leral.net | S'informer en temps réel

Mame Mactar Guèye de l’Ong Jamra : « Ce n’est pas une honte d’avoir été victime d’un assaut de narcotrafiquants… »

La colère, la confusion et l’embarras engendrés par l’affaire du trafic de drogue qui secoue la police nationale sont loin s’effacer. Mame Mactar Guèye de l’Ong Jamra craint que le Sénégal subisse le même sort que la Guinée-Bissau et le Panama si jamais l’affaire venait à être étouffée.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Juillet 2013 à 18:00 | | 0 commentaire(s)|

Mame Mactar Guèye de l’Ong Jamra : « Ce n’est pas une honte d’avoir été victime d’un assaut de narcotrafiquants… »
« Si jamais l’Etat du Sénégal commet l’erreur de classer cette affaire, ce qui s’est produit en Guinée-Bissau et au Panama peut se reproduire ici. Les Américains, qui ont pris ce combat « contre le trafic de drogue » à bras le corps, peuvent faire des missions commando pour enlever des personnes impliquées. La preuve Interpol est en train de collecter des informations sur cette affaire », a dit le vice-président de l’Ong Jamra. Aussi trouve-t-il malheureux qu’un membre de la Présidence tourne la situation en dérision en parlant d’extrapolation. Car c’est ce que disaient les Bissau-guinéens et les Panaméens avant de subir le sort que les Américains leur ont réservé. « Cessons de banaliser des problèmes aussi sérieux. Ce n’est pas une honte d’avoir été victime d’un assaut de narcotrafiquants au point de faire du faux-fuyant. Il faut prendre le taureau par les cornes. C’est un problème du peuple sénégalais », a conclu M. Guèye.

Fatou Camara






Hebergeur d'image