leral.net | S'informer en temps réel

Macky et son gouvernement vers l'inégalité des chances à l'université… Par Ababacar Sadikh Seck


Rédigé par leral.net le Samedi 24 Mai 2014 à 14:43 | | 1 commentaire(s)|

Macky et son gouvernement vers l'inégalité des chances à l'université… Par Ababacar Sadikh Seck
« Chaque enfant qu'on enseigne est un homme qu'on gagne.
Quatre-vingt-dix voleurs sur cent qui sont au bagne ne sont jamais allés à l'école une fois,
et ne savent pas lire, et signent d'une croix.
C'est dans cette ombre-là qu'ils ont trouvé le crime.
L'ignorance est la nuit qui commence l'abîme.
Où rampe la raison, l'honnêteté périt. »


Victor Hugo, 1802 – 1185, « Les quatre vents de l’esprit »,
Page 24 – 1881 (Extrait)

S’il est vraiment admis qu’en démocratie, la justice se mesure d’abord au sort réservé au plus faible alors admettons que le Sénégal de Macky SALL et de Mari Teuw NIANE offre toutes les garanties pour que les plus faibles soient condamnés à ne jamais emprunter l’ascenseur social qu’est l’Ecole publique devant leur mener vers une réussite socioprofessionnelle.

En lieu et place d’une école juste qui distingue le mérite de chacun indépendamment de sa naissance ou de son origine sociale pour paraphraser Francois Dubet, nous vivons un Sénégal où sous le diktat des institutions de Bretton Woods, le gouvernement cherche vaille que vaille à « privatiser » l’enseignement en général et l’université en particulier pour répondre aux exigences socialement mal placées de ces derniers.

Point De Sénégal Émergeant Sans Des Ressources Humaines De Qualité Et En Quantité Considérable !!!

Ce n’est pas de la faute des étudiants si l’enseignement supérieur se développe :
 dans un contexte de pauvreté,
 dans une croissance rapide de la population estudiantine,
 suivant une mise en œuvre de reformes à l’emporte-pièce,
 avec système un LMD non maitrisé ni compris par les différentes parties-prenantes,
 avec de fortes carences et lacunes en gestion de ses dirigeants concernant tous les aspects de la gestion allant des informations administratives et financières aux dossiers étudiants, en passant par les dossiers du personnel jusqu’aux filières de formation sans oublier l’orientation des étudiants, etc.

Point De Sénégal Émergeant Sans Une Université De Qualité Et Des Conditions De Travail Des Minimalement Acceptables !!!

Ce n’est pas en brutalisant les étudiants, en réduisant le taux de boursiers, en accroissant les droits d'inscriptions, en faisant de l’UCAD une prison à ciel ouvert marquée par à une méprisante et arrogante présence policière, en multipliant la présence policière, etc. que ce régime arriverait à grand-chose.

Le Gouvernement de Macky SALL doit savoir que les étudiants sont la raison d’être de l’enseignement supérieur et les avantages que la société retire de leur formation justifient le financement public de leur formation. Les étudiantes et les étudiants sont les principaux responsables de leur formation et de leur éducation. À ce titre, ils doivent être invités à participer aux décisions qui les concernent directement et ne plus se permettre d’œuvrer pour eux contre leur volonté.

Point De Sénégal Émergeant Sans Un Campus Social Et Pédagogique A Même De Révéler Tous Les Talents Cachés !!!

Leur participation apparaît comme la seule stratégie susceptible de stimuler en leur sein, et dans l’ensemble de la société, une réflexion sur l’avenir des universités et des établissements d’enseignement supérieur même si de leur côté, ils doivent accepter de mieux jouer leur rôle dans le développement social du Pays.

Point De Sénégal Émergeant Sans Remédier A Ce Système Universitaire Comparable A Un Mouroir de Talents Aux Gros Potentiels !!!

Et puis avec ce ministre va-t-en-guerre de Mari Teuw NIANE qui ne cesse de nous rabâcher d’une population estudiantine trop importante, on n’est arrivé à en oublier que notre Pays – Le Sénégal – est loin d’avoir atteint, en matière d’accès, les ratios des pays développés ou émergents avec un peu moins de 100000 étudiants. En effet, alors que dans les pays occidentaux le nombre d’étudiants pour 100 000 habitants varient entre 3 500 (France) et 6 000 (Canada, Etats-Unis), nous, avec moins de 100 000 étudiants, nous situons à un peu moins de 950 étudiants pour 100 000 habitants, en retenant la norme des 2% de la population, notre pays aurait dû avoir au moins 200 000 étudiants.

A la lecture de toutes ces remarques, l’enseignement supérieur Sénégalais doit faire face, de manière décisive, aux principaux défis :
 en accroissant l’accès en nombre dans l’enseignement supérieur,
 en renforçant les capacités d’accueil socio-académiques,
 en rectifiant le tir dans la configuration des profils chez les bacheliers dès le Moyen Secondaire (+60% de séries littéraires),
 en confortant les filières scientifiques, technologiques et professionnelles, etc.

Point De Sénégal Émergeant Sans Un Régime Responsable Et Assez Alerte Pour Comprendre Que Le Pays Est A Un Tournant Décisif De Son Histoire !!!

N’eut été cette école ou université publique, ni Macky SALL, ni Mari Teuw NIANE et encore d’autres dans ce gouvernement et dans tous les sphères décisionnels de notre Pays ne seraient à ces stations pour oublier qu’ils se doivent de rendre l’ascenseur aux générations d’aujourd’hui comme celle de demain même si malheureusement leurs progénitures ne fréquentent ces lieux pour leur permettre de savoir ô combien il est difficile d’y être simplement pour fatalement y demeurer.

Ils ne leur appartiennent pas donc de jouer dans le registre de cette inégalité qui est normalement perçue comme illégitime, comme importante au vu des indicateurs par lesquels on peut la mesurer, et comme persistante. Elle ne peut être perçue que comme très illégitime et si leur dessein machiavélique aboutisse : ils seront perçus comme les heureux bénéficiaires d’un système de nivellement social qu’ils finiront par trahir tristement.

Point De Sénégal Émergeant Sans Des Ressources Humaines De Qualité Et En Quantité Considérable !!!

Puisse Allah nous garder contre cette école des inégalités de chances qu’est entrain de dessiner sous nos yeux Macky SALL et son gouvernement sous l’impulsion funeste et néfaste du FMI et de la Banque Mondiale… Allahouma Amine !!!


Ababacar Sadikh SECK
secksadikh1@yahoo.fr
http://secksadikh.wordpress.com
http://secksadikh1.blogspot.com
De tout cœur avec mes sœurs et frères étudiants…
Du courage et de l’abnégation car la réussite est au bout de l’effort !!!



P.S. Au Président Macky SALL de savoir que ces étudiants ne sont pas moins méritants, dignes, loyales et respectables que vos « Richards » de Ministres, Conseillers, PCA, D.G, Députés, Conseillers du C.E.S.E, et autres Membres du clan « Faye-Sall » les « Thimbo - Gassama ».
Alors, la solution la meilleure et des plus intelligibles est de payer en premier leur bourse aux étudiants avant de songer à le faire cette catégorie grassement payée à ne servir que leurs intérêts faits de gains, de commissions et de dividendes au préjudice du Sénégal, de ses Filles et Fils bref de l'Etat et de la Nation...







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image