leral.net | S'informer en temps réel

Magal des Thiantacounes sans leur guide: Cheikh Béthio, si loin si près de ses disciples

La célébration du grand Magal de Touba sera marquée, chez les Thiantacounes, par l’absence de leur guide spirituel, Cheikh Béthio Thioune, dans les mailles de la justice depuis le 23 avril dernier pour la mort de deux de ses disciples. Une absence qui semble doper le mental et la foi des talibés.


Rédigé par leral.net le Samedi 29 Décembre 2012 à 11:57 | | 1 commentaire(s)|

Magal des Thiantacounes sans leur guide: Cheikh Béthio, si loin si près de ses disciples
Il y a huit mois que le guide spirituel des Thiantacounes, Cheikh Béthio Thioune, était arrêté à son domicile à Médinatoul Salam (Mbour). Accusé d’avoir orchestré des violences dans lesquelles deux de ses talibés avaient trouvé la mort, Cheikh Béthio Thioune a été interpellé par les forces de l’ordre à son domicile à Keur Samba Laobé, le 23 du mois d’avril dernier, avant d’être déféré à la Maison d’arrêt et correction (Mac) de Thiès. Il est poursuivi pour complicité de meurtre avec acte de barbarie, détention d’arme à feu, recel de cadavres, non-dénonciation d’actes criminels ou de barbarie, inhumation de cadavres sans autorisation administrative et association de malfaiteurs. Transféré récemment à la prison de Rebeuss, le Cheikh passera son premier Magal, qui sera célébré le 1e janvier 2013, derrière les verrous.

Malgré les vaines demandes de liberté provisoire introduites par ses avocats et les mouvements d’humeur de ses disciples qui ont procédé à des casses de voitures et matériel dans la capitale, Cheikh Béthio ne sera pas libre de retrouver ses disciples pour célébrer l’évènement le plus convoité de la confrérie mouride. Mais son emprisonnement ne sera pas une contrainte pour ses disciples lors de la commémoration du retour en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, fondateur du Mouridisme.

Au pavillon spécial de l’hôpital où il est interné pour des raisons de santé, Cheikh Béthio a donné ses instructions à ses disciples pour que l’organisation du Magal se fasse dans la meilleure des façons. Joint au téléphone, le jeudi 27 décembre, son fils et député à l’Assemblée nationale, Serigne Khadim Thioune, nous assure de l’engagement des Thiantacounes qui sont déjà aux services des recommandations de leur guide. «Je suis actuellement sur la route de Touba pour les besoins de la préparation du Magal, comme l’a toujours recommandé Serigne Saliou à Cheikh Béthio Thioune. Tous les disciples sont prêts pour que le Magal se passe comme ça se doit», fait savoir le leader du mouvement Mps/faxas.

Même si le Cheikh sera loin de la ville sainte, son absence ne sera pas sentie lors de cette cérémonie. «Tout le monde sait que Cheikh Béthio est un prisonnier politique, mais lors de ce Magal, les gens sauront qu’il n’a jamais quitté la ville de Touba et qu’il demeure plus populaire. Nous avons déjà acheté environ 1033 bœufs qui seront conduits de Dahra à Touba, suivant un itinéraire dans la ville jusqu’à la maison du Cheikh à Dianatoul Mahwa», renseigne Serigne Khadim Thioune.

Très actif dans l’organisation du Magal de Touba, le guide spirituel des Thiantacounes est connu pour ses «berndé» préparés par ses talibés pour les nombreux disciples mourides qui visitent chaque année la ville de Touba. Avec son arrestation, beaucoup de personnes s’interrogeaient sur la tenue du Magal sans le guide spirituel des Thiantacounes. Mais aujourd’hui, ses disciples comptent profiter de l’occasion pour réaffirmer leur croyance envers le Cheikh. Pourtant, l’idéologie des Thiantacounes a été souvent un sujet controversé dans la confrérie mouride, mais, malgré les contestations de certains, ce mouvement reste très influent pour la préparation du grand Magal de Touba.

La philosophie des Thianta est basée sur l’amour que le Cheikh voue au défunt Khalife Général des Mourides, Serigne Saliou. Le fondateur, Cheikh Béthio Thioune, est né vers 1938 à Madinatoul Salam, près de Mbour. Très jeune, il fait la connaissance de Serigne Saliou Mbacké à Tassette (département de Mbour), le 17 avril 1946, d’où la célébration de cette date dans son village natal. C’est le début d’un long compagnonnage. Une convenance entre les deux hommes qui a duré plus de 40 ans avant l’élévation de Serigne Béthio au titre de Cheikh par son fidèle ami et marabout, Serigne Saliou.

Après 38 ans de carrière administrative, il est admis à faire valoir ses droits à la retraite en janvier 1996 en qualité d'administrateur civil principal de classe exceptionnelle. Cheikh Béthio Thioune s'installa à Touba, dans le village de Dianatoul Mahwa où il reçoit du khalife général une grande concession foncière autour de laquelle il construit un véritable quartier. Fidèle disciple de Serigne Saliou Mbacké, son mouvement des Thiantacounes a pris de l’ampleur avec l’organisation des Thiants à Dakar pour rendre grâce à Serigne Saliou. Il est aussi impliqué fortement dans l’organisation du Magal.

Cette année ne sera pas en reste malgré son arrestation et une grande mobilisation est annoncée du côté des disciples. «Serigne Saliou avait demandé à Cheikh Béthio de prendre en charge les habitants des quartiers périphériques parce que ce sont des zones composées essentiellement de pauvres. Depuis lors, Cheikh Béthio n’a cessé de le faire. Cette année, tous ces quartiers vont recevoir 20 à 30 bœufs et tout le nécessaire pour le Magal. Toutes les maisons de la famille de Serigne Saliou seront également servies ainsi que d’autres familles, comme l’a demandé le guide spirituel», fait savoir Serigne Khadim Thioune. L’absence de Cheikh Béthio ne changera pas certes le dynamisme de ses disciples, mais il marquera sans doute les Thiantacounes lors de ce Magal.

OUSMANE FALL



1.Posté par Jeze le 29/12/2012 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n''est que le début du commencement,il n'ont encor rien vu ces faux musulmans qui au lieu de croire en Dieu,croix à un bandit...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image