Magal de Touba 2017 : Serigne Abdou Mbacké Bara Doli doute des engagements de l’Etat


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Octobre 2017 à 11:50 | | 0 commentaire(s)|

Les mesures prises par le gouvernement lors du CRD en vue du grand Magal de Touba édition 2017 qui s’est tenu lundi dernier dans les locaux du ministère de l’Intérieur ne rassurent pas le parlementaire de la Coalition gagnante wattu Senegaal, par ailleurs petit-fils de Serigne Touba.

Responsable politique de la Convergence démocratique Bokk Gis Gis, le député Serigne Abdou Mbacké Bara Doli dit avoir des inquiétudes sur les démarches du gouvernement, qui fait du tâtonnement chaque année dans l’organisation du Magal. « Comment une ville comme Touba qui, lors du Magal, génère plus de 200 milliards de francs, peut bénéficier seulement de moins de 30 millions d’investissement », s’interroge-t-il.

Il signale, au passage, que la capitale du mouridisme souffre d’un déficit en électricité, en eau et assainissement, etc., qualifiant cette situation d’injuste, Serigne Abdou Mbacké Bara Doli interpelle directement le chef de l’Etat, Macky Sall.

En ce qui concerne le débat d’une troisième candidature du président Macky Sall, le député Serigne Abdou Mbacké Bara Doli compte saisir son groupe parlementaire ‘’Liberté et Démocratie’’ pour une question orale qui sera adressée au chef de l’Etat, « afin que lui ou son représentant puisse s’exprimer devant les représentants du peuple ou au cas contraire, qu’il saisisse le Conseil constitutionnel ». A l’en croire, la parole du président Macky Sall n’est pas suffisante puisque qu’il n’a pas respecté sa promesse de ne jamais signer un décret nommant son frère Aliou Sall à un poste de responsabilité.



Walf Quotidien