leral.net | S'informer en temps réel

Malaise à ASS-KAW : Les précisions de Madame Hélène Della Chaupin

Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, Mme Hélène Chaupin, fondatrice du mouvement Actions de Solidarité et de Soutien à Karim Wade (Ass-Kaw) s’explique sur le malaise qui prévaut autour de sa structure. Pour elle, des gens mal intentionnées entendent utiliser son mouvement pour d’autres fins et ne cessent de la dénigrer. Voilà la teneur de sa version de celle qui se réclame avocate défenseure de Karim Wade


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Mars 2015 à 09:10 | | 13 commentaire(s)|

Malaise à  ASS-KAW : Les précisions de Madame Hélène Della Chaupin
Depuis bien des mois, je fais l'objet d'attaques de la part d'un groupuscule d'individus dont le seul but est de détourner le mouvement Ass-KaW de son objectif principal, à savoir, le soutien et la libération de Karim.
Il convient de rappeler que ces individus, qui ne méritent pas d'être cités, ont dans un premier temps voulu aller aux élections locales de juin 2014 sous la bannière d'Ass-KaW, chose à laquelle en tant que Présidente, je me suis farouchement opposée.
A partir de ce moment, ils ont décrété une campagne de dénigrement contre ma personne. Ces trois pelés et un tondu à la solde de deux responsables du Parti démocratique sénégalais (Pds) en perte de vitesse, avaient dans un premier temps soutenu qu'une femme ne pouvait plus les diriger.
N'ayant pas réussi leur entreprise de division, ils avancent comme argument que je suis « la sœur » d'un journaliste-chroniqueur qui s'était opposé aux WADE. Et que de ce fait, je ne pouvais plus les diriger ni diriger un mouvement de soutien à Karim WADE. Pourtant, en venant adhérer à Ass-KaW, ils connaissaient parfaitement mon identité.
Il y a à peu près un an que Ass-KaW a été porté sur les fonts baptismaux. Aujourd'hui, le mouvement a grandi au point d'empêcher certains de dormir. Ce petit groupe d'individus, que je n'ai jamais rencontrés pour la plupart, sont à la solde de deux responsables du Pds qui veulent s'accaparer d'une idée et d'une initiative qui est la mienne, et que j'ai mise en évidence, au moment où personne n'osait défendre et soutenir ouvertement Karim Wade, que je ne connaissais même pas.
Cette initiative a nécessité d'énormes sacrifices et des privations inimaginables de ma part, avec à mes côtés des hommes et des femmes engagés et pétris de valeurs républicaines pour que Ass-KaW puisse être fortement représenté au Sénégal et dans la diaspora. Ils sont tous peinés de cette situation.
Compte tenu de certaines sorties inopportunes et d'articles commandités dans un journal en ligne contre ma personne à ce moment crucial où Karim Wade a plus que jamais besoin de ses souteneurs, j'appelle tous les militants de Ass-KaW à l'unité et à la cohésion totale dans le combat qui nous unit dont le seul but est la libération de Monsieur Karim Meissa Wade, détenu politique de Macky Sall.
A ceux qui s'attaquent à ma personnes, au Sénégal et en France, et qui cherchent à se faire un nom et une place sur le dos d'un prisonnier politique à qui ils n'ont jamais daigné rendrevisite depuis bientôt 2 ans et qui veulent accaparer Ass-Kaw, je tiens à dire que leur tentative de déstabilisation du mouvement ne passera pas.

Aux anciens collaborateurs de Monsieur Karim Meissa Wade, aujourd'hui réduits au chômage parce que ne pouvant exister que parrainés ou sous couvert de..., qui s'exercent à diviser Ass-Kaw dans le seul but d'en garder une petite portion à présenter à Karim Wade en guise de mérite et de loyauté à sa sortie de cette épreuve difficile qu'il traverse injustement, je demande de savoir raison garder.

Personne ne peut récupérer Ass-Kaw
Je tiens à appeler tous les militants d'Ass-Kaw, du Sénégal et de la diaspora, à redoubler d'efforts dans la lutte contre l'injustice au Sénégal que symbolise au plus haut niveau l'incarcération de Monsieur Karim Wade.
J'aimerais les rassurer, qu'ensemble et avec eux, partout où Ass-Kaw est représenté dans le monde, que nous devons continuer à défendre l'injustice et à soutenir Karim Wade dans le seul but d'obtenir sa libération et le maintien de ses droits civiques, ce qui est la quintessence même de notre combat et l'existence du mouvement Ass-Kaw.

Pour terminer, j'aimerais rappeler qu'Ass-Kaw est un mouvement légal et structuré. Il est régi par des statuts avec une Présidente, des Coordonnateurs internationaux et des cellules transversales dans tous les pays. Les statuts du mouvement ne reconnaissent aucun poste de Secrétaire général.

Ass-Kaw travaille et continuera à travailler en synergie avec toutes les organisations et les forces vives de la Nations, pour leur pays, afin que la justice sénégalaise soit libérée et que Karim Wade recouvre au plus vite ses droits."

Madame Helene Della CHAUPIN
Présidente-fondatrice du mouvement Ass-Kaw.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image