Leral.net | S'informer en temps réel



Maître Abdoulaye Wade à propos de la situation au Niger : « Le président TANDJA, m’avait pourtant dit qu’il n’y aura pas de coup d’état militaire !»

Rédigé par leral .net le 3 Mars 2010 à 02:53 | Lu 1833 fois

A l’occasion de la 14ème session ordinaire de la conférence de l’UEMOA tenue à Bamako, nous avons interrogé le président sénégalais, Abdoulaye WADE à propos du coup d’état survenu au NIGER 48h auparavant la session. Voici ces propos.


Maître Abdoulaye Wade à propos de la situation au Niger : « Le président TANDJA, m’avait pourtant dit qu’il n’y aura pas de coup d’état militaire !»
« Je ne pouvais imaginer le coup d’état au NIGER parce que lorsque j’ai rencontré le président TANDJA, il ma dit qu’il n’y aura pas de coup d’état militaire. Car l’opposition est allée voir les militaires pour leurs demander de prendre le pouvoir. Les militaires ont refusé en disant « allez vous arranger et trouvez une solution entre vous ». Raison pour laquelle je ne pouvais pas m’attendre à un coup d’état militaire... Mais cela ne m’a pas surpris, puisque le blocage ne pouvait pas durer indéfiniment. Il faut bien que quelque part, une solution survienne.

Maintenant à propos de la situation actuelle, je pense que nous avons entendu le représentant militaire ici à Bamako. Le problème aujourd’hui est que le NIGER est un pays sans droit. Ca c’est mon interprétation en tant que juriste puisque la constitution qui était là a été écartée. Elle avait subi des amendements que l’opposition n’a pas acceptés. Le référendum qui était pour l’opposition unilatérale a été boycotté. Aussi, tout le monde a dit que l’ancienne constitution est dépassée. Alors dans ces conditions, le grand problème était de supposer une transition mais au lendemain de cette transition, où irions-nous ?

Pas de constitution, pas de conseil constitutionnel, ni le conseil national d’élection, donc un vide qui serait plus grave que le processus de transition. En tant que médiateur avant le coup d’état militaire, je ne peux que leur conseiller de faire assez rapidement tout ce qu’il faut pour le retour à l’égalité constitutionnelle. Je ne sais pas combien de temps cela prendra, parce qu’ils ont dit qu’il faut mettre de l’ordre d’abord dans le pays. Je pense que le NIGER doit s’orienter vers une nouvelle constitution en consultant toutes les parties y compris les militaires. Une constitution de consensus qui sera adopté par référendum populaire. Si les partis politiques y participent, ils ne peuvent plus dire que c’est une constitution votée par une seule partie. Nous chefs d’état de l’UEMOA, sommes prêts à aider le NIGER. Si les militaires nous demandent de les assister, nous les assisterons. Nous avons demandé aux militaires quelle est la situation de TANDJA ? Ils nous ont dit que lui et sa famille vont très bien. J’affirme notre bonne volonté à aller de l’avant pour une situation normale et constitutionnelle au NIGER ».
Propos recueillis par Oumar Korkosse maliweb


1.Posté par Madicke le 03/03/2010 07:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le ministre des Affaires étrangères quitte le gouvernement
par RFI

Article publié le 02/10/2009 Dernière mise à jour le 02/10/2009 à 17:04 TU

Aucune raison n'a été donnée pour expliquer le départ de Cheikh Tidiane Gadio, le seul ministre à avoir été maintenu à son poste depuis l'arrivée au pouvoir du président Abdoulaye Wade en 2000. Le ministre était réputé pour son professionnalisme. Il est remplacé par l’avocat Madické Niang qui occupait jusqu’ici le poste de la Justice.

L'ex-ministre sénégalais des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio.
(Photo : AFP)
Cheikh Tidiane Gadio était le seul à être épargné jusqu’alors par les multiples remaniements ministériels que le gouvernement sénégalais a connu en neuf ans, et le seul, depuis l’alternance, à être resté à son poste au ministère des Affaires étrangères.

Cheikh Tidiane Gadio menait ses affaires discrètement mais avec une efficacité telle que le président Abdoulaye Wade aimait le présenter comme le meilleur ministre des Affaires étrangères de l’Afrique.

Reconnu pour son professionnalisme, Cheikh Tidiane Gadio a été à l’origine de nombreuses initiatives, notamment dans la résolution de crises. La dernière en date concerne les accords inter-mauritaniens, menés tambour battant, entre Dakar et Nouakchott en juin dernier.

Il y a deux semaines, Cheikh Tidiane Gadio a obtenu des Etats-Unis une convention d’aide au développement de 540 millions de dollars.

