leral.net | S'informer en temps réel

Maitre taisez-vous s’il vous plait

L’opportunité de sa déclaration est véritablement à méditer. Car il est vraiment trop tôt pour comparer le Président Macky Sall, qui vient à peine de boucler deux (2) mois au pouvoir, à son prédécesseur Me Abdoulaye Wade qui lui y a passé douze (12) ans.


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Juin 2012 à 17:16 | | 1 commentaire(s)|

Maitre taisez-vous s’il vous plait
Sur le contexte, le Sénégal vient de subir un traumatisme sans précédent. Une situation qui a nécessité un engagement et une détermination sans faille de tous ses fils pour venir à bout des malheurs des populations. Il n’est donc pas bienséant de porter de telles critiques alors que l’heure est au travail.

Sur la forme, l’honorable député a choisi une conférence de presse pour tirer à boulets rouges sur le Président Macky Sall. Je rappelle que Me El Hadj Diouf a fait partie de la coalition Benno Bokk Yaakaar qui a porté l’actuel chef de l’Etat au pouvoir.

L’élégance républicaine aurait recommandé à l’honorable député de rencontrer le Président Macky Sall pour lui apporter des conseils, ou même lui dire son opposition personnelle sur certains dossiers, plutôt que de le faire par voie de presse. Mais il a choisi d’outrepasser la décence républicaine. Et pour qui connaît bien le Président Macky Sall, doit bien savoir qu’il est un homme d’une grande ouverture au dialogue et à la concertation. Pour rappel, l’un des premiers actes politiques qu’il a eu à prendre après sa prise de fonction a été de se concerter avec la nouvelle opposition pour le report des élections législatives, alors qu’il avait le plein pouvoir d’agir seul.

Honorable député El Hadj Diouf, si vous cherchez, par voie de presse, à mettre en mal le Président Macky Sall avec le peuple sénégalais qui l’a élu, alors sachez que c’est peine perdue. C’est, à la limite, insultant pour notre brave peuple qui approuve dans son immense majorité les actes posés par le Président Maky Sall depuis son accession au pouvoir.

Si vous cherchez à le divertir dans sa mission de redressement du Sénégal, c’est aussi peine perdue, car «le style Macky» c’est des actes et des faits en lieu et place des paroles et des agitations inutiles.

Et, je suis sûr que des réponses factuelles ne sauront tardées.

L’on disait après sa sortie du PDS, qu’il va y retourner tôt ou tard. En réponse, il a été le plus farouche adversaire de Me Abdoulaye Wade (malgré sa grande courtoisie) au point de coiffer au poteau tous les prétendants lors de la dernière course au fauteuil présidentiel.

L’on disait qu’il ne fera pas de déclaration de patrimoine. Il a non seulement consacré à cette obligation, mais l’a élargi à son épouse. Mieux, à terme, tous les ministres et directeurs généraux, voire même les futurs candidats présidentiels devraient faire pareil.

Au lieu de saluer cette avancée majeure de notre construction républicaine, l’honorable député a choisi de lui demander des comptes sur son patrimoine. En vertu de quoi?

D’abord, il faudrait rappeler à Me El Hadj Diouf que la loi fondamentale n’oblige pas au Président Macky Sall de justifier sa prétendue fortune.

Ensuite, aujourd’hui, le vrai débat sur cette question serait plutôt de se pencher sur le patrimoine du Président sortant, Me Abdoulaye Wade.

Enfin, rappelons à Me El Hadj Diouf qu’il lui sera loisible de demander des comptes, s’il lui arrivait de penser que le Président Macky Sall s’est enrichi de façon illicite après ses fonctions présidentielles.

L’on disait encore que le Président Macky Sall ferait comme tous les politiciens qui, une fois au pouvoir, oublient les engagements pris devant les électeurs et cherchent à entretenir un train de vie dispendieux. Il a, non seulement, réduit la taille de son gouvernement, plafonné les salaires des ministres et directeurs généraux, mais aussi a supprimé une soixantaine d’agences et de directions inutiles et budgétivores. Et d’autres mesures seront prises dans cette lancée.

Alors, face à ces mesures de sobriété et d’optimisation des ressources financières en cours, où se trouve le mal à maintenir le sénat, s’il s’avère utile pour le pays ?

L’on disait qu’il ne pourra diminuer la cherté de la vie : Il a baissé les denrées de première nécessité au grand profit des populations meurtries, et s’apprête, entre autres mesure, à apporter les solutions pour la couverture sanitaire des populations ainsi que le coût excessif des loyers.

L’on disait qu’il ne fera pas les audits. En l’espace de deux (2) mois, le rouleau compresseur a été mis en marche pour traquer et punir les auteurs de malversations et récupérer, du coup, tous les biens mal acquis.

Alors, honorable député, je peux comprendre votre frustration de n’avoir pas été choisi dans l’actuel attelage gouvernemental pour vous agiter ainsi. Cela ne me surprend guère. Vous êtes un habitué des faits.

L’on se souvient encore de votre attitude de «sniper» envers le Président Abdoulaye Wade quand il avait choisi de ne pas vous mettre dans son gouvernement. Mais nous n’oublions surtout pas votre silence coupable pendant votre bref passage à un poste ministériel.

Honorable député El Hadj Diouf, il y a des moments dans la marche de l’histoire d’un pays, où il faut savoir taire ses ambitions personnelles et aller dignement et fièrement dans le sens indiqué par son peuple.

Ce brave peuple soutient dans sa grande majorité les actes posés par le Président Macky Sall, qui a aujourd’hui la lourde charge de remettre le Sénégal sur les rails et, par ricochet, vers la voie du véritable développement.

Je sais qu’il n’a pas le temps de vous répondre, si ce n’est par des actes qu’il continuera d’ailleurs à poser. C’est ça son style! Et rien ne le divertira dans sa mission.

Et comme dit l’adage : «Les chiens aboient, la caravane passe»

Alors, honorable député El Hadj Diouf, ne soyez pas du coté des «chiens», venez rejoindre la caravane du peuple dans sa marche inébranlable vers un Sénégal meilleur.




Mamadou Ndiaye Membre APR Département de Podor



1.Posté par OBJECTIF le 05/06/2012 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MERCI MONSIEUR NDIAYE....L'HISTOIRE REDIENDRA LES NOMS ET PARCOURS DES TRAITRES DE NOTRE PATRIE ET EL HADJI DIOUF CROIT QU'AVEC SES AGISSEMENTS SEMBLABLES A CEUX DE SIDY LAMINE NIASSE, IL PEUT FAIRE CHANTER LE PRESIDENT MACKY;;;C'EST PEINE PERDUE !!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image