leral.net | S'informer en temps réel

Malaga, le miracle espagnol que l’Europe n’attendait pas

En proie à d'énorme soucis financiers, Malaga fait le dos rond et réalise un exceptionnel début de saison, en Liga comme en Ligue des Champions.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Octobre 2012 à 08:58 | | 0 commentaire(s)|

Malaga, le miracle espagnol que l’Europe n’attendait pas
En plein cœur de l’été, Malaga a tremblé. Son propriétaire qatarien a menacé de se désengager en raison de différends avec les pouvoirs publics locaux. Il est finalement resté, mais il a coupé les vivres du secteur sportif du club. Les pensionnaires de La Rosaleda ont dû se séparer de cadres tels que Santi Cazorla, Salomon Rondon ou encore Enzo Maresca afin de solder certaines dettes et recruter d’autres éléments à moindre coût (Iturra, Saviola, Onyewu, Santa Cruz). Une situation compliquée qui aurait forcément des répercussions sur les performances sportives se disait-on alors.

Mais il n’en a rien été. Menée de main de maître par l’Ingénieur Manuel Pellegrini, la formation andalouse étonne en ce début de saison. Après avoir accroché sa qualification pour la Ligue des Champions en barrages face au Panathinaïkos (2-0 ; 0-0), les coéquipiers de Jérémy Toulalan ont fait une entrée fracassante dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Après avoir étrillé le Zenit Saint-Pétersbourg (4-0) chez eux, ils ont corrigé le RSC Anderlecht (0-3) en Belgique grâce à un Eliseu en état de grâce, auteur d’un somptueux doublé.

Le Portugais reste modeste, préférant ne pas tirer la couverture à lui. « Être en Ligue des Champions, c’est quelque chose dont Malaga, pas seulement le club mais aussi la ville, est très fier. Après tout, c’est la première fois que cela arrive. (...) Alors nous allons faire tout ce que nous pouvons pour gagner notre prochain match à domicile contre Milan. Si nous y parvenons, ce sera une étape très importante dans l’optique de la qualification pour les huitièmes », a-t-il expliqué. Cette fantastique forme sur la scène européenne n’est d’ailleurs plus une surprise, car en Liga aussi, les Andalous surfent sur la vague du succès.

Après 6 journées, ils occupent une très belle 3e place. Invaincue, l’écurie espagnole possède la meilleure défense du championnat avec seulement 2 buts. Certes, elle n’a pas encore rencontré d’ogre (elle jouera l’Atlético Madrid ce week-end, Valence le 25 novembre, Séville le 16 décembre, le Real Madrid le 22 et le FC Barcelone le 13 janvier), mais elle affiche une solidarité et une solidité à toute épreuve. S’il continue de la sorte, Malaga présente tous les ingrédients pour être la bonne surprise de cette saison en Espagne et en Europe. De quoi sans doute convaincre l’investisseur qatarien de remettre la main à la poche lors des prochains mercatos, qui sait ?

Alexis Pereira






Hebergeur d'image