leral.net | S'informer en temps réel

Mandat Présidentiel: La Section APR/Almeria en phase avec Imam Alioune Moussa Samb


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Juillet 2015 à 20:58 | | 7 commentaire(s)|


La section APR d’Almeria en Espagne sous la houlette de leur coordinateur Mr. Malick Wade GUEYE a suivi avec beaucoup d’intérêt le sermon de l’Imam ratib de Dakar à l’occasion de la fête de l’Aid-El- Fitr appelée Korité. L’Imam SAMB demande à son Excellence le Président de la République de faire 7 ans au lieu de 5. La dite section APR partage avec l’Imam cette pensée qui s’inscrit en vrai pour l’intérêt général de la Nation au lieu d’intérêts de personnes politiques qui tiennent coûte que coûte à remplacer le meilleur des Présidents depuis l’indépendance. Cette demande qui semble même être une exigence pour les détracteurs du Président Sall est loin d’être pertinente, salutaire et profitable pour les sénégalais. La section APR aurait compris si celle-ci concernait à améliorer le quotidien des sénégalais. Elle se serait tenue à exiger aux acteurs politiques un débat sur des questions économiques, sociales ou environnementales qui contribueraient à l’avancement du Sénégal : un vrai débat d’architectes sociaux.
Analysant la situation politique, économique et sociale du Sénégal depuis la prise du pouvoir par son Excellence le Président SALL, les membres de la section comme tous les sénégalais de bonne foi qui aiment la vérité, la justice et le droit ont constaté que notre pays est sur la bonne voie ; celle de l’émergence depuis 2012. En un temps record, des chantiers sont sortis de terre partout au Sénégal et la bonne gouvernance reprend sa place dans toutes les sphères de nos institutions garantissant une justice sociale, la sécurité, la démocratie et la liberté individuelle et collective. A cet effet, après avoir prié pour un Sénégal prospère et des sénégalais vivants dans la communion des cœurs et des esprits, ladite section APR réitère son souhait pour le septennat concernant la gestion du Sénégal. Ainsi, la règle du jeu démocratique sera applicable pour celui qui sera un jour élu comme Président de la République.
Ladite section se demande pourquoi vouloir réduire un mandat de 7 ans à 5 ans si l’on sait que l’émergence du Sénégal est projetée probablement jusqu’en 2035 ? A cette simple question, réfléchissons ensemble pour clore ce débat impertinent.

La cellule de communication de la Section APR/Almeria/ Espagne, Coordinateur : Malick Wade GUEYE






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image