leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Malaise chez Wade : des députés de Touba menacent de claquer la porte si…


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Septembre 2017 à 12:24 | | 0 commentaire(s)|


Les responsables de la Coalition gagnante Wattu Senegaal ont intérêt à aller calmer leurs députés de Touba Mbacké, car ces derniers n’ont pas apprécié le fait qu’ils soient laissés en rade lors des concertations pour le partage de responsabilités au sein de leur groupe parlementaire et de l’assemblée.

« Nous avons largement gagné les élections. Cela grâce au travail remarquable qui n’a pas été de tout repos. Nous avons mené campagne avec nos propres moyens. Nous avons mis 25 millions pour mener la campagne jusqu’à la victoire finale sans aucune aide. Et si nous avons gagné, c’est grâce à notre détermination et notre engagement sans faille » , peste Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli, leader de Bokk Gis Gis dans le département.

Il note que malgré le travail remarquable qu’ils font au niveau de coalition, celle-ci a toujours été lassée en rade dans la distribution des responsabilités et cette fois-ci, lui et les autres députés élus ne comptent pas se laisser faire. «Nous voulons qu’on nous donne ce que nous méritons. Tout le monde sait qu’avec la victoire sur le pouvoir à Mbacké, la coalition nous doit une fière chandelle. Car c’est la victoire la plus déterminante qui a permis d’avoir un nombre important de députés, nous voulons qu’on nous donne des postes de responsabilité à l’Assemblée», exige le député interrogé par Les Echos.

Le responsable continue en avertissant les leaders de la coalition gagnante de Wade : «Si on ne nous donne pas de postes de responsabilité, je vais me présenter comme candidat à la présidence du groupe et je suis prêt à être un candidat non inscrit ». Il affirme que tous les députés élus de Mbacké sont prêts à lui emboîter le pas. Et que c’est leur victoire qui a permis à la coalition d’avoir un groupe parlementaire. « Si on ne nous considère pas à notre juste valeur, tous les cinq, nous allons quitter et ils ne pourront pas constituer un groupe parlementaire», explique-t-il.

Face à la presse hier, le coordonnateur du Pds, Oumar Sarr a révélé que Me Madické Niang dirigera le groupe parlementaire des libéraux et démocrates. Il a ajouté qu’une se tiendra demain ce mercredi, avec l'ensemble des élus de la coalition gagnante, pour pourvoir discuter de l'attribution des postes de vice-président du groupe parlementaire et de présidents de commissions, entre autres.

F. Kagny, leral.net










Hebergeur d'image