leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Mankeur Ndiaye: « Dagana n’est pas un titre foncier pour Wade, le Pds ou Oumar Sarr »


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Août 2017 à 11:18 | | 0 commentaire(s)|

D’habitude discret, Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, et originaire de Dagana, est sorti de sa réserve hier, pour se prononcer sur la sortie de Me Wade. «En politique, on doit être modeste et élégant dans la défaite. Amener 48 bus bourrés d’électeurs, déplacer 3000 électeurs pour bourrer les urnes, relève de l’affabulation pure et du théâtre », a déclaré Mankeur Ndiaye. Qui Souligne que tous ceux qui connaissent bien la commune de Dagana, où Oumar Sarr est encore maire, sourient, lorsqu’ils entendent Me Wade parler ainsi. Car, selon lui, « cette victoire a été préparée depuis au moins deux ans ». La preuve de l’évidence des rapports de forces en faveur de Benno, c’est la « différence de 20 mille voix enregistrée dans le département », croit savoir Mankeur Ndiaye.
Pour lui, « Wade a été induit en erreur dans sa lecture des faits », car c’est « insulter les Daganois que de les assimiler à des martiens ». Et de dénoncer un manque de fair-play : « les membres de la coalition Benno Bokk Yakkar n’ont jamais cherché de prétexte pour justifier, en 2012 et en 2014, leur défaite ».
Cette posture de Wade est d’autant plus incohérente que ‘’les résultats sortis des urnes, lors du dernier referendum, n’ont été contestés, non plus. Pourquoi donc aujourd’hui ? », s’interroge-t-il. Et de décliner les termes de la stratégie gagnante. « 2017, Ça a été un travail de terrain. Nous avons dit aux populations que pendant 5 ans, vous avez soutenu le pds. Mais pour quel résultat ? Et les populations ont compris notre message. Et Mouhamadou Makhtar Cissé a joué un rôle décisif en faisant dans la « proximité et les œuvres sociales ». Selon Mankeur Ndiaye, « en 2019, la même logique va prévaloir ».
Enquete