leral.net | S'informer en temps réel

Mamadou Racine Sy "debout" en dépit de la volonté d'''étrangers de l'écarter de la gestion" du King Fahd

Le Président directeur général de l’hôtel King Fahd Palace, Mamadou Racine Sy, qui a reçu dimanche à Dakar le Cauri d’or de l’excellence, du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), a affirmé qu’il restait ‘’debout’’ en dépit de la volonté d’’’étrangers de l’écarter de la gestion" de cet établissement hôtelier.


Rédigé par leral.net le Dimanche 7 Octobre 2012 à 13:13 | | 7 commentaire(s)|

Mamadou Racine Sy "debout" en dépit de la volonté d'''étrangers de l'écarter de la gestion" du King Fahd
‘’L’hôtel a été géré par des étrangers depuis près de vingt ans. Je dis donc qu’il faut croire en l’expertise sénégalais, il faut reconnaître les risques’’, a déclaré M. Sy réagissait ainsi à l’occasion de la 8 ème édition des Cauris d’or qui récompensent notamment les entreprises du Sénégal les plus méritantes.

Pour l’homme d’affaires qui compte sur ‘’le soutien de tout le monde’’, le King Fahd Palace est un patrimoine de l’Etat du Sénégal.

Il a rappelé ‘’la préférence nationale qui figure dans le programme + Yoonu Yokkuté+ [le chemin du véritable développement en langue nationale wolof] du président Macky Sall’’ et dont l’esprit à trait à la ‘’confiance’’ en la capacité des Sénégalais à ‘’créer la valeur ajoutée’’.

Parlant du Cauri de l’excellence qui lui a été attribué, il a souligné que ce prix prouve qu’il faut ‘’croire en l’expertise sénégalaise’’.

L’ambition du Mouvement des entreprises du Sénégal (MDES) est, selon son président Mbagnick Diop, ‘’ d’une part, de contribuer […] au développement de l’excellence et l’esprit d’innovation et, d’autre part, d’asseoir chez nous la culture de la reconnaissance de l’effort de ceux qui, parmi nous, participe de manière définitive au progrès économique et social de notre pays’’.

Cette 8ème édition a vu la présence de nombreux chefs d’entreprises, mais également celle d’autorités étatiques dont le ministre de la Culture et du Tourisme, Youssou Ndour, Abou Lô, ministre de la Communication, ou encore Mariama Sarr, ministre de la Femme et de l’Entreprenariat féminin

Voici les autres lauréats de la 8e édition :
- Cauri de l’entreprise la plus performante du continent : Maroc Télécom
- Cauri de l’entreprise leader : Sonatel
- Cauri du succes story : Hamoudé Charara propriétaire du restaurant ‘’La Fourchette’’
- Cauri du meilleur manager femme : Soukeyna Ndiaye Ba (FEDS)
- Cauri du meilleur manager homme : Mamadou Dia (DG SDE)
- Cauri de l’entreprise la plus performante : Société SOSETRA
- Cauri de l’entreprise du secteur audiovisuel : Groupe futur média
- Cauri de l’excellence : Mamadou Racine Sy, PDG King Fahd Palace
- Cauri d’honneur : Binta Diop, Ong Femme Africa Solidarité (FAS) ;
- Cauri d’or de l’action sociale : Le groupe D-Média
- Cauri de la bonne gouvernance : Ibrahima Diallo, DG SONES
- Cauri de l’entreprise émergente : Groupe CSI Wari
- Cauri de l’entreprise la plus innovante : Banque de l’Habitat du Sénégal –(BHS)
- Cauri de l’entreprise citoyenne : Crédit mutuel du Sénégal (CMS)
- Cauri de l’entreprise rurale : CCBM Serigne Mboup

APS



1.Posté par net le 07/10/2012 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vous voulez le wifi sur le keugui kheweul (512k) ou 1méga pour conecté vos iphone, ipad, téléphone etc...
contacter moi, kelk soit votre modem (livebox, d-link,netgear,linksys etc...)
satisfaction garantie mon numéro 77 459-31-26 ou m o d e m r o u t e e u r @ g m a i l . c o m

