Leral.net | S'informer en temps réel



Mali: les militaires évadés avaient des « complices »

le 13 Octobre 2015 à 10:06 | Lu 266 fois

Les militaires maliens qui se sont échappés d'un camp sécurité de Bamako, le samedi 10 octobre, avaient des complices. L'enquête se poursuit après leur évasion spectaculaire d’un des lieux les plus sécurisés de la capitale. Parmi eux, des militaires accusés d'avoir participé à l'assassinat de Bérets rouges en 2012. L'un des évadés a de nouveau été arrêté dimanche 11 octobre.


L’un des militaires évadés a été arrêté à l’ouest du Mali. Et selon les premiers éléments de l’enquête, il cherchait probablement à quitter le pays par le Sénégal voisin. Toujours de source proche de l’enquête, il aurait donné des informations intéressantes. Il confirme quecette évasion d’au moins 8 militaires  n’a véritablement été possible que grâce à des complicités à l’intérieur même du camp où ils étaient détenus.

Pour la manifestation de la vérité, de hauts responsables ont déjà été entendus et ce lundi il est également question d’entendre d’autres militaires. De son côté, l’Association des parents de militaires Bérets rouges disparus est montée au créneau pour demander que l’Etat malien retrouve très rapidement des hommes en fuite, dont certains sont accusés d’avoir participé à l’assassinat de leurs parents.

Mais pour le moment, le gouvernement malien n’a toujours pas officiellement annoncé cette évasion du camp le plus sécurisé de la capitale.

rfi