leral.net | S'informer en temps réel

Malaise au Gfm : Ça râle toujours dans les rédactions et sur la toile

Ça sent le roussi au sein du Groupe futurs médias (Gfm). L’article publié hier par le journal Le Quotidien, n’a pas manqué de susciter des réactions. Et ce ne sont plus les nouvelles mesures de redéploiement du personnel vers les nouveaux produits du groupe qui font jaser. C’est surtout la réaction de Charles Faye, chargé de communication de Youssou Ndour, qui n’a pas plu dans les rédactions du Gfm, comme sur la toile.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Décembre 2014 à 18:59 | | 1 commentaire(s)|

Malaise au Gfm : Ça râle toujours dans les rédactions et sur la toile
Dans son édition d’hier, le journal Le Quotidien faisait état d’un malaise qui s’installe au Groupe futurs médias, suite à un redéploiement de journalistes et autres techniciens de la Rfm et de L’Observateur vers les nouveaux supports du groupe (Tfm Infos, Tfm Sports et Tfm Entertainment). A cette situation Charles Faye, le chargé de communication de Youssou Ndour, avait réagi affirmant sans langue de bois que «s’il y a des gens qui pensent qu’ils sont des sénateurs et pensent travailler à un rythme de sénateurs sans être payés en conséquence, s’ils veulent partir, ils n’ont qu’à partir…» Mais cette sortie apprend-t-on a frustré plus d’un au sein du groupe. Hier, informent plusieurs sources concordantes, il y a eu beaucoup de grincement de dents. «Les gens n’ont pas du tout apprécié la réaction de Charles Faye, au sein des rédactions du Gfm» confient nos interlocuteurs.

D’ailleurs, ce mécontentement s’est manifesté hier sur la page facebook de Babacar Fall, le rédacteur en chef de la Rfm. En effet, sur cette dernière, ce journaliste s’est ouvertement attaqué à Charles Faye en déclarant : «Charles Faye alias Charles Ma­deira (Chargé de com de Youssou Ndour), ce Charles Faye est un ‘’homme’’ arrogant». Des propos qui en disent long sur le climat qui prévaut actuellement au sein du Groupe futurs médias. Les auditeurs et certains confrères n’ont également pas manqué de réagir à ce post, condamnant presque tous, à la suite de Babacar Fall, «l’arrogance» de Gaston Madeira que certains sont allés jusqu’à taxer «d’hypocrite» ou «d’arriviste».
Interpellé, Pape Sambaré Ndour, Secrétaire général du Synpics/section futurs médias, a confié au téléphone que «ces histoires de redéploiement de personnels ont été discutées depuis quelques temps entre amis et proches de la rédaction, sans vraiment que l’on pose le problème de fond…». «J’ai lu l’article ce matin (ndlr, l’édition d’hier du journal Le Quotidien) et j’ai vu comme tout le monde ce qui a été écrit et ce qui a été dit par les uns et les autres… Je pense que c’est la réponse malheureuse de Charles Faye qui n’a pas plu aux gens. Babacar l’a écrit sur sa page facebook… Mais, je dois signaler qu’à ce jour, le syndicat, en tout cas à notre niveau n’a pas reçu de plaintes de la part des travailleurs concernés par ces nouvelles mesures. Donc, puisqu’il n’y a pas de plaintes, nous ne pouvons rien dire…» a confié Pape Sambaré Ndour.
Le Sg du Synpics/section futurs médias, précise tout de même que personnellement lui, il ne voit aucun inconvénient aux nouvelles mesures. D’autant que rappelle-t-il «les gens ici, ont signé un contrat d’exclusivité avec Gfm. Et donc le patron est libre de les déployer où il le souhaite». En clair, il n’y a pas de contrat pour travailleurs de Rfm, travailleurs de L’Observa­teur, ou travailleurs de Tfm. «On a signé nos contrats avec le Groupe futurs médias» explique Pape Sambaré Ndour, qui renvoie au délégué du personnel de Gfm, afin d’obtenir une version au nom du groupe. De son côté le Délégué principal du Gfm s’interdit de réagir aux remous. «J’ai lu l’article du journal Le Quoti­dien. Mais je ne veux pas réagir. Je ne souhaite pas réagir. Je m’excuse», a servi au téléphone Elimane Sall, avec une courtoisie qui ne laisse pas l’occasion d’insister.
Une chose est certaine, les nouvelles mesures prises au niveau du Groupe ont commencé à prendre forme. En tout cas hier, dans la matinée, Mamadou Mohamed Ndiaye, a officiellement annoncé sur la Rfm, son départ vers la Tfm info. Mauvaise blague par rapport à la situation qui prévaut ou est-il réellement concerné par les nouveaux déploiements ? Affaire à suivre…

Le Quotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image