leral.net | S'informer en temps réel

Mamadou Lamine Diallo : "A Touba, il n'y a pas d’élections locales..."

Le député Mamadou Lamine Diallo et le mouvement Tekki sont formels. « L’Etat ne doit pas chercher à organiser une élection locale dans la commune de Touba », puisqu’il n’y a pas d’élection locale et que « la loi sur la parité ne s’applique pas".


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Mai 2014 à 11:53 | | 54 commentaire(s)|

Mamadou Lamine Diallo : "A Touba, il n'y a pas d’élections locales..."
Se prononçant, en effet, sur le débat qui accompagne la publication d’une liste non paritaire dans la cité religieuse, Mamadou Lamine Diallo et Cie ont tenu à mettre fin à une polémique pratiquement sans objet. Faisant remarquer que même si la loi n° 2010 -11 du 28 mai 2010 stipule en son article premier que la parité absolue homme femme est instituée dans toutes les institutions totalement ou partiellement électives, le député et son mouvement font savoir que les partis politiques et les coalitions qui concourent aux suffrages au Sénégal ont toujours été d’accord que le Khalife Général des Mourides, seul, puisse présenter une liste pour la commune de Touba.

Et M. Diallo de préciser dans la foulée que « cette liste est toujours plébiscitée par les populations de Touba ». Tekki notera que « cela signifie qu’il n’y a pas d’élection pour la commune de Touba ». Par contre, ce qui existe à Touba, c’est la « désignation ou nomination des conseillers municipaux par le Khalife Général des Mourides ». Pour autant, indiqueront le député Mamadou Lamine Diallo et son mouvement, « l’Etat ne doit pas chercher à organiser une élection locale dans la commune de Touba ».

Pour finir, le mouvement a attesté que « la présence de la Cena est donc sans objet dans ce cas bien précis ». Qui plus est, dira-t-il, « les ressources économisées peuvent être utilisées ailleurs. Il s’en suit que la loi sur la parité ne s’applique pas ».

Sud Quotidien






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image