leral.net | S'informer en temps réel

Mamadou Lamine Massaly sur la décision du tribunal de Paris : « C’est comme si d’autres juges ont donné la leçon à nos juges »

Les libéraux continuent de savourer leur victoire suite à la décision du tribunal de Paris qui a débouté l’Etat du Sénégal de sa demande de confiscation des biens de Karim Wade et de Ibrahim Abdou Khalil dit Bibo Bourgi. Cette fois-ci, rapporte L’As, c’est le patron de la Fédération urbaine de Thiès qui est sortie pour magnifier la décision du Tribunal de Paris.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Octobre 2016 à 10:52 | | 1 commentaire(s)|

« Avec cette décision du tribunal de Paris, qui a débouté l’État du Sénégal de sa demande de confiscation des biens de Karim Wade et de Ibrahim Abdou Khalil dit Bibo Bourgi, c’est comme si d’autres juges ont donné la leçon à nos juges, par la seule faute de Macky Sall », a lancé le libéral qui ajoute : « Cette importante victoire survient après celles obtenues devant la Haute Cour de Justice de la Cedeao, devant Le Groupe de Travail des Nations Unies sur la détention arbitraire. Et il faut ranger, dans cette dynamique, le fait que la doyenne des juges d’Instruction du Tribunal de Grande Instance de Paris avait déclaré recevable la plainte pour détention arbitraire déposée par notre frère Karim Wade ».

Pour Mamadou Lamine Massaly, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’avec cette décision le régime de Macky Sall a subi un camouflet sans précédent. « Il a instrumentalisé la justice de notre pays, dans le seul but de détruire un adversaire politique, nous ne l’accepterons pas », avertit-il. Suite à cette décision de justice, clame Massaly, il faut exiger « la restitution de tous les biens spoliés et volés à Karim Wade et à ses compagnons d’infortune. Surtout la restitution de la maison familiale du Point E appartenant à Me Abdoulaye Wade, saisie par Macky Sall et immatriculée au nom de l’État ».







Hebergeur d'image