leral.net | S'informer en temps réel

Manchester United coule Saint-Etienne avec un triplé de Zlatan Ibrahimovic

Grâce à un triplé de Zlatan Ibrahimovic, Manchester United a pris une très grosse option sur les huitièmes de finale de Ligue Europa, face à Saint-Etienne (3-0), ce jeudi à Old Trafford.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Février 2017 à 23:11 | | 0 commentaire(s)|

Le match : 3-0
Au Théâtre des rêves, Saint-Etienne ne s'est pas laissé impressionner. Les Verts, qui disputaient le plus grand match européen de leur histoire moderne, ont bousculé Manchester United pendant une mi-temps. Mais les intentions n'ont pas suffi et les Red Devils ont fait parler leur expérience pour prendre une grosse option en vue du match retour à Geoffroy-Guichard (3-0).

Christophe Galtier avait annoncé que ce match de prestige serait celui des joueurs. Et ses hommes ont joué le coup à fond en première période. Laissant le ballon aux Mancuniens, et parfaitement organisés, les Stéphanois ont été incisifs en contre, avec un Jorginho remuant, et un Hamouma qui a beaucoup contrarié par son placement l'axe mancunien. Les Verts ont tiré onze fois au but en 45 minutes, mais n'ont pas cadré une seule fois. Manchester United, sans s'affoler, a su gérer ces vagues stéphanoises, et donner une leçon de réalisme.

La bande à Mourinho a trouvé l'ouverture sur un but chanceux d'Ibrahimovic (15e, voir par-ailleurs). Guidés par un duo Paul Pogba – Ander Herrera encore excellent, les Mancuniens auraient même pu faire le break avant la pause sans un Ruffier décisif . Manchester United a vraiment pris le contrôle des débats en seconde période. Martial, intenable et revenu haut dans l'estime souvent fluctuante de José Mourinho, a fait très mal sur son côté gauche. Paul Pogba a manqué par deux fois de faire le break. D'abord d'une frappe enroulée pleine de vice (63e), puis d'une tête smashée sur la transversale (69e). C'est finalement Ibrahimovic, encore lui, qui a fait le break (75e), deux minutes après un énorme raté de Nolan Roux (voir par-ailleurs). Saint-Etienne, à bout de souffle, a craqué une troisième fois sur un penalty d'Ibra, assurément le grand bonhomme de la soirée (88e).


Le joueur : Ibra, encore et toujours

«Quand je regarde Ibra, je pense à Eric Cantona», expliquait en début de semaine Christophe Galtier dans une interview au Telegraph. Le géant suédois n'a pas encore l'aura du King à MU - n'exagérons rien – mais il réalise une saison superbe. Face à Saint-Etienne, Zlatan Ibrahimovic a signé un triplé, pour assurer quasiment la qualification de Manchester.

Sur un coup franc à 20 mètres, la frappe de l'ancien Parisien est passée entre les jambes de Pajot, pour prendre à contre-pied Stéphane Ruffier (15e). Il a eu plusieurs occasions d'améliorer encore son total, mais a manqué de vitesse de réaction sur une frappe repoussée de Martial (31e) et s'est vu refuser une réalisation pour un hors-jeu (51e). Comme souvent, on ne l'a pas beaucoup vu. Mais il a surgi parfaitement pour sa deuxième réalisation. Après une excellente percée de Rashford, le Suédois a coupé parfaitement pour faire le break (75e). Il a ajouté son troisième but sur un penalty qu'il avait lui-même obtenu. Ibrahimovic a marqué 17 buts contre Saint-Etienne dans sa carrière, sa victime favorite.

Le fait : Le face-à-face manqué par Roux
Entré en jeu à la 65e minute à la place de Jorginho, Nolan Roux a eu au bout du pied une balle qui aurait pu tout changer. Alors que MU menait encore 1-0, l'attaquant stéphanois a eu une énorme occasion d'égaliser et d'inscrire ce but à l'extérieur synonyme d'espoir. Sur une ouverture délicieuse de Selnaes, l'ancien Lillois est parti dans le dos de la défense. Après un contrôle trop long, il a trop enlevé son ballon face à Romero, sorti à sa rencontre (73e). Deux minutes plus tard, Ibra inscrivait le deuxième but...

source: Lequipe








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image