leral.net | S'informer en temps réel

Malick Gakou à Bouna Mohamed Seck «Je voudrais donc vous demander solennellement d’apporter la preuve de vos affirmations»

II existe une vérité qui nous anoblit, parce qu’elle est fondée sur l’amour, l’amour de soi, le respect de notre nature profonde. Cette vérité s’ouvre sur une profonde sincérité. II n’y a plus rien à cacher, tout peut être nommé si nous le souhaitons, parce que cette vérité part du cœur. Elle est cohérente avec notre monde intérieur, elle existe au-delà de la peur de perdre ses privilèges et de blesser qui que ce soit, elle existe au-delà des projections. Elle est le signe d’une acceptation de la réalité et encore plus d’un accueil de « ce qui est », comme le dit Krishnamurti. Voilà ce à quoi vous invite El Hadji Malick Gakou.


Rédigé par leral.net le Dimanche 30 Octobre 2016 à 19:49 | | 1 commentaire(s)|

Le champ politique a toujours été considéré de façon noble comme lieu de conquête de pouvoir et de production d’idée dans le but exclusif de servir ses concitoyens. Au Sénégal cet espace semble être pris à parti par certains hommes politiques tapi dans l’ombre qui ne font que se servir et défendre leurs propres intérêts. De plus en plus le discours politique devient enfuté de calomnie, de diffamation et d’accusation gratuite. Ce qui de loin n’honore pas la démocratie Sénégalais et son bon vouloir de vie commune.

En tout cas, les propos de Bouna Mohamed Seck, pour ne prendre que ça, tenues ce dimanche 30 octobre dans l’émission « Grand Jury » sont si graves qu’ils ne doivent pas limiter uniquement à de simples dits, mieux ils doivent être suivis de preuves palpables et nettes pour que tout le monde puisse en être élucidé. Au cas contraire, les propos du secrétaire national du bureau politique de l’Afp chargé des élections, Bouna Mohamed Seck seront tout simplement jugés de calomnieux et diffamatoires.

Pour rappel Bouna Mohamed Seck avez affirmé dans « Grand Jury » qu’El Hadji Malick Gakou, est suis financé dans mes activités politiques par des lobbies. Il avait, lors de cette émission sur la Rfm, présenté Gakou comme un homme dangereux.

La réaction de du leader du grand Parti El El Hadji Malick Gakou ne s’est pas fait attendre.
« Je m’inscris totalement en faux contre ces affirmations qui, en plus de me causer un énorme préjudice moral, portent atteinte à ma dignité d’homme tout court. Je voudrais donc vous demander solennellement d’apporter la preuve de vos affirmations, la plus petite soit-elle. Et cela, dans les 72 heures. Et j’en appelle à votre dignité d’homme, de père de famille et de musulman», rétorque Gakou qui ajoute de lui servir une sommation interpellative le lundi 31 octobre.


Landing DIEDHIOU, Leral.net






Hebergeur d'image