leral.net | S'informer en temps réel

Malick Gakou: « Le prochain Président de la République viendra de la banlieue »

Après la désignation d'Aliou Sall à la tête du comité électoral de l'Alliance pour la république (APR), c'est au tour de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY ) dont est membre l'Apr de confirmer El Hadj Malick Gackou comme coordonnateur départemental. Deux événements qui augurent de rudes batailles locales au sein de la majorité présidentielle dans cette partie de la banlieue dakaroise.


Rédigé par leral.net le Mardi 5 Août 2014 à 18:00 | | 4 commentaire(s)|

Malick Gakou: « Le prochain Président de la République viendra de la banlieue »
Malick Gakou, le numéro 2 de l’Afp, refait surface après une relative éclipse de la scène politique pour avoir reçu lors de l’élection du maire de Guédiawaye, lui et son candidat Dr Bamba Kane, une bonne raclée de la part d’Aliou Sall, le nouveau premier magistrat de la ville et par ailleurs frère du chef de l’Etat.

Le responsable progressiste qui était le parrain de la cérémonie de distribution de prix aux meilleurs élèves du lycée Limamou Laye a profité de l’occasion pour faire en effet un fringant retour sur la scène afin de lever le flou total qui voisinait sa carrière politique au lendemain de la défaite devant Aliou Sall.

Comme pour répliquer à tous ces observateurs qui lui prédisent une « mort politique » avec l’implantation d’Aliou Sall à Guediawaye, son « fief » naturel, Malick Gakou a asséné : « Depuis longtemps, partout où je passe, on m’appelle Président alors que je n’étais qu’un simple ministre dans un gouvernement. Même ici, vous m’appelez Président, donc je crois et j’ai l’intime conviction que, sous peu, on aura un président de la République issu de la banlieue et particulièrement de Guédiawaye ».

La déclaration du second de Moustapha Niasse a été accueillie par des ovations nourries de l’assistance. Suffisant pour susciter pas mal d’interrogations. Malick Gackou verse-t-il dans le clair-obscur pour se faire une nouvelle santé politique ? Ou est-ce un simple effet d’annonce pour la course à la présidentielle de 2017 ? L’avenir nous le dira certainement.

Senego






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image