leral.net | S'informer en temps réel

Mame Mbaye Niang sur la sortie d’Amsatou Sow Sidibé : « L’élégance et l’honorabilité lui imposent de démissionner d’elle-même »

Les récentes déclarations, tant médiatisées, du professeur Amsatou Sow Sidibé continuent de faire couler beaucoup d’encre. Selon Grand Place, après Abdou Mbow, c’est au tour du ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang, d’exiger la démission de son collègue ministre conseiller auprès du chef de l’Etat.


Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Août 2015 à 09:38 | | 51 commentaire(s)|

« Mme Amsatou Sow Sidibé est en déphasage avec les réalités sénégalaises et avec la réalité elle-même. Parce que, quand elle traite le Pse de canular, c’est parce que, vraiment, elle n’est pas de bonne foi. Je suis désolé de le dire, il ne faut pas qu’elle traite ce programme, qui est devenu notre référentiel en politique publique et économique, de canular parce que tout simplement elle n’a pas pu régler des problèmes personnels », a d’emblée fustigé le ministre de la Jeunesse sur les ondes de la Rfm. Et Mame Mbaye Niang de poursuivre : « Etre conseiller du président de la République, ministre conseiller, et vouloir profiter de sa proximité avec le Président pour avoir des privilèges, à savoir un terrain et puis des voitures 4/4, je pense que ce n’est pas une raison suffisante pour calomnier notre référentiel. Quand on critique le Pse et qu’on est dans l’espace présidentiel, c’est parce qu’on ne s’identifie pas à cette idée. Maintenant, la question que les populations devraient se poser, c’est de savoir pourquoi, elle attend ce moment-là pour le faire ? L’élégance et l’honorabilité lui imposent de démissionner d’elle-même. Elle ne doit même pas attendre qu’elle soit limogée ou relevée de ses fonctions », martèle-t-il.

Le leader de Car leneen et ministre conseiller, Amsatou Sow Sidibé, invitée de l’émission « Opinion » de Walf Tv, avait dit : « J’implore le dialogue politique et je le fais depuis plusieurs mois. Le Sénégal est bloqué. L’émergence est devenue une sorte de canular. Parce qu’il n’y a pas de stabilité politique et sociale. La justice doit passer par la justice et l’impartialité ». Une sortie jugée malencontreuse qui a conduit à une riposte musclée de la part des partisans de Macky Sall.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image