leral.net | S'informer en temps réel

Mame Ballo Lô, député-maire de Tambacounda : "Les propos de Me Sidiki Kaba sur l’homosexualité n’engagent que lui"


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Février 2016 à 14:37 | | 6 commentaire(s)|

Mame Ballo Lô, député-maire de Tambacounda : "Les propos de Me Sidiki Kaba sur l’homosexualité n’engagent que lui"
La sortie ministre de la Justice Me Sidiki Kaba sur la libération des 11 homosexuels de Kaolack continue de faire des vagues, jusque dans sa famille politique (Apr). A Tambacounda par exemple, le député-maire Mame Balla Lô ne va pas par quatre-chemins pour lui remonter les bretelles. "Ni les populations de Tambacounda, ni les responsables que nous sommes, osent cautionner ces affirmations. Ses propos sur l'homosexualité n'engagent que sa seule personne", tonne le parlementaire. Mame Balla Lô est d’autant plus en colère qu'il accuse le ministre Sidiki Kaba de jouer aussi à la "division" au sein de l’Apr dans la région de Tamba. " Depuis qu'il est venu à l'Apr, il ne fait que nous diviser. C'est un manque de respect notoire qui ne passera pas. Il doit s’appuyer sur les hommes qui ont osé, à une période très difficile, mettre l’Apr en place. Sans eux, il n’aurait jamais trouvé ce parti encore moins siégé dans le gouvernement", assène-t-il. Poursuivant, Mame Balla Lô, soutient que le comportement "séparatiste" de Sidiki Kaba est à l’origine "des divisions" notées dans l’Apr à Kédougou, Goudiry, Koumpentoum, Vélingara, Saléméta et autres localités. "Dans toutes ces localités, il n’y a plus la cohésion et l’entente entre responsables de l'Apr", fait-il remarquer. Aussi, le responsable politique l'invite-t-il à se ressaisir et à se rappeler la parole du Président Macky Sall qui a "toujours demandé de travailler dans l’unité pour le triomphe du Parti".

Sur la réduction du mandat, le coordonnateur départemental de l’Alliance pour la République à Tambacounda, Balla Lô, dit accepter la décision du Président Macky Sall, même s’il pense qu’il devait respecter le mandat de 7 ans et se projeter, après le référendum, vers un mandat de 5 ans. Parce que, pour lui, l’Afrique et l’Europe ne sont pas pareilles, en ce sens que "tout est à refaire sur le continent noir".






Hebergeur d'image