leral.net | S'informer en temps réel

Mame Biram Diouf : «L'équipe nationale n'appartient à personne»

Les «Eléphants» de Côte d'Ivoire affrontent les «Lions» du Sénégal, les 7, 8 ou 9 septembre dans une rencontre aller (match retour les 12, 13 ou 14 octobre à Dakar) comptant pour les éliminatoires de la Can, prévue du 19 janvier au 10 février 2013 en Afrique du Sud.


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Août 2012 à 12:56 | | 0 commentaire(s)|

Mame Biram Diouf : «L'équipe nationale n'appartient à personne»
L'attaquant international de Hanovre, Mame Birame Diouf qui ne sera pas de ce périlleux déplacement à Abidjan en raison d'une blessure, joue déjà le match avant l'heure avec son coéquipier en club, l'international ivoirien Didier Ya Konan.



Le Sénégal va affronter la Côte d'Ivoire. Dans ton club à Hanovre, vous côtoyez Didier Ya Konan qui est un international ivoirien. Est-ce qu’il vous arrive déjà de parler de ce choc sous-régional ?

Nous en parlons, Didier et moi. On s'est dit des choses. Ça va être très serré parce que c’est le vainqueur de la double confrontation qui va se qualifier pour la Can 2013 en Afrique du Sud. Sur le papier, la Côte d'Ivoire part favorite. C'est peut-être la meilleure équipe de l'Afrique du moment. Il faut les respecter. Toutefois, pour nous, c'est plutôt bien. Ça nous enlève la pression. Nous allons jouer notre match en restant concentré. Il faut aller à Abidjan pour faire un bon résultat et en faire de même lors du match retour à Dakar.

Vous êtes blessé depuis le mois d'avril dernier, pensez-vous à retrouver la sélection nationale ?

Je ne suis pas pressé. Pour le moment, ce qui compte, c'est de surpasser ma blessure. Ensuite reprendre les entraînements et rejouer au football. L'équipe nationale, je n'y pense pas pour l'instant.

L’actualité sportive, ce sont les Jeux Olympiques. Est ce que vous avez suivi la sélection olympique sénégalaise à Londres ?

J'ai regardé les Jeux olympiques. Ils ont bien joué. J'espère simplement qu'ils vont continuer comme ça.

En quarts de finale, c'était le terminus. Le Sénégal a été éliminé sur des fautes individuelles défensives contre le Mexique.

Non ! Je ne dirais pas que c'était leur faute. Quand on perd un match, on a tendance souvent à chercher des coupables. Mais, en football, il faut être solidaire. C'est toute l'équipe qui a perdu. Il faut redoubler les efforts et faire mieux la prochaine fois.

D’aucuns estiment certains joueurs de cette sélection vont former la future équipe du Sénégal. Etes-vous de cet avis?

Cette décision est du ressort exclusif du coach. Ils doivent continuer à travailler et faire de leur mieux. L'équipe nationale n'appartient à personne. Il faut être très compétent pour y évoluer et être heureux aussi d’y être si on est sélectionné. Par conséquent, il faut être prêt et compétitif quand on t'appelle pour pouvoir donner le mieux de toi-même.

Connaissez vous la nouvelle révélation de cette équipe, Moussa Konaté?

Pas personnellement. Il était encore en sélection des cadets quand j'étais en équipe nationale.

Mais est ce que vous avez eu à jouer avec certains d’entre eux?

J'ai joué avec le capitaine, Mohamed Diamé. Mais les autres, j'en connais que quelques-uns. On est presque de la même génération. C'est des potes.


Source : sudonline






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image