2.Posté par NGAGNE le 07/10/2012 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est un probléme d'ostracisme envers un concitoyen ,mais un probléme de justice citoyenne tout court ,il ne faut pas qu'on continue à embobiner les Sénégalais ,tous n'ont pas le même niveau de perception des choses.l'ancien président vous avit ciblé en vous donnant les clés du King Fahd un patrimoine collectif qui avait été offert au peuple sénégalais Wade ne l'avait pas hériter de son pére ,c'est un bien qui ne lui appartenait pas,donc il n'avait aucun droit pour agir ainsi.C'est normal qu'on nouveau régime qui s'installe revienne sur certains actes injustes posés par le prédecesseur.Nos chefs d'état ne doivent pas se permettre de disposer du patrimoine collectif en les gérrant à leur guise ,il faut qu'on a arrive à ce qu'il rende compte aprés leur mandt sinon on assistera toujours à des désastres

3.Posté par ngor le 07/10/2012 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ma part je dirai que l'état du sénégal ne commette pas la même erreur que sous Abdou diouf, qui ont cédé par un prix modique le ngor diarama à la famille didi, allez y faire un petit tour pour voir ce que cette famille à fait de ce pionnier de l'hotellerie au sénégal sans compter le calvaire qu'ils font subir au pauvre personnel sénégalais qui n'ose pas bouger du fait d'une administration (inspection du travail, gendarmerie, banque, syndicats, certains magistrats, service d'hygiène certaines personnalités de l'état) que cette famille s'est mise dans la poche. c"est le seul hôtel au monde où je ne vois pas de devises dans leur comptabilité, bizarre ???? sans compter tout le reste pas du tout catholique.

4.Posté par Almamy le 07/10/2012 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Racine est à "terre". Il est psychologiquement très atteint. C'est pourquoi il utilise cette tribune avec la complicité de Souche pour raconter des balivernes.
Oui pour la préférence nationale mais dans la transparence car il y a beaucoup d'autres sénégalais qui ont la capacité technique et financière de reprendre Le Méridien.
Le chouchou de Wade doit se terrer un peu après ses mic mac à la Caisse de Sécurité avec les 11 milliards injectés à Bambilor (son complice Omar SY EGBOS a fui au Maroc). Les milliards de l'IPRES destinés au monument de la renaissance avec la complicité de Mbakiyou Faye, des syndicalistes Guiro, Sock...
Je me demande sur quel critère Souche l'a décerné le prix de l'Excellence.
Mais bon , tous les cauris de Souche sont...........intéressés

5.Posté par Sénégalais le 07/10/2012 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet hôtel est aujourd'hui à terre. En tant que familier de cet établissement, j'affirme que le service laisse à désirer. À ce rythme, l'on va droit au mur. Vivement que ce joyau intègre une franchise.

6.Posté par kouassi le 08/10/2012 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ne soyons pas des complexés,l expertise local est là,laissez le sénégalais faire son job.

7.Posté par yuusu le 08/10/2012 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo, Souche a réussi cette année encore une vaste opération de relation publique via la vitrine de l'audio publique. En réunissant au
tour du MDES sa bande de copains et les entrepreneurs avides de reconnaissance, de visibilité autour d'un concept que nos autorités d'hier et d’aujourd’hui cautionnent par leur simple présence alors qu'il s'agit d'une initiative privée de communication tendant à vouloir rapprocher son initiateur et ses acolytes aux régimes en place. En cela l'état du Sénégal soutient l'activisme communicationnel au travail; quel est le bilan du MDES? quelles sont les entreprises qui constituent le MDES? quel est le poids économique de l'ensemble des entreprises membre du MDES sur l'économie sénégalaise ? on voudrait savoir vraiment son rang avec les autres organisations patronales, ses relations.
Enfin messieurs c'est pas comme cela que le sénégal gagnera en matière de développement; ilnous faut travailler, soutenir les hommes qui travaillent et surtout pas pas ceux qui utilisent l'entreprise comme une agence de communication dont les actions se résument à des cauris d'or, conférences réligieuses, des rencontres à l'étranger avec les sénégalais complices et des autorités naîves.Pour terminer le nom du Président ne doit plus être utilisé dans ce genre de marché car il profite à l'organisateur et souille les valeurs de la république. Fo dafa wara jeex.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image