leral.net | S'informer en temps réel

Maisons préfabriquées pour les sinistrées: Les travaux vont commencer dans 6 semaines

Le ministre de l’intérieur a annoncé au sortir de la réunion ministérielle sur le suivi des mesures arrêtées contre les inondations, présidée par le premier ministre, que dans 6 semaines les travaux des maisons préfabriquées vont commencer. Et au bout d’un mois, a ajouté Bécaye Diop, 600 maisons seront mises à la disposition des sinistrés


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Juillet 2010 à 23:16 | | 2 commentaire(s)|

Maisons préfabriquées pour les sinistrées: Les travaux vont commencer dans 6 semaines
Les sinistrés de la banlieue peuvent s’estimer heureux. En effet au sortir de la réunion ministérielle sur le suivi des mesures arrêtées contre les inondations, présidée par le premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, le ministre de l’intérieur a été choisi pour faire l’annonce de l’arrivée des maisons préfabriquées dont les travaux commencent dans 6 semaines. « Le président de la République comme d’habitude a réussi encore la prouesse de trouver aux sénégalais des maisons préfabriquées, il nous a demandé d’aménager un site pour qu’on puisse construire ses maisons », a-d’emblée précisé Bécaye Diop. Qui ajoute, « dans 6 semaines les travaux vont commencer ». Et au bout d’un mois, a-t-il précisé, "600 premières maisons seront mises à la disposition des sénégalais ».

Ses maisons préfabriquées, souligne Bécaye Diop, « n’ont rien à voir avec l’ensemble du programme d’habitat que le gouvernement est entrain de mettre en place ». « Ces maisons servent à aider les sinistrés à sortir des eaux s’il y a encore des eaux car il y a des endroits qui ont été complètement libérés des eaux. Mais toutefois, si toutes les zones seront libérées des eaux, les populations auront un choix. Soit partir, ou rester », a-t-il poursuivi. « Dans 6 semaines les premières maisons vont commencer à sortir de terre, et au bout d’un mois, nous verrons des maisons, c’est presque une nouvelle petite ville qu’on va créer ou les gens pourront aller habiter sans trop de difficultés », a notamment précisé Bécaye Diop.

Concernant, les tentes, le ministre de l’intérieur a indiqué à l’intention du premier ministre qu’on arrête de parler de tentes. « Tout à l’heure j’ai dit au premier ministre que moi j’arrête de parler de tentes, parce qu’on s’est rendu compte qu’avec l’appui du ministre de l’habitat et du ministre de l’assainissement on peut libérer les maisons des eaux », a-t-il affirmé. Avant de préciser, « au lieu de parler de tentes, moi je parle de produits d’assainissement pour aider les familles à retrouver leur habitat ».

Biram NDIAYE
Source Sununews.com



1.Posté par so le 27/07/2010 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici une preuve de plus que ce pays est piloté en vue.
Comment en un mois peut on changer de stratégie aussi facilement.
Au départ il est prévu de construire des tantes pour loger les inondés.
Avec la réticence de ces derniers on opte pour l'évacuation des eaux tout en chachant qu'avec 20mm de pluie c à d 20 litres par mètre carré les eaux se retrouent dans les Maisons.
Hop maitre Wade comme à son habitude a vu un entrepreneur qui fabrique des maisons préfabriquées durant son voyage au USA.
HOP la convention est signé et, avant même que Maitre Wade revient le Ministre peut donner un délai de 6 Semaines pour le démarrage des Travaux.

De qui se moque t on ?
Est IL admissible qu'un état même désorganisé fonctionne de cette sorte.
Mes Amis arrétez ce pilotage à vu s'il vous plait. C'est l'argent du contribuable Sénégalais que vous dépensez.
Comment lutter avec la Mal Gouvernance si un état est capable de mener des activités avec une telle légereté.
ON NOUS A FAIT ACCEPTER QUE CE QUI SE PASSE AU SENEGAL C EST DES INONDATIONS.
ARRETEZ C DES MENSONGES CAR CE QUI SE PASSE DANS NOS VILLE C'EST DES EAU STAGNANTES CAUSEES PAR UN DEFAUT D'ASSAINNISSENT POINT.
Et des études pour assainire les quartiers existent et ont toujours existées mais jamais utilisé.
Si demain on paye des cabinets pour faire des études pour parrer aux inondations se sera de la forfaiture.
Les inondations ont démarré par l'occupation illégale de la ZONE DE CAPTAGE PAR LES PONTES DE LA REPUBLIQUE.
iL Y A AUSSI LA COURSE AUX INFRASTRUCTURES ROUTIERES DANS LE SEUL BUT D'ENCAISSER DES COMMISSIONS EN OUBLIANT QUE CHAQUE ROUTE EST UNE DIGUE QUI PERTURBENT LES ECOULEMENTS DES EAUX ET AVEC L'ABSENCE DE RAISEAU D4ASSAINISSEMENT PAR LEQUEL ON DEVAIT COMMENCER A TRANSFORMER DES EAUX STAGNANTES EN INNONDATION.
le jour que DAKAR sera innondé c à d Avec 200mm de pluie comme l'a dit BECAYE DIOP CE jour la moi je ne le souhaite pas car les conséquences vont etre dramatique car même l'interieur du pays va le sentir car son approvisionnement va etre perturbé

2.Posté par Ngor SENE le 27/07/2010 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il parle des maisons préfabriquées comme une nouveauté. Nos parents avaient leur case préfabriquée qu'ils installaient en une matinée avec l'assistance des amis. La cité Builders Patte d'Oie est construit avec du préfabriqué il en est de meme le lycée Limamoulaye. En ce qui concerne les inondations, il est entrain de jubiler parce qu'il ne sait pas de le lac de Gouye va déserver ses surplus dans les quartiers où les eaux ont été évacuées par ses services. Avec un tel ignare, le Sénégal meritait mieux. Vivement 2012

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image