leral.net | S'informer en temps réel

Magal de Cheikh Abdou Khadre Mbacké : Serigne Bassirou Abdou Khadre souhaite des retrouvailles Macky Sall-Wade

Le Magal de Cheikh Abdou Khadre Mbacké, édition 2015, a revêtu un cachet très particulier. Cet événement religieux de la communauté mouride a été une occasion pour Serigne Bassirou Abdou Khadre de se prononcer, pour la première fois et publiquement, sur la chose politique. Le porte-parole du Khalife général des mourides a émis, samedi, le souhait de voir le Président Macky Sall et son prédécesseur Abdoulaye Wade se retrouver autour d’une table pour arrondir les angles.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Octobre 2015 à 09:53 | | 11 commentaire(s)|

Magal de Cheikh Abdou Khadre Mbacké : Serigne Bassirou Abdou Khadre souhaite des retrouvailles Macky Sall-Wade
Le vœu du porte-parole du Khalife général des mourides de voir « le père et le fils politique » se réconcilier a été émis, en marge de la Ziarra de la délégation du Pds, chez lui, à Guédé. « C’est mon souhait le plus cher. Je prie pour qu’ils se retrouvent, pour qu’ils fassent la paix. Cela serait d’une importance capitale pour la classe politique et pour le Sénégal », a dit le porte-parole du Khalife général des mourides. La délégation du Pds, conduite par son coordonnateur actuel Oumar Sarr, comptait sans ses rangs Aïda Mbodji, Me El Hadj Amadou Sall, Me Madické Niang et d’autres responsables locaux du parti, venus se joindre à la délégation.

Interpellée par EnQuête sur la question, Aïda Mbodji a esquivé. Néanmoins, la présidente du Conseil départemental de Bambey a salué la volonté de Serigne Bassirou Abdou Khadre. « Il est mieux placé pour évoquer cette question, pour avoir été témoin privilégié des relations entre Me Abdoulaye Wade et Macky Sall. Donc, s’il prie aujourd’hui pour leurs retrouvailles, on ne peut que s’en réjouir et prendre acte », s’est contentée d’affirmer la responsable libérale.

Il reste maintenant à savoir, indiquent nos confrères, quel sort sera réservé à cet appel du pied du porte-parole de la communauté mouride. Ce, d’autant plus qu'aux relations, déjà très tendues du fait de l’affaire Karim Wade, entre les deux camps est venue se greffer l’affaire Modou Diagne Fada, accusé par certains libéraux d’être de connivence avec l’ennemi Macky Sall, et qui a réussi à garder la présidence du Groupe parlementaire « Libéraux et Démocrates ».







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image