Leral.net | S'informer en temps réel

Madagascar: beaucoup d'interrogations après l'attentat du stade de Mahamasina

le 28 Juin 2016 à 09:56 | Lu 369 fois

Après l'attentat du dimanche 26 juin, qui a fait au moins trois morts et 91 blessés dans le stade de Mahamasina à Antananarivo, le président Hery Rajaonarimampianina a tout de suite évoqué la piste politique. Dans un premier temps, l'arrestation de deux personnes a été évoquée, avant d'être démentie. Est-ce un acte politique ? Contre qui ? Par qui ? Le point sur l'enquête.


 

Les premiers éléments de l’enquête ont clairement fait apparaître qu’il s’agit d’un « acte criminel » volontaire et prémédité, selon un communiqué publié par le gouvernement malgache ce lundi 27 juin au soir à l'issu d'un conseil ministériel extraordinaire. La procureure de la République confirme également que plusieurs perquisitions ont eu lieu, mais sans en dire plus pour l’instant, afin de préserver le secret de l’enquête.

Dès l’évacuation du stade après l'attentat de dimanche, qui n'a pas été revendiqué, les enquêteurs ont commencé leur travail de ratissage. Les premiers indices concernent des éléments de l’engin explosif, comme l’indique le général Anthony Rakotoarison, chef de la sécurité et des renseignements à la gendarmerie nationale.