leral.net | S'informer en temps réel

Mairie de Thiès : Idrissa Seck accusé de combattre Talla Sylla

Va-t-on vers un clash entre Rewmi et Talla Sylla ? En tout cas, le parti d'Idrissa Seck, qui a permis au fondateur du "Jëf Jël" de diriger la municipalité, est accusé de le combattre, à travers le blocage du Conseil municipal.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Décembre 2014 à 09:54 | | 7 commentaire(s)|

Mairie de Thiès : Idrissa Seck accusé de combattre Talla Sylla
Le problème s'est posé le week-end avec l'absence de 60 conseillers sur les 80. Talla Sylla a convoqué le conseil samedi à 10 heures pour ouvrir la session budgétaire et délibérer sur un certain nombre de projets dont l'occupation à des fins commerciales de la Promenade des Thiessois ... Jusqu'à 10 heures, 40 minutes, seuls 20 conseillers dont la majorité issue de la mouvance présidentielle ont répondu présent. Le quorum n'étant pas atteint, le maire a levé la séance... Interpellé sur la situation qui risque de plomber le Conseil municipal, l'ancien ministre, Thierno Alassane Sall, explique qu'elle est regrettable, mais qu'elle fut attendue par tous les observateurs. La coalition qui a porté Talla Sylla à la tête de la Ville a été mise en place pour sauver la tête d'Idrissa Seck. Et l'approche pour choisir Talla Sylla n'est pas fondée, car il n'a pas de légitimité historique dans cette entité politique. Il n'a pas apporté quelque chose tiré de son ancrage politique à Thiès, ce qui pourrait lui permettre de tirer les autres. En plus, il a été imposé par Idrissa Seck sans que les autres ne l'aient pratiqué dans le seul objectif de régler des problèmes internes à son parti.. ", commente-t-il, dans L'As. Embouchant la même trompette, Seynabou Ndièguène, conseillère municipale de l'Apr d'ajouter : "Après avoir imposé aux populations le choix de Talla Sylla, Rewmi est maintenant dans une logique de lui mettre les bâtons dans les roues. Idrissa Seck cautionne bel et bien cette situation car, depuis l'installation de Talla Sylla, il n'a assisté à aucun Conseil municipal...".

En réponses à ces accusations, Adja Garmy Fall, conseillère municipale de Rewmi, soutient qu'il n'a jamais été question pour eux de bloquer le Conseil municipal. « Jamais une telle question n'a été à l'ordre du jour. Le problème est que Talla Sylla a levé la séance avant 11 heures, alors que le matin les gens ont des tâches à accomplir avant de venir...", se justifie-t-elle, tout en soulignant que la même situation s'est posée sous le magistère de Yankhoba Diattara et Guirane Ndiaye.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image