leral.net | S'informer en temps réel

Madiangane Fall, secrétaire exécutif de la Ccr Fatick : « L’unité déclarée à l’Apr a été piétinée par les initiateurs »

Le secrétaire administratif de la Ccr Fatick est monté au créneau pour dénoncer le manque d’unité entre frères du parti de cette localité qui s’apprête à accueillir le Président Sall dans le cadre du Conseil des ministre décentralisé. A l’en croire, « cette unité déclarée à l’Apr a été piétinée par les initiateurs eux-mêmes ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Juillet 2015 à 11:55 | | 5 commentaire(s)|

Madiangane Fall, secrétaire exécutif de la Ccr Fatick : « L’unité déclarée à l’Apr a été piétinée par les initiateurs »
Pour préparer le Conseil des ministres délocalisé qui se tiendra du 21 au 23 juillet prochain à Fatick, les responsables de l’Apr comme Matar Bâ, Sitor Ndour, Aly Koto Ndiaye, etc., qui se regardaient en chiens de faïence, ont décidé de se donner la main pour parler le même langage. Seulement, ils ne parviennent pas à convaincre le secrétaire administratif de la Convergence des cadres républicains (Ccr) de Fatick pour qui « l’unité déclarée à l’Alliance pour la République (Apr) a été piétinée par les initiateurs eux-mêmes, dès la mise en place de leur comité d’organisation bidon ». Madiangane Fall d'ajouter dans les colonnes de Libération. « D’ailleurs, le Président devrait se rendre compte de l’effet destructeur de la politique d’exclusion systématique adoptée par les personnes qu’il a choisies comme interlocuteurs et de reprendre en main sa base ». « Il (le Président Sall) ne saurait continuer d’ignorer les cris du cœur des militants et des responsables qui l’ont porté au pouvoir au prix de lourds sacrifices et qui travaillaient toujours à son renforcement quel que soit, par ailleurs, le cloisonnement dont ils sont victimes », a-t-il indiqué. M. Fall plaide donc pour l’implication de tous les fils de ce terroir pour relever les défis qui attendent la ville de Fatick. « Les attentes sont grandes et Fatick mérite une implication et un engagement républicain de tous ses fils sans exclusion. Il faudra aussi améliorer la carte scolaire de la région et booster la formation professionnelle afin d’offrir à nos enfants, les meilleures chances sur un marché de l’emploi de plus en plus difficile », suggère-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image