leral.net | S'informer en temps réel

Madieyna Diouf: «Je ne quitterai jamais l’AFP. Je ne mettrai jamais fin à 60 ans de compagnonnage avec Niasse»

La Passation de service entre Madieyna Diouf et Mariama Sarr s’est déroulée dans une atmosphère empreinte d’émotion. Elle a surtout servi d’occasion au maire sortant de faire son bilan, mais aussi et surtout de renouveler son pacte d’amitié à Moustapha Niass. Madieyna Diouf a indiqué que pour rien au monde, il ne va quitter l’Afp. Un parti qu’il a créé, dit-il, avec Moustapha Niass et Serigne Mamoune Niass


Rédigé par leral.net le Dimanche 27 Juillet 2014 à 10:04 | | 3 commentaire(s)|

Madieyna Diouf: «Je ne quitterai jamais l’AFP. Je ne mettrai jamais fin à 60 ans de compagnonnage avec Niasse»
Madieyna Diouf jure encore fidélité à Moustapha Niass. Il précise que son départ de la mairie de Kaolack relève de sa volonté de laisser la place aux jeunes. A propos du poste de numéro 2 de l’Afp qui a été attribué à Malick Gakou, il renseigne que cela s’est passé d’un commun accord avec Niass. Aussi, il révèle qu’il a cogité avec le leader de l’Afp sur la création du parti pendant presque 10 ans, avant que le parti ne soit lancé.

«Je ne quitterai jamais l’Afp. Je ne mettrai jamais fin à 60 ans de compagnonnage avec Niass», a dit l’ancien professeur de Maths. Ainsi, il a souhaité plein succès au ministre de la Femme, l’actuel premier magistrat de la ville, non sans faire son bilan et la situation des dossiers. Il dit avoir laissé une trésorerie saine, contrairement à 2009 où il avait hérité d’une mairie avec plus de 400 millions de dettes. Certes, tout n’a pas été réalisé, mais pour ce faire, il dit être à la disposition de la nouvelle équipe. La passation de service hier avec son successeur Mariama Sarr a été empreinte d’émotion.

Venus nombreux, les Kaolackois et inconditionnels du progressiste ont versé de chaudes larmes.

L'AS






Hebergeur d'image