leral.net | S'informer en temps réel

Mame Mbaye Niang tacle Wade et Idy: «C’est un duo en intelligence qui s’est embrouille lors du partage du butin»

Les nombreuses déclarations fracassantes d’Abdoulaye Wade et d’Idrissa Seck ces derniers jours ont fait sortir les jeunesses républicaines de leurs gonds. Mame Mbaye Niang et Cie se sont défoulés sur l’ex-chef d’Etat et le maire de Thiès, qu’ils accusent de vouloir déstabiliser le pays.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Mai 2014 à 22:33 | | 11 commentaire(s)|

Mame Mbaye Niang tacle Wade et Idy: «C’est un duo en intelligence qui s’est embrouille lors du partage du butin»
Selon eux, Wade devrait plutôt éclairer les Sénégalais sur le meurtre de Me Babacar Sèye et tous ceux commis pendant la période pré-électorale. Ils annoncent ainsi une proposition de loi des jeunes députés apéristes pour l’abrogation de la loi Ezan afin que toute la lumière soit faite sur la mort de Me Sèye.

Le retour de l’ex-Président sénégalais à Dakar continue de susciter beaucoup d’agitation, particulièrement du côté du pouvoir. Abdoulaye Wade qui multiplie les sorties pour dénoncer la mauvaise gestion du pouvoir par son successeur est recadré par le secrétariat national des jeunes de l’Apr, qui lui rappelle les pages sombres de sa vie politique. Ces jeunes se disent choqués, heurtés et consternés par ses sorties récentes devenues inacceptables. «Abdoulaye Wade multiplie les déclarations autant viles que provocatrices, remettant en cause le choix légitime des Sénégalais, menaçant les institutions de la République et la Sûreté de l’Etat», dénonce Mamadou Sall.

Ce dernier souligne la gravité de ces actes et interpelle toutes les forces vives de la nation, la société civile et les populations. «Aucun Républicain attaché à la paix civile ne doit laisser un seul individu, fût-il ancien président de la République, menacer la stabilité du pays, fouler aux pieds ses institutions, menacer de coup d’Etat son successeur démocratiquement élu, dans le seul but d’extraire son fils des mains de la justice », peste-t-il.

«UNE PROPOSITION DE LOI SERA INTRODUITE POUR ABROGER LA LOI EZAN…»

Très remontés contre le Pape du Sopi, Mame Mbaye Niang a quant à lui précisé que les jeunes ne laisseront plus prospérer une quelconque tentative de déstabilisation du pouvoir. S’érigeant en bouclier contre l’adversaire, ils affirment que le Président Macky Sall ne répondra pas à la provocation. «Même si des gens tentent de le faire parler, nous exigeons de lui de ne pas répondre car il a l’obligation de se consacrer exclusivement à tirer le Sénégal de ce trou. On ne peut pas être mobilisé dans ce sens et vouloir être distrait par d’autres personnes. Nous ne l’accepterons pas», souligne Mame Mbaye Niang.

«POUR LE RETRAIT DE TOUS LES AVANTAGES ATTACHES A SA FONCTION D’ANCIEN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE»

Les jeunesses républicaines estiment que Wade ne peut pas bénéficier de tous les privilèges que lui accorde l’Etat et vouloir en user pour déstabiliser le pays. Ils demandent ainsi aux autorités compétentes de «retirer à Abdoulaye Wade tous les avantages attachés à sa fonction d’ancien président de la République puisqu’il a décidé lui-même de se comporter en vieux délinquant, fossoyeur des institutions qu’il devrait être le premier à protéger ».

Loin d’en rester là, ils invitent également la justice sénégalaise à explorer toutes les voies légales pour apporter la lumière sur la mort de Me Babacar Sèye, les conditions de libération de Clédor Sène et compagnie, ainsi que tous les crimes commis pendant la période qui a précédé la présidentielle de 2012. «Les jeunes députés de l’Apr vont déposer d’ici vendredi (Ndlr : jour anniversaire du décès du magistrat) une proposition de loi visant à abroger la loi Ezan pour que toute la lumière soit faite sur la mort de Me Babacar Sèye», annonce Mame Mbaye Niang.

«IDRISSA SECK DOIT RAMENER LES MILLIARDS DES SENEGALAIS QU’IL A MIS EN SECURITE»

Abdoulaye Wade n’a pas été le seul à recevoir leurs foudres. Son ex-Premier ministre et actuel maire de Thiès n’a pas lui non plus été épargné. A en croire Mame Mbaye Niang, la seule chose dans laquelle excelle Idrissa Seck, c’est l’art de la manipulation. «Il n’est pas Sénégalais et ne vit pas au Sénégal, mais analyse en fonction des dires et des écrits de Wade. Il n’est présent au Sénégal que lorsqu’il pense qu’il peut nous berner pour qu’on vote pour lui. Wade et Idy, c’est un duo en intelligence qui s’est embrouillé parce qu’ils avaient l’impression de partager un butin qui n’est autre que le Sénégal», accuse-t-il. Mame Mbaye Niang appelle plutôt le maire de Thiès «à ramener les milliards des Sénégalais qu’il a bien mis en sécurité».


L'As






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image