leral.net | S'informer en temps réel

Manifestation du Pds et de ses alliés aujourd'hui à la place de l'Obélisque : Le pouvoir dit oui, mais, l'opposition concocte un plan B


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Février 2015 à 08:28 | | 43 commentaire(s)|

Manifestation du Pds et de ses alliés aujourd'hui à la place de l'Obélisque : Le pouvoir dit oui, mais, l'opposition concocte un plan B
Le rassemblement du Front patriotique pour la défense de la République, prévu aujourd'hui, pourrait être autorisé. Du moins, si l'on en croit L'Observateur, le Pds et ses alliés peuvent manifester comme ils le souhaitent à la Place de l'Obélisque. Seulement, ils n'ont pas été autorisés à faire une procession de la permanence sise à la Vdn à la Place de l'Obélisque comme le recommande l'ancien Président Abdoulaye Wade. Dans la demande de manifestation adressée au Préfet de Dakar, les initiateurs ont mentionné la procession de la Vdn à la Place de l'Obélisque. Mais le préfet a décidé d'interdire la marche et d'autoriser le rassemblement. Au sommet de la hiérarchie administrative et politique, l'on confie que le rassemblement des libéraux va se tenir dans une tranche horaire bien précise. Qui sera communiquée par le préfet aux initiateurs de la manifestation. "S'ils cherchent une confrontation, ils l'auront. Leur rassemblement sera autorisé, mais point de marche dans les rues de la capitale", souffle-t-on. Mais prévient-on "aucun débordement ne sera toléré. Et les responsables des partis politiques concernés seront considérés comme auteurs de tout débordement. Ils doivent en assumer l'entière responsabilité". L'opposition n'a pas encore dit son dernier mot. Jusqu'à hier, renseigne-t-on, les responsables du Front patriotique n'étaient pas édifiés sur une autorisation ou non de leur marche. Au siège du Pds où ils étaient réunis, ils ont dégagé une stratégie au cas où leur procession vers la Place de l'Obélisque sera interdite. A en croire L'Obs, Me El Amadou Sall a appelé, hier, le Préfet de Dakar, pour connaitre sa décision par rapport à leur demande, et Alioune Badara Diop lui aurait dit que le dossier est toujours à l'étude. Suffisant pour que les responsables du Front patriotique adoptent le plan B, en tenant bien sûr compte des recommandations de Wade. C'est-à-dire marcher vers le Palais.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image