leral.net | S'informer en temps réel

Mamadou Lamine Dianté sur la dernière sortie du chef de l'Etat : "Macky Sall a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission"

Le coordonnateur du Grand cadre des syndicats d’enseignants, Mamadou Lamine Dianté, que Le Quotidien a joint, a une lecture différente de la sortie du président de la République qui a soutenu que tous les accords signés avec les syndicats d’enseignants ont été respectés. Pour M. Dianté, en disant qu’on est dans la mise en œuvre, le Président Sall reconnait que son Gouvernement a failli à sa mission.


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Mai 2016 à 08:38 | | 12 commentaire(s)|

Mamadou Lamine Dianté sur la dernière sortie du chef de l'Etat : "Macky Sall a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission"
« Tout ce qu’on peut retenir de la sortie du président de la République, c’est qu’il a reconnu que son gouvernement a failli à sa mission », a déclaré Mamadou Lamine Dianté qui soutient que « quand on dit qu’on est dans la mise en œuvre, ça veut dire qu’on n’a pas encore respecté les accords ». Analysant cette sortie, le syndicaliste estime que les propos du Président Sall « sont destinés à son gouvernement ». « Il n’a qu’à demander à son gouvernement de respecter ses engagements. Sans vouloir polémiquer avec l’institution qu’il incarne, nous rappelons que les accords ont été signés en 2014 et renégociés en 2015. Il n’y a pas de passif, tous les accords que nous avons signés ont été négociés avec son régime. Les délais fixés ont été dépassés. Il faut que les autorités comprennent qu’on n’est pas en train de nous amuser et qu’elles arrêtent de faire croire à l’opinion que nous sommes en train de jouer avec l’école, alors que c’est le Gouvernement qui ne respecte pas ses engagements », a-t-il martelé au bout du fil. Le coordonnateur du Grand cadre, qui n’a pas apprécié le discours tenu à l’endroit des syndicalistes, appelle les autorités à « la sérénité ». D’après M. Dianté ce n’est pas par « l’intimidation » qu’elles vont régler ce problème.

Que dire du sursaut patriotique auquel le président de la République a invité les syndicalistes ? Pour Mamadou Lamine Dianté « C’est ce que les enseignants savent faire ». D’ailleurs, il rappelle que l’année dernière le Gouvernement n’avait pas respecté ses engagements mais les syndicalistes avaient fait preuve de patriotisme en suspendant leur mot d’ordre de grève.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image