Agé de 53 ans, ce fils de notable a été professeur de journalisme et journaliste. Il s’est d’ailleurs toujours montré très à l’aise avec les médias, en wolof, en français ou même en anglais.

Pour beaucoup, l’annonce de son départ du gouvernement est une surprise. Il laisse en effet le dossier guinéen, très chaud, à son successeur.

Quelques heures avant son éviction, Cheikh Tidiane Gadio avait d’ailleurs rendu visite à l’opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, à l’hôpital principal de Dakar. Il n’avait alors pas souhaité s’exprimer sur son départ.



7.Posté par madicke le 03/03/2010 07:03

Billahi barke serigne saliou, gadio dafa fort deh, lii rek mo takh ma ragal mou delousi thi ngourgui, billaye ndakh ablaye wade ay mbiram dafa wooroul dara!



2.Posté par Madicke le 03/03/2010 07:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le ministre des Affaires étrangères quitte le gouvernement
par RFI

Article publié le 02/10/2009 Dernière mise à jour le 02/10/2009 à 17:04 TU

Aucune raison n'a été donnée pour expliquer le départ de Cheikh Tidiane Gadio, le seul ministre à avoir été maintenu à son poste depuis l'arrivée au pouvoir du président Abdoulaye Wade en 2000. Le ministre était réputé pour son professionnalisme. Il est remplacé par l’avocat Madické Niang qui occupait jusqu’ici le poste de la Justice.

L'ex-ministre sénégalais des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio.
(Photo : AFP)
Cheikh Tidiane Gadio était le seul à être épargné jusqu’alors par les multiples remaniements ministériels que le gouvernement sénégalais a connu en neuf ans, et le seul, depuis l’alternance, à être resté à son poste au ministère des Affaires étrangères.

Cheikh Tidiane Gadio menait ses affaires discrètement mais avec une efficacité telle que le président Abdoulaye Wade aimait le présenter comme le meilleur ministre des Affaires étrangères de l’Afrique.

Reconnu pour son professionnalisme, Cheikh Tidiane Gadio a été à l’origine de nombreuses initiatives, notamment dans la résolution de crises. La dernière en date concerne les accords inter-mauritaniens, menés tambour battant, entre Dakar et Nouakchott en juin dernier.

Il y a deux semaines, Cheikh Tidiane Gadio a obtenu des Etats-Unis une convention d’aide au développement de 540 millions de dollars.

Agé de 53 ans, ce fils de notable a été professeur de journalisme et journaliste. Il s’est d’ailleurs toujours montré très à l’aise avec les médias, en wolof, en français ou même en anglais.

Pour beaucoup, l’annonce de son départ du gouvernement est une surprise. Il laisse en effet le dossier guinéen, très chaud, à son successeur.

Quelques heures avant son éviction, Cheikh Tidiane Gadio avait d’ailleurs rendu visite à l’opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, à l’hôpital principal de Dakar. Il n’avait alors pas souhaité s’exprimer sur son départ.



7.Posté par madicke le 03/03/2010 07:03

Billahi barke serigne saliou, gadio dafa fort deh, lii rek mo takh ma ragal mou delousi thi ngourgui, billaye ndakh ablaye wade ay mbiram dafa wooroul dara!

3.Posté par Ben Foster le 03/03/2010 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est ce qui t'attend aussi au Sénégal, sauf que le coup d'état sera civil. Tu ne vas rien voir venir et du jour au lendemain tu vas te retrouver en taule avec tout ton gouvernement et toute ta famille en attendant des audits. Et bonjour la prison à vie

4.Posté par akd le 03/03/2010 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn mais Adoulaye Wade billahii moi e ne di meme pa ceke les senegalais di en ce momemen mais pere billahiiiiiiiiiii dagua gnaw je m'excuse car tu peux etre un gran pere pour moi mais pere billahi gnawwwwwwwwwwwwwww gua je viens tout juste de comprendre mais pere sa kanamgui dafay dakkk weursseuk nonnnnnnnnnnnnn presi gnawgua dama tit ndakh tay la dogua am sa kanam diardane

5.Posté par ndiamo le 03/03/2010 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hhahahhahahhahahhahahahahahhahahahahahahhahhahahahahaha akd ya saf khorom dé non pa bi nniaw na torop mais li foto bila hahahahahhahahah!!!!!!!!

6.Posté par pouch le 03/03/2010 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ki loumouye nourole?

7.Posté par no comment le 03/03/2010 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne pouvais imaginer le coup d’état au NIGER.......................Mais cela ne m’a pas surpris

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site