Leral.net | S'informer en temps réel



Madagascar : Le Collectif GTT promet un marquage à la culotte à Andry Rajoelina

Rédigé par leral .net le 29 Mai 2009 à 23:21 | Lu 579 fois

Face à la presse, vendredi, le « Collectif des Malgaches qui aiment leur pays » (GTT, en abrégé en langue de la Grande île) a déroulé, les larmes aux yeux, le film d’horreur des évènements lors des manifestations qui ont permis à Andry Rajoelina de s’autoproclamer président de la République de Madagascar. Des images insoutenables filent devant les journalistes.


Madagascar : Le Collectif GTT promet un marquage à la culotte à Andry Rajoelina
Et entre autres requêtes déroulées sur les murs de la Raddho, on peut lire « d’ abord le retour à l’ordre constitutionnel, à la légalité, à la sécurité et à la démocratie ; le dialogue après. Madagascar est en deuil de sa souveraineté. Marc Ravalomanana, on l’a élu ; GTT demande le retour à la légalité. Non aux putschistes. Reconnaître TGV et la Haute autorité pour la transition (HAT), c’est approuver, encourager et stimuler les coups d’Etat dans le monde. Non à la consultation populaire organisée par les putschistes… ».

Le Collectif GTT a déclaré, par ailleurs, poursuivre André Rajoelina là où il ira pour dénoncer à la face du monde « sa tentative de légitimation du pouvoir ». A cet effet, il se démarque des autorités sénégalaises qui sont les premières à recevoir le président autoproclamé de Madagascar. Cela en contradiction avec la décision de l’Union africaine qui, à travers le groupe consultatif sur la situation à Madagascar affirmant « le rejet par leurs organisations et pays respectifs du changement anticonstitutionnel intervenu à Madagascar et demandant à tous les membres de la communauté internationale de s’abstenir de toute action qui pourrait compliquer les efforts visant à restaurer l’ordre constitutionnel à Madagascar ».

Dans le même sillage, il qualifie de « mensonge » le communiqué envoyé depuis Dakar à Madagascar par la délégation de Rajoelina que « le Président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, reconnaît ce dernier comme président de la République de Madagascar ».

GTT s’interroge également sur l’attitude la France. Cela en faisant ainsi allusion aux indiscrétions de la réunion entre le Conseil de paix et sécurité (CPS) et l’Union Africaine (Ua) le 30 avril 2009. « D’après les premières indiscrétions qui ont filtré à Africa Hall, la durée de la réunion s’explique par le fait que la France était réticente à désavouer, de manière ouverte, le gouvernement d’Andry Rajoelina. Le deuxième point qui aurait allongé la réunion, c’est celui de l’établissement des listes des personnes visées par les sanctions ».

Abdou TIMERA ferloo.com


1.Posté par Liberte le 31/05/2009 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Afrique en general mais particulierement les anciennes colonies de la France doivent savoir qu'elles ne se developperont jamais tant qu'elles resteront sous le joug de celle-ci. Car, il faut le savoir, la France a bati sa politique de developpement economique sur l'exploitation des autres, en particulier ses anciennes colonies. Il est donc temps pour ces pays concernes d'en prendre concience et de se mobiliser de maniere solidaire pour se liberer de ce parasite qui les tue a petit feu. La Liberte n'a pas de prix.
En bon entendeur, salut

2.Posté par AdyGasy-SystemD le 09/08/2009 07:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le GTT va etre déçu si Ravalo jette réellement l'éponge et reconnait TGV... et à lire sur zinfos974 du 04 AOUT 2009:

3.Posté par AdyGasy-SystemD le 09/08/2009 07:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Entre pouvoir traditionnel et françafrique: quelle sortie de crise à la malgache apres Maputo?" merci!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site