leral.net | S'informer en temps réel

Madany Sy sur les élections des délégués du personnel de l’Entente Cadac-Car : « Je vais déranger pour arranger »


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Août 2015 à 11:15 | | 1 commentaire(s)|

Madany Sy sur les élections des délégués du personnel de l’Entente Cadac-Car : « Je vais déranger pour arranger »
Le Secrétaire général du Syndicat national des travailleurs du nettoiement (Snts) a révélé que jamais une élection des délégués du personnel de l’Entente Cadak-Car n’a été organisée. Et dans la dynamique des résultats des élections qui ont montré la suprématie de son syndicat, Madany Sy a fait face à la presse hier. « Sur 1142 votants, presque 750 agent ont voté pour le Snts. Et cela, malgré le panachage de la liste du Synaps/Fc qui regroupait 4 syndicats, à savoir le Synaprone, le Snts et le Srtns, une pratique dénoncée par le Code du travail », a souligné M. Sy.

« Ses nouveaux délégués élus ne seront pas seulement les délégués du Snts, mais les délégués de tout le personnel de l’entente Cadak-Car. Ses travailleurs seront aujourd’hui l’interface entre la Direction générale et les techniciens de surface. Car, il y aura un nouveau plan d’actions qui sera mis en branle pour permettre aux techniciens de surface de régler définitivement leur situation », a-t-il souligné. Concernant le cas des ex-agents d’Ama-Sénégal, le syndicaliste renseigne qu’au sortir de leur grève de la faim, « c’est eux qui l’ont mandaté pour qu’on puisse apporter notre contribution à cette affaire. Effectivement, nous avons eu à rencontrer les autorités pour un règlement définitif de cette question. Mais 3 milliards de francs Cfa, ce n’est pas 3000 francs Cfa ».

« Nous avons eu à faire des démarches au niveau de nos avocats qui nous ont fait savoir qu’il faut une loi des finances rectificative pour le mois d’octobre pour que l’argent puisse être logé dans le budget de 2016. Ce sont des informations que je voulais porter à la connaissance des travailleurs et leur faire savoir que nous avons commis un avocat, Me Jean Sèye, qui sera chargé de défendre les intérêts du Snts par rapport à ces droits-là. Je pense que ce dossier-là mérite une synergie d’actions », dit-il.

Par ailleurs, déplorant le fait que « le système est politisé », Madany Sy soutient : « Nous avons affaire à des syndicalistes véreux, des syndicalistes rancuniers et aigris, foncièrement méchants, qui ne veulent que nuire ma modeste personne. Je leur lance la perche pour leur faire savoir que je vais déranger pour arranger. Je ne suis pas un revanchard ni un cagoulard, mais je suis quelqu’un qui est investi d’une mission divine et d’une mission sacerdotale. C’est de permettre à ces braves techniciens de surface de vivre de leur métier ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image