leral.net | S'informer en temps réel

Mankeur Ndiaye: ''Macky Sall n’est pas concerné par les élections locales''

Après le chef de l’Etat, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur insiste sur le caractère purement local du scrutin du 29 juin prochain. Il a fait ce rappel à l’issue d’une rencontre d’échanges entre les autorités sénégalaises et celles de l’Union européenne.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Juin 2014 à 22:00 | | 0 commentaire(s)|

Mankeur Ndiaye: ''Macky Sall n’est pas concerné par les élections locales''
Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a rappelé, hier, au sortir d’une rencontre avec une délégation de l’Union européenne, à la résidence de l’ambassade de France que le scrutin du 29 juin prochain, a un enjeu purement local.

« Les élections locales n’ont rien à voir avec le président de la République. Il n’est pas concerné par ces élections», a-t-il déclaré à la fin de la rencontre informative entre la délégation sénégalaise et celle de l’Union européenne conduite par Dominique Dellicour. « Ce sont des élections purement locales », a-t-il insisté.

La campagne pour les élections locales a démarré samedi dernier. Ces élections interviennent après l’acte III de la décentralisation qui consacre la communalisation universelle et la suppression de la région comme collectivité locale.

Ces joutes sont aussi marquées par une pléthore de listes. Près de 2700 listes sont en compétition. La mouvance présidence (Benno Bokk Yaakar) est allée en rang dispersé. C’est le cas des villes comme Saint-Louis, Dakar.

Dans la capitale sénégalaise, par exemple, dans la commune de Grand Yoff, le Premier ministre Aminata Touré est opposé au maire socialiste de la ville de Dakar, Khalifa Sall.

S’agissant de la rencontre, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a indiqué que les deux parties ont échangé sur des sujets de politique interne tels que le processus électoral, la mise en œuvre de l’acte III de la décentralisation, la paix en Casamance précisément les opérations de déminage dont la reprise est annoncée à la fin de l’hivernage, la gouvernance.

Toujours sur les sujets nationaux, les deux délégations ont aussi échangé sur l’économique notamment le climat des affaires.

Étaient présents à la rencontre un représentant de l’Apix et le ministre-conseiller chargé de la mise en œuvre du PSE. Les deux parties ont aussi évoqué la politique migratoire de l’Union européenne.

Les autorités sénégalaises et de l’Union européenne ont aussi échangé sur des sujets portant sur la sous région notamment le Mali avec le conflit au nord de ce pays, la Guinée-Bissau qui vient d’élire son président. Mankeur Ndiaye s’est félicité de l’atmosphère qui a prévalu au cours de la rencontre.

Le Soleil






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image