leral.net | S'informer en temps réel

Mahammed Boun Abdallah Dionne : "Le Sénégal est un pays de longue tradition démocratique"

Le Premier ministre a présidé, ce matin, la cérémonie de lancement officiel de l’évaluation de la Gouvernance du Sénégal par les experts du Mécanisme Africain d’évaluation par les Pairs (MAEP). Selon Mahammed Boun Abdallah Dionne, le Sénégal a toujours été une référence en matière de démocratie en Afrique. Et sans présager les résultats de cette évaluation, il se dit rassuré vu les actes forts de gouvernance posés par le Président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Avril 2016 à 16:02 | | 5 commentaire(s)|

Initié dans le cadre du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (Nepad), par les chefs d'Etats africains, le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (Maep) a pour objet de mesurer les performances et les déficiences des pays africains du point de vue de la démocratie, des droits humains, de la bonne gouvernance et des bonnes pratiques de développement économique et social.

En effet, suite à la validation du Rapport national d'auto-évaluation de la Commission nationale de gouvernance (Cng), le Secrétariat continental du Maep effectue la mission de revue Pays au Sénégal du 11 au 27 avril 2016. Ainsi, sur la base du Rapport d'auto-évaluation, ces experts africains vont effectuer des enquêtes similaires pour produire le Rapport national d'évaluation du Sénégal.

Selon le Premier ministre, depuis son indépendance, le Sénégal a toujours été une référence en matière de démocratie en Afrique et, dès son accession à la magistrature suprême, le chef de l'Etat Macky Sall a placé son magistère sous le signe de la bonne la démocratie. "Le Sénégal est un pays de tradition démocratique. Depuis son indépendance, en 1960, le Sénégal a toujours été une une référence en matière de démocratie en Afrique", a dit Boun Abdallah Dionne. Poursuivant son propos, il ajoute : "Comme vous le savez, le président de la République, depuis son accession à la magistrature suprême a placé son magistère sous le signe de la bonne gouvernance. Pour traduire sa conviction et sa mission en actes concrets, il a pris des décisions d'une importance stratégique pour que le Sénégal face encore un saut qualitatif dans la promotion de la gouvernance".

Le ministre de l'Intégration africaine du Nepad et de la Promotion de la bonne gouvernance a, pour sa part, salué la volonté politique affichée et traduite du Président Macky Sall. Khadim Diop est d'avis que certains actes ont été consolidés par le chef de l'Etat Macky Sall en matière d'Etat de droit de la démocratie et de la lutte contre le terrorisme. Toutefois, il reconnait que le Sénégal a des déficits. "Lorsque le Sénégal sera évalué, les bonnes vont être mis à nue et également les faiblesses et les déficits", a affirmé le ministre.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image