Leral.net | S'informer en temps réel



Mali: de capitaine putschiste, Sanogo devient général 4 étoiles

le 15 Août 2013 à 13:10 | Lu 908 fois

Au Mali, le capitaine Amadou Sanogo, auteur du coup d’Etat du 22 mars 2012, a été promu général de l’armée malienne, ce mercredi 14 août, en Conseil des ministres. Sa promotion du grade de capitaine à celui de général intervient trois jours après le second tour de l’élection présidentielle remportée par Ibrahim Boubacar Keïta. Les résultats officiels devraient être publiés jeudi 15 août.


Mali: de capitaine putschiste, Sanogo devient général 4 étoiles
Réuni ce mercredi 14 août à Bamako, le Conseil des ministres a validé la nomination du capitaine Sanogo au grade de général de corps d’armée. « L’information est officielle », a précisé le porte-parole du ministère malien de la Défense, Diarran Koné.
Il faut désormais l’appeler général, ou encore le général Amadou Sanogo. Et pour être précis, un général de corps d’armée, c’est-à-dire quatre étoiles.
C’est le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, qui vient ainsi de promouvoir le capitaine auteur du coup d’Etat du 22 mars 2012, condamné par la communauté internationale et par une partie de la classe politique malienne.
Un proche de Sanogo, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, actuel ministre de l’Intérieur, a également été promu général, de même que le colonel Didier Dacko, chef des opérations militaires de l’armée malienne, dans le nord du pays.
Le putsch du 22 mars 2012, commandité par le capitaine Sanogo, avait renversé le président élu Amadou Toumani Touré et précipité la chute du nord du Mali, aux mains de groupes islamistes armés liés à al-Qaïda et de la rébellion touareg.
Pendant neuf mois, ces groupes jihadistes y ont commis d’innombrables exactions avant que la France n’intervienne. En janvier 2013, via l’opération Serval, la France est intervenue militairement pour bloquer l’avancée des islamistes qui avaient pris les principales villes du nord du Mali et, finalement, pour les reprendre.
Après le coup d’Etat, sous la pression internationale, le capitaine Sanogo a rendu, rapidement, le pouvoir aux civils tout en gardant, néanmoins, une capacité de nuisance à Bamako. Dans un souci apparent de le maîtriser, il a été nommé à la tête du Comité militaire de suivi de la réforme des forces armées, en août 2012, et installé, en février de l’année suivante, par le président de transition, Dioncounda Traoré.
Pour l’ONG Human Rights Watch (HRW), cette promotion du capitaine Sanogo est « honteuse ». L’organisation de défense des droits de l’homme estime qu’au lieu d’être « récompensé », il devrait faire l’objet d’une enquête « pour son implication présumée dans des actes de torture et des disparitions forcées » suite au coup d’Etat.


1.Posté par Boswell Boswell le 15/08/2013 23:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du n''importe quoi ! Un général sans Dagos ni diplôme d''état major. Cela jéte du discrédit sur l''armée malienne.

2.Posté par Ractac le 16/08/2013 01:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Boswel faites attention,on a connu des généraux non bacheliers .parce qu''ils étaient trop muscles et savaient crier très fort le garde a vous et le présenter arme#


3.Posté par seydou mboup le 19/08/2013 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je suis du meme avis que (HRW)cette promotion est plus que honteuse car faire la promotion d'un putchiste c'est encouragé le coup d'etat en afrique .
Mr sanogo devait etre sanctionné au lieu de beneficier d'une promotion .honteux africains arretez dz vous rabaisser .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site