités

Le débat autour du retour du Sénat dans l’architecture institutionnelle refait surface depuis l’agitation de l’idée, lors de la rencontre entre les leaders de la coalition Benno Bokk Yakaar et le chef de l’Etat, samedi dernier.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Septembre 2014 à 14:06 | | 8 commentaire(s)|

Macky dit niet à un Sénat et opte pour un Haut Conseil des collectivités
Selon nos informations, le Président de la République n’est pas opposé à la mise en place d’une autre chambre dans le Parlement du Sénégal. De plus en plus, des proches du chef de l’Etat agitent l’idée de la création du Haut conseil des collectivités locales, conformément à la recommandation de la Cnri.

Le chef de l’Etat n’est pas opposé à la mise en place d’un Sénat, qu’il n’a supprimé d’ailleurs que pour régler un problème conjoncturel lié aux inondations survenues dans le pays à l’aube de son arrivée au pouvoir en 2012. Macky Sall n’a d’ailleurs jamais fait mystère de son intention de laisser subsister le bicaméralisme que lui a légué son prédécesseur.

Ainsi, lorsqu’il recevait ses alliés dont certains ont exprimé leur désir de voir le Sénat ressuscité, il n’a pas écarté l’idée, se limitant juste à déclarer que la balle est dans le camp de ses alliés qui doivent justifier auprès de l’opinion l’opportunité d’un Sénat dans une démocratie majeure. Ce qui a d’ailleurs suscité une levée de boucliers dans l’opinion où l’on accuse le chef de l’Etat de se dédire.

Dans son entourage, c’est le branle-bas de combat pour mettre fin à cette rumeur insidieusement relayée comme un ballon de sonde. Maguette Ngom de la coalition Macky2012 qui nous a joint au téléphone, a battu en brèche l’idée prêtant à Macky Sall l’intention de ressusciter le Sénat. D’après lui, le chef de l’Etat n’a jamais dit qu’il allait faire revenir le Sénat au cours de cette rencontre.

En effet, dit-il, «ce sont des leaders de partis qui en ont émis l’idée». Toutefois, ajoute-t-il, la coalition Macky2012 est foncièrement opposée au retour de «cette institution budgétivore». Pourtant, selon des sources proches du chef de l’Etat, le cœur de Macky Sall bat plus pour la mise en place d’un Haut conseil des collectivités locales. Une trouvaille de la Commission nationale de réformes des institutions(Cnri), cadrant parfaitement avec la vision du président de la République en matière de décentralisation. Surtout que l’Acte 3 de la décentralisation et le Plan Sénégal émergent(Pse) constituent les leviers essentiels du gouvernement drivé par Mohamed Dione.

D’après nos sources, le référendum portant sur la prochaine modification de la Constitution en vue de réduire le mandat présidentiel de 7 à 5 ans prendra également en compte la mise en place d’une chambre dont les contours vont être définis par une loi organique, mais qui, en toute vraisemblance, ressemblera bien au Sénat mais sous le nom de Haut conseil des collectivités locales


L'As






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image