leral.net | S'informer en temps réel

Mame Mbaye Niang descend Idy en flammes et le traite de...


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Juillet 2016 à 09:41 | | 31 commentaire(s)|

Fez, d’où Idrissa Seck a écrit à ses concitoyens sénégalais pour tenter de s’expliquer sur son Protocole de Rebeuss.

Pour rappel, Fez c’est la ville où le même Idrissa Seck avait prononcé son fameux discours lors du Festival des danses sacrées en soutenant que Muhammad (PSL) n’est pas le sceau des Prophètes, mais le sceau de l’humanité. Quelle hérésie ! Nous le renvoyons au saint Coran, à la sourate « Les coalisés » (Al-Ahzāb) verset 40 : « Muḥammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager d’Allah et le dernier des prophètes. »

Si nous maintenons le Livre Saint comme référentiel, la personnalité de Idrissa Seck est bien décrite dans la sourate « La vache » (Al Baqarah). Versets 8 à 20 :

« …Parmi les gens, il y a ceux qui disent : ‘’Nous croyons en Allah et au Jour dernier ! ’’ tandis qu’en fait, ils n’y croient pas.

Ils cherchent à tromper Allah et les croyants ; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte.

Il y a dans leurs cœurs une maladie [de doute et d’hypocrisie], et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, à cause de ce qu’ils mentaient.

Et quand on leur dit : ‘’ Ne semez pas la corruption sur la terre ‘’, ils disent : ‘’ Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! ‘’ Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte.

Et quand on leur dit : ‘’ Croyez comme les gens ont cru ‘’, ils disent : ‘’ Croirons-nous comme ont cru les faibles d’esprit ? ‘’ Certes, ce sont eux les véritables faibles d’esprit, mais ils ne le savent pas.

Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent : ‘’ Nous croyons ‘’ ; mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables, ils disent : ‘’ Nous sommes avec vous ; en effet nous ne faisions que nous moquer [d’eux] ‘’.

C’est Allah qui Se moque d’eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement.

Ce sont eux qui ont troqué le droit chemin contre l’égarement. Eh bien, leur négoce n’a point profité. Et ils ne sont pas sur la bonne voie.

Ils ressemblent à quelqu’un qui a allumé un feu ; puis quand le feu a illuminé tout à l’entour, Allah a fait disparaître leur lumière et les a abandonnés dans les ténèbres où ils ne voient plus rien.

Sourds, muets, aveugles, ils ne peuvent donc pas revenir [de leur égarement].

[On peut encore les comparer à ces gens qui,] au moment où les nuées éclatent en pluies, chargées de ténèbres, de tonnerre et éclairs, se mettent les doigts dans les oreilles, terrorisés par le fracas de la foudre et craignant la mort ; et Allah encercle de tous côtés les infidèles.

L’éclair presque leur emporte la vue : chaque fois qu’il leur donne de la lumière, ils avancent ; mais dès qu’il fait obscur, ils s’arrêtent. Si Allah le voulait Il leur enlèverait certes l’ouïe et la vue, car Allah a pouvoir sur toute chose… »

Aujourd’hui, Idrissa Seck nous traite de nullard, mais un nullard est identifié par rapport aux performances scolaires et académiques, aux diplômes obtenus ou à l’aune de compétences avérées et reconnues.

Idrissa Seck a été Premier ministre du Sénégal, qu’a-t-il fait ? Il a été homme de confiance du Président Abdoulaye Wade, qu’a-t-il fait, hormis les fameux « Chantiers de Thiès » ?

Oups ! Et Macky Sall, que n’a-t-il réalisé en tant Premier ministre, hier ? Et que ne fait-il encore aujourd’hui en tant que Président de la République ?
Pour sa part, Idrissa Seck s’est mué en gestionnaire d’actions acheté le 30 juillet 2004 : 80 680 parts SOGEACTIONS et 23 539 parts MILLIEMES
Avec quel argent Idrissa Seck a-t-il acquis autant d’actions ? N’est-ce pas lui qui avait hypothéqué sa maison pour financer la campagne de Wade, en 2000 ?

Conclusion : nullard et voleur.








Hebergeur d'image