leral.net | S'informer en temps réel

Mame Bounama Sall, responsables des jeunes socialistes : « Si Khalifa Sall n’est pas d’accord, il doit le dire à haute et intelligible voix… »

Le responsable des jeunesses socialistes s’est exprimé, hier, sur la décision de Khalifa Sall de voter « Non » au prochain référendum. Mame Bounama Sall émet des réserves sur le communiqué attribué au maire de Dakar parce que, explique-t-il : « S’il n’est pas d’accord de la position du parti, Khalifa Sall doit le dire à haute et intelligible voix, car c’est très facile de pondre un communiqué… ».


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Mars 2016 à 12:10 | | 14 commentaire(s)|

Mame Bounama Sall, responsables des jeunes socialistes : « Si Khalifa Sall n’est pas d’accord, il doit le dire à haute et intelligible voix… »
Joint au téléphone par nos confrères de Libération, le responsable des jeunesses socialistes, Mame Bounama Sall, a indiqué : « Khalifa Sall est un militant du Parti socialiste comme ceux qui ont pris part au Bureau politique du Ps. Mais, il n’a jamais exprimé sa position sur le référendum. Je pense que s’il doit donner sa position, il doit le faire de manière claire au su et au vu de tout le monde ». Poursuivant, il ajoute : « J’aurais aimé l’entendre à travers les radios et les télévisions. S’il n’est pas d’accord sur la position du Ps par rapport à ce référendum, il doit le dire à haute et intelligible voix. C’est très facile de pondre un communiqué pour dire que c’est la position de Khalifa Sall ».

Auparavant, le responsable des jeunesses socialistes s’est prononcé sur les violences qui ont émaillé le Bureau politique des « Verts » de Colobane samedi dernier. Il a condamné, et fermement, ces actes qui, selon lui, ne rejoignent pas l’esprit socialiste qui est avant tout la discipline à l’endroit du parti. A en croire Mame Bounama Sall, la majorité des jeunes qui ont envahi, ce jour-là, la maison du parti sont méconnu du fichier des jeunesses socialistes.

« Ce sont des nervis qui ont été recrutés pour une mission bien déterminée », a accusé M. Sall qui annonce qu’un huissier a été commis pour constater les dégâts causés et une plainte contre X sera déposée pour situer les responsabilités. « Ce que nous réclamons dans cette affaire, c’est la justice. Nous ne voulons aucun compromis. Car, un quelconque arrangement serait synonyme de porte ouverte à l’anarchie et à l’indiscipline caractérisée dans les rangs du parti », a indiqué ce dernier qui, dans le même ordre d’idées, a battu en brèche les affirmations selon lesquelles les Jeunes socialistes ont désavoué leur Secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng. Pour lui, de telles allégations ne reposent sur aucun fondement. « Je suis en contact permanent avec tous les Secrétaires généraux des jeunes du partis. Il n’y a aucun représentant qui s’est inscrit en faux par rapport à la position du Secrétaire général Ousmane Tanor Dieng », a-t-il révélé.






Hebergeur d